Archives de Tag: ladybug

Carnaval [et cette année, Merci Amazon !]

L’année dernière, l’école imposait un thême. Celui des contes pour les maternelles, celui de la mythologie pour les primaires. Je m’étais fait plaisir avec Gisèle !

J’avais obtenu une standing ovation, prix du public pour mon chaperon rouge

Cette année, thème libre. Impossible de négocier avec mes enfants.

Ma grande a demandé un costume de Rey, mon fils celui de Dark Vador, ma miniature celui de LadyBug. J’ai expliqué à Gisèle que cette année, je ne mettrai pas un centime dans le tissu vu le marché florissant des déguisement en polyester sur internet.

 

Disponible à 29.99€ en 12 ans (correspond à leur XXL) , la taille était parfaite pour ma grande fille 

 

J’ai commandé ici, 18.49€ pour un 6 ans. OUI c’est LADYBUG, evidemment ! Il y avait un problème l’alignement pour les doigts, montés à l’envers, les pouces étaient à l’extérieur, on a du « vriller » le tissus et c’était bien chiant. Les pieds allaient dans le costume, mais ça n’avait pas de force spéciale pour les chevilles et les talons, c’était très inconfortable. Le petit sac est choupinou mais l’agrafe ne tient pas et il fallu faire un point de couture pour ne pas passer son temps à le ramasser.

21.99€ le 8/10 ans, taille unique. Le vendeur est là. Je vous présente Dark vador ! La photo de présentation montre le sabre laser mais il n’est pas vendu avec. Mais comme  les enfants n’avaient pas droit d’emmener des accessoires « armes factices » c’était aussi bien. Et puis il est déjà équipe en sabre laser.

Total de la commande : 70.47€ – livraison rapide (10 jours pour ma grande et mon fils, 3 semaines pour la petite)

J’aurai mis plus d’argent dans les tissus, donc je ne regrette pas la commande. Mais j’ai toujours un faible pour les costumes maison, et c’est la première fois depuis plus de 8 ans, que je n’ai pas réalisé moi même le costume. Pourtant, je maîtrise parfaitement la sirène, le pompier requin, les princesses … Peut être l’année prochaine ?

Publicités

Miraculous LadyBug [ merci #Netflix ]

De mon temps il y a avait Cat’s Eyes, Sailor Moon et une fille avec un poudrier magique dont j’ai oublié le nom.

 

Aujourd’hui, il y a LadyBug !

(Parait que ça passe sur TF1, nous on l’a découvert sur Netflix)

Marinette est en 3ème au collège (mais donne l’impression d’avoir 12 ans), avec Adrien (fils d’un riche monsieur un peu secret).

Le grand méchant de l’histoire c’est le « Papillon » (tout est relatif hein) et il a le pouvoir de transformer les gens en « méchants » dès qu’ils ont un sentiment négatif (peine, peur, colère…) Le Papillon fait ça pour chopper les miraculous (objets magiques) des deux super-heros.

 

Marinette se tranforme en LadyBug, une sorte de coccinelle géante qui a un yoyo magique. Et Adrien se transforme en chat noir.

 

Marinette est amoureuse d’Adrien

 

Adrien est amoureux de LadyBug

 

Marinette n’est pas attirée par Chat Noir (surplus de confiance en lui, blague de mauvais gout, un peu coquin)

Et Adrien n’est pas attirée par Marinette (maladroite, timide, très discrète)

 

Voilà voilà

Donc, on regarde parce que déjà la musique est entêtante ! Et le clip rend addict (les paroles sont faciles à retenir, les enfants adorent !)

On regarde parce que chaque épisode = un problème. La tristesse, la peine, la colère, la jalousie, la honte, la solitude … tous ces sentiments qui font basculer du côté obscur ont leur moment de gloire. On décrypte les émotions des enfants, c’est très « Dany Le Tigre » finalement en regardant bien.

On veut savoir si les héros vous garder leur identité secrète l’un pour l’autre pendant longtemps, qui est le papillon (ma fille a une piste très sérieuse sur son origine) et s’ils vont enfin se dévoiler leurs sentiments.

*l’article est imagé avec les commandes Noellesques 2017 en lien avec le dessin animé, oui, les enfants sont addict, je sais.