Archives de Tag: netflix

Jane The Virgin [merci Netflix]

Bon.

Je me souviens, c’était un soir, je me sentais pas hyper bien, j’avais beaucoup de fatigue accumulée, j’étais peut être même éméchée après une bière.

J’avais besoin de me remonter le moral, je cherchais un bon gros film catastrophe à regarder sur Netflix, et puis, je ne sais pas, j’ai cliqué là.

Ce que j’ai aimé ?

Cela va vite ! Dès le premier épisode on apprend le pourquoi de la virginité, on apprend la grossesse, on apprend pourquoi, comment, qui, et ça avance vite. Chaque épisode on avance vraiment (parfois des bons de plusieurs semaines) et chaque épisode à son lot de retournement de situation. Les intrigues sont DU GRAND N’IMPORTE QUOI mais bordel c’est juste trop bon.

Pour une fois qu’on ne s’attend pas à la suite ! Il y a les morts qui reviennent, les morts qui reviennent pas, ceux qu’on voudrait voir mourir, ceux qu’on ne veut pas voir mourir, les méchants qui deviennent gentils, les méchants qui font croire qu’ils sont gentils, les gentils vraiment gentils, les gentils qui deviennent méchants mais c’était pour de faux…

Je viens de terminer la saison 2. Je suis incapable de résumer la première saison tellement c’était riche et énorme, alors la seconde, même pas en rêve ! Mais je me suis bien marée, c’est en effet une série très drôle … bon avec des histoires de meurtres mais c’est très drôle dans la narration.

Il y a un narrateur, qui a des idées sur ce que doivent ou pas faire les personnages, c’est assez sympa, souvent le spectateur a envie de dire « non, bordel ne fait pas ça » et lui le fait !

Les personnages sont attachants, il y a un trio féminin qui représente vraiment la maternité dans toutes ses évolutions, ses forces et ses faiblesses (la grand mère, la mère, la fille) et le reste gravite autour d’elle.

Je ne vais pas vous décrire les personnages, ils évoluent tellement vite dans l’histoire que ça vous gâcherais la série ! Je vous invite à prendre un bon plaid, un bon pot de glace et de commencer la série rapidement.

(Évitez la présence des enfants, certains épisodes sont interdis au moins de 16 ans, à cause des meurtres hein y a pas de sexe, elle est vierge, et elle l’est toujours après 2 saisons …)

Publicités

#13reasonswhy [merci, merci #netflix]

En une semaine c’était plié.

Cette série est un bijou.

De mon point de vue de maman elle devrait être diffusée dans tout les collèges et lycées de France (et d’ailleurs)

Bien sûr qu’elle fait mal. Bien sûr qu’elle ouvre des cicatrices. Bien sûr qu’on est tous et toutes un jour victime ou bourreau. Bien sûr qu’on ne prend jamais la mesure des conséquences de nos actes quand on a 15 ans. Bien sûr qu’on fait des conneries et que ça fait rire des copains. Bien sûr qu’on pleure. Bien sûr qu’on a mal. Bien sûr qu’on a envie de disparaître.

J’ai vécu des moments dramatiques  (pour moi) au lycée. J’ai eu cette envie de mettre fin à la souffrance que je ressentais. J’ai eu mal, si mal. Et je n’ai jamais rien dit.

J’en ai parlé une fois ou deux sur le blog. Et après avoir visionné la série, j’en ai parlé à mon mari. J’ai 32 ans 3/4 et je ne suis pas libérée de ces moments douloureux qui ont gâché ma scolarité.

J’ai été la victime mais j’ai aussi été bourreau. J’ai été méchante et cruelle. J’ai humilié et fait du mal. J’ai longtemps pensé que c’était drôle et que c’était l’effet de groupe. Je ne me suis pas demandé si je faisais un truc grave et pourtant je savais ce que ça faisait.

On ne peut pas protéger nos enfants de tout. On ne peut pas les garder à la maison à vie. On ne peut pas faire un vaccin contre la méchanceté.

On ne peut que leur apporter amour et sérénité et les inviter à se confier. On ne peut que chercher les signes d’un malaise. On ne peut que tendre la main. On ne peut que leur dire que le ressenti est propre à chacun. On ne peut que leur dire 7qu’on les aime et qu’ils ont le droit d’être respectés. On ne peut que réexpliquer qu’ils peuvent être bons et bienveillants.

C’est le job d’une vie que de faire que nos enfants deviennent de bons adultes et soient de belles personnes.

Ne rien lâcher. Être là pour eux.

Ne jamais baisser sa garde.

Jamais.

Grace et Frankie [Merci Netflix]

Un concentré de bonne humeur !

C’est une série que j’ai découvert grâce au sextoy qui la representait.

Oui je suis comme ça : curieuse !

Au départ, rien de très drôle pourtant. C’est l’histoire de deux couples qui volent en éclat le jour où les deux hommes annoncent leur homosexualité et leur amour.

Les couples sont de l’âge de ceux qui ont des enfants adultes et des petits enfants. De ceux qui ont vécu l’oppression de la société et des tabous. Et c’est là que la série prend un virage étonnant en désamorçant les conflits.

J’ai été émue de la douleur de ses femmes criantes de sincérité.

Mais la série est drôle. Les acteurs sont énormes. Les personnages sont profondément attachiants (attachants et chiants).

Les caractères sont doubles. Il n’y a pas de méchant ou de gentil. Il y a des hommes et des femmes avec leurs qualités et leurs défauts.

Il y a beaucoup de joints et beaucoup d’alcool. Il y a de l’amour sincère et de l’amitié. Il y a des histoires de famille et la série aborde tous les sujets délicats comme l’adoption, la place de la femme dans l’entreprise, la religion, la drogue ou encore le divorce.

Ce petit bijou est plein d’amour et de tendresse. J’ai beaucoup rit et beaucoup pleuré.

Et rien que pour les bandes sons prodigieusement bien choisies vous devez courir vous mettre sur votre canapé pour la regarder.