Archives de Tag: batchcooking

Batchcooking, 6 mois d’aventures !

On a commencé en janvier et on a arrêté fin juin. Constats.

Côté organisation, quelques boîtes en verre commandées sur internet, quelques livres bien pratiques pour se lancer et découvrir de nouvelles saveurs !

On s’y colle le dimanche matin en amoureux (ou en famille) mais toujours en musique et avec le sourire (enfin, surtout pour mon Dragon qui adore cuisiner)

On termine souvent par l’apéro avec quelques plats bonus pour le jour même

Les plats colorés et goûtus se succèdent de dimanche en dimanche !

Les bénéfices sont multiples :

  • 3h en cuisine le dimanche et RIEN A FAIRE EN SEMAINE (si ce n’est réchauffer un plat). Personnellement c’est ce qui nous a convaincu, parce que la semaine on ne sait jamais quoi faire et ça terminait trop souvent par des pâtes ou des sandwich.
  • le plaisir de la découverte. J’avoue que le fenouil rôti à la mozzarella ça m’a complètement décontenancée ! Quel régal ! C’est pour moi une grande réussite sur ce plan : on mange des choses inhabituelles.

Les inconvénients existent, ne faisons pas l’autruche :

  • Si vous êtes seul(e) à cuisiner le dimanche, ça va vous paraître long et chiant. Surtout si vous gérer les enfants en prime. Bon courage !
  • Les enfants et la découverte… humpf… ce n’est pas toujours simple. Et j’avoue que certains plats n’ont pas trouvé grâce à mes yeux. Découvrir ok mais peut être pas tout le temps…

L’aspect financier n’est ni un avantage, ni un inconvénient. Clairement ça dépend de vous et de votre façon de manger, de faire les courses.

Si vous passez du pâtes-jambon tous les soirs au batchcooking alors vous allez doubler (ou tripler) votre budget (viande, poisson, légumes frais, épices…). Si vous avez déjà l’habitude de cuisiner des produits frais variés, vous allez surement économiser en achetant de façon plus organisée.

Alors, pourquoi faire une pause ?

Les vacances, les apéros, le rythme complètement bousculé ont contribué à imposer une pause

Alors évidemment, on a regretté parfois (souvent) parce que pâtes et sandwich, pizza et chips, mais bon, ça nous a convaincu que le batchcooking était une bonne façon de cuisiner pour nous et de nous organiser pour la semaine.

Pour éviter de grosses déconvenues, nous allons reprendre le batchcooking mais en simplifiant probablement les menus afin de rester dans des bases traditionnelles (et surtout sans polenta)