Archives de Tag: schwowebretele

Joyeux Noël (avec des Schwowebretele)

Noel, c’est sacré ! Chaque année je m’évertue de trouver le temps pour faire les gâteaux alsaciens, chaque année je me dis que j’y arriverai jamais et chaque année je termine dans les temps.

schwowebretele

schwowebretele

Le tuto des gâteaux est disponible ici : : https://mademoisellereve.wordpress.com/2011/11/14/schwowebredele-ou-petits-gateaux-alsaciens-de-noel/ 

Cette année il y a une boîte par maîtresse, une boîte pour la nounou et un paquet pour la veillée de Noël de l’école.

L’avantage c’est que je fais bosser les enfants, et je prends des photos d’eux les réalisant qui accompagnerons les boîtes des maîtresses.

Chaque année j’hésite à tester une autre recette, une autre méthode, une variante des goûts et de la fabrication… et chaque année, indubitablement je reviens à ma recette, héritée d’un vieux livre de recettes piquées à ma mère qui l’a sans doute eu de sa mère… Ce livre est un trésor, et il renferme des recettes incroyables.

Et invariablement, la seule que je pratique c’est celle des schwowebretele.

Ces gâteaux sont le symbole du temps qu’on finit par trouver pour faire plaisir aux autres, de l’effort qu’on fait pour accorder du temps à nos enfants, des odeurs de cannelle et de beurre qui flottent dans la cuisine, du Noël d’antan qu’on voudrait retrouver.

Noël ne peut être que parfait, tant qu’il y aura des Schwowebretele.

Joyeux Noël à tous et à toutes !

Publicités

Schwowebretele ou petits gâteaux alsaciens de Noël

Oui je suis née en Alsace (la vraie, à Haguenau) et donc OUI à Nowel, on fait les gâteaux. Des SchwowebreTele (qu’on peut voir écrire SchwowebreDele). C’est comme ça. Moi je suis alsacienne, et ma mère, ma grand mère, et les autres du dessus, ne me pardonneraient jamais si je me trompais et foutais un D à la place du T. Et de doute façon, mon livre de recette il me dit que j’ai raison, c’est un T.

Bref, les SchwowebreTele, j’ai pas de souvenirs de ne pas en avoir fait une seule année… Ma Princesse participe activement et son frère également.

Préparation 20 min
Précision : je fais la pâte le jour pour le jour même (tu peux la faire reposer une nuit mais il faudra ajouter un jaune d’œuf le lendemain et la retravailler un peu)
Cuisson (surveiller de très près) moins de 10 min
Conservation en boîte métal ou tupperware 2 à 3 mois

Il faut :

400g de farine
250g de sucre en poudre
250g de beurre
200g d’amande en poudre
2 jaunes d’œufs
extraits de citron/rhum/vanille etc etc etc …
2 jaunes d’œuf pour dorer (prévoir un pinceau)

Creuser un puits (je le fais jamais, j’aime pas les puits) avec la farine, y mettre le beurre ramolli (je coupe en morceaux certes mais mon beurre vient du frigo, je travaille ça comme une pâte sablée), sucre, amande, les oeufs.


Mélanger avec les mains pour obtenir une pâte bien ferme
Si vous ne faites pas reposer, ajouter 2 cuillères à café de levure chimique.

Là moi je divise en deux, dans un je mets extrait d’amande et sucre vanillé dans l’autre extrait de citron.

Étaler sur un demi-centimetre d’épaisseur et découper les formes.
Déposer sur une plaque du four avec le papier brun de cuisson, mettre le jaune d’œuf au pinceau pour dorer.


Mettre à cuire au four plutôt chaud 200°(surtout surveiller, ça dépasse rarement 5/7 min)!!!)
Une fois cuit, c’est encore « tendre » hop, mettre au froid (sur le bord de la fenêtre en cette saison c’est idéal pour faire refroidir et durcir.