Archives de Catégorie: Non classé

Du sapin, des nains et des bougies

C’est vautrée sur la meridienne, sous un plaid, devant Moi Moche et Méchant entourée de mes moineaux que je rédige cet article.

C’est le rituel post école depuis une semaine. On rentre, Croizans prépare les goûters pendant les devoirs de Sizans.  Aujourd’hui 3 mots à lire.

Sorcière
Grimace
Limace

C’est la decouverte du C qui se dit K ou S en fonction de la voyelle qui suit.

Bref.
Une fois le cahier rangé,  hop, on s’installe sur le canapé. On choisit un DA et on goûte. Tranquillement.
Aujourd’hui on goûte avec vue sur le sapin.
Fais avec les enfants ce weekend.

Le Dragon a pris un plaisir fou a imaginé ce raimbow-tree ♥

image

image

image

image

J’avoue,  je suis très fière de cet investissement et du rendu final de cet arbre de Noël. 

Je me suis penchée sur mes essais de décos de table, j’ai pu dégainer perles, galets, pepites et sable coloré.

image

Je trouve ça plutôt sympa.
La table rouge et or sera donc bien mise en valeur.

Je cherche maintenant une bougie parfumée.  Un truc NON ENTÊTANT que mon nez supporterait facilement et qui ne me declancherait pas de migraine. On parle beaucoup des Yankees Candles sur le web, je suis, en générale,  résistante à la mania-internetienne,  mais bon, je prends note. On sait jamais.

Aujourd’hui lundi, la seule chose réalisée de mon programme a été deux lessives. La fatigue,  la douleur,  les malaises ont eu raison de ma motivation.  J’espère être en meilleur état demain. 

Mon boulot me manque.
Mes collègues aussi.

Même si je ne suis pas convaincue que ce soit réciproque, c’est bizarre de se dire que le monde tourne sans moi.

Et sinon,  j’aimerais bien un lance-piranhas pour Noël.

Juste de l’autre côté du chemin

 dark angel

La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi. Tu es toi.
Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné.
Parle-moi comme tu l’as toujours fait.
N’emploie pas de ton différent.

Ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble.
Prie. Souris. Pense à moi. Prie pour moi.
Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été.
Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.

La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié.
Elle reste ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée, simplement parce que je suis hors de ta vue ?
Je t’attends. Je ne suis pas loin. Juste de l’autre côté du chemin.

 Charles Péguy

Ce poème a été lu par une de mes amies au décès de mon papa, je l’ai lu à mon tour au décès de sa maman quelques mois plus tard, je le lis aujourd’hui à mes enfants pour leur expliquer la peine de leur papa…

Qui c’est qui repart avec deux histoires ? [résultat concours]

Un premier listing et un premier tirage !

La première gagnante est donc Marley86 !

Un second listing et un second tirage !

La seconde gagnante est donc Gribouilleage !

BRAVO !

Un petit mail à cette adresse petitresors@gmail.com en stipulant que vous avez gagné chez moi lors du concours d’histoires ! Vous avez jusqu’à dimanche soir pour le faire. Si Anne ne reçoit rien, je procéderais à un nouveau tirage !

Endeuillée [Bridal veil] mais heureuse [Luxe and Lush]

Fin de stage. Mains en état de délabrement. Micro-coupures cuticulesques. Bord libre très très courts. Ne prends pas peur en voyant les photos.

Je fête la fin de ma contrainte de non-vernis en choyant mes mains et en me vernissant les ongles !

Bridal Veil parce que je suis un peu en « deuil » et que cette teinte est très triste en fait. Elle est belle mais elle est « éteinte » je trouve. Elle correspond parfaitement à mon moral, en berne après les semaines difficiles qui viennent de passer et qui s’annoncent dejà. Je l’ai souhaité matifié pour le côté deuil renforcé.

Mais aussi des paillettes, du orange au vert, le Luxe and Lush matifié est parfait.

L’enfant et le restaurant

On dit qu’il ne faut JAMAIS comparer ses enfants, ni entre eux, ni avec les autres. C’est THE règle d’or des apprentis parents.

Mouais.

Bah moi je suis tentée de le faire régulièrement, parce que j’ai deux Schtroumpfs qui sont à la fois très très ressemblants, et par moment l’exact opposés l’un de l’autre !

Genre.

Ma fille est née en 2007. 3 semaines après sa naissance nous dinions au restaurant son père et moi, la greluche dans la poussette, sage comme une image. Et cela a duré. Jamais de pleurs en public, toujours sage, souriante, babillarde. Nous n’avons jamais pensé la faire garder tant sa présence est une pluie de paillettes  sur nos soirées.

Mon fils est né en 2010. Un braillard, un râleur. Les hésitations à sortir ont commencé à pointer leur nez. Le temps passa sans trop tergiverser.

Mais voilà qu’un jour, tu te rends compte en regardant ton morbac qu’il aurait été bien mieux de le faire garder ! Parce que genre t’es au resto, et lui, de ses presque 2 ans (l’âge traître par excellence) a décidé de ne pas manger son plat préparé avec amour par Blédina mais de se taper tes frites. Sauf qu’il ne les digère pas, et te vlà pleine de vomi, toi la belle endimanchée du jour…

Le vomi ne le gène pas, il se marre à mettre les doigts dedans. Impossible de le changer sans l’entendre hurler à plus de 200km à la ronde…

Tu occupes ses mains avec quelques jouets prévus à cet effet. Il décide de les lancer dans toute la pièce. Je crois qu’il vise même les gens. J’ai peur. Et mon plat refroidi.

Garder son calme, garder sa dignité.

La patronne s’approche, donne au chérubin (tu parles d’un chérubin!) un carnet et un feutre. La vraie fausse bonne idée. Le carnet est déchiqueté en 3 minutes, le feutre est mâchouillé puis jeté à la tronche d’une pauvre serveuse qui semblait très sympa, avant.

Les gens nous regardent avec des sourires un peu tordus « han, il est mignon, il a de la voix ».

Ha! C’est sûr qu’il a de la voix, le petit diable hurle, pigne, crie. Le mâle commence à me chuchoter qu’on prendra le dessert ailleurs. Moi j’hésite à sortir avec le gnome et à attendre dans la voiture.

Finalement après avoir renversé sa tasse d’eau sur mon saumon et jeté un énième joué dans mon café, il se calmera en dévorant MA glace au chocolat.

La patronne est venue nous apporter l’addition, en mentionnant même qu’on avait de la CHANCE d’avoir deux enfants SAGES.

Mouhahahahahahahaha !

Ma fille je veux bien, un ange éternel cette gamine.

Mon fils… heu .. comment dire …  non !!!!!

Mais elle a insisté la bougresse, elle nous a parlé de ses enfants à elle, qu’elle était obligé de faire sortir de la salle, des gros mots de ses gnomes, des insultes au personnel et des gens qui lançaient des regards noirs et du fait que finalement, ils ont opté pour la babysitter à domicile.

Oui, forcément, vu comme ça, mon gnome il sait presque se tenir.

Mais quand même, quand on a voulu partir et qu’on a vu que le gnome avait laissé échapper du short une trainée de bouse phénoménale et malodorante, la patronne a quand même hésité à mettre mon fils sur la liste noire des persona non grata …

Chercheuse d’emploi, quand y en a marre !

J’ai reçu un mail d’une lectrice de mon blog, qui trouvait ça « bizarre » que je ne trouve rien dans ma branche avec un BTS assistante de gestion et une licence de lettres… Elle m’a également demandé si je cherchais VRAIMENT

 

– télévendeuse : télé-candidature acceptée, mail, entretien, NO WAY.

– chargée de pesée en abattoir : télé-candidature, mail, téléphone, NO WAY.

– vendeuse en électroménager : télé-candidature refusée.

– secrétaire de mairie : mail, coup de téléphone, NO WAY.

– commercial sédentaire : coup de téléphone, NO WAY.

– assistante commerciale : téléphone, entretien, coup de téléphone, NO WAY.

– assistante polyvalente : mail, entretien, coup de téléphone, NO WAY.

– employée de maison de retraite : télé-candidature refusée

– télévendeuse : télé-candidature acceptée, mail, entretien, téléphone, NO WAY.

– employée de libre service : mail, entretien, coup de téléphone, NO WAY.

– assistante de gestion : mail, coup de téléphone, NO WAY.

– assistante comptable : mail, entretien, NO WAY.

– commerciale de banque : mail, coup de téléphone, NO WAY.

– conseillère commerciale : télé-candidature validée, mail, NO WAY.

– lessiveuse : mail, entretien, NO WAY.

– caissière : entretien, NO WAY.

– agent admin de banque : télé-candidature validée, mail, entretien, NO WAY.

– télévendeuse : mail, entretien, NO WAY.

– agent de marketing : mail, coup de téléphone, entretien, téléphone,NO WAY.

– chargée des bovins : mail, coups de téléphone, NO WAY.

– assistante comptable : télé-candidature refusée

– assistante administrative : télé-candidature validée, mail, NO WAY.

– commerciale : courrier, coup de téléphone, NO WAY.

– secrétaire commerciale : mail, coup de téléphone, NO WAY.

– assistante RH : télé-candidature refusée

– Agent comptable : mail, coups de téléphone, NO WAY.

– manutentionnaire de nuit : entretien, NO WAY.

– secrétaire médicale : mail, entretien, coup de téléphone, NO WAY.

– animatrice lecture : télé-candidature validée, courrier, téléphone, STAND BY.

– serveuse : télé-candidature refusée

– secrétaire en communication : mail, entretien, coup de téléphone, STAND BY

– comptable : mail, coups de téléphone, NO WAY.

– blanchisseuse : télé-candidature validée, mail, coup de téléphone, NO WAY.

– Animatrice multimédia : candidature déposée, coup de téléphone, STAND BY.

–  vendeuse : télé-candidature validée, mail, coup de téléphone, STAND BY.

– Télé-opératrice : télé-candidature validée, mail, coup de téléphone, NO WAY.

– Secrétaire administrative : candidature par mail, STAND BY.

__________________

Et ça, c’est « juste » février et mars…

Et ça me bouffe.

Et si j’ai réussit à faire 6 jours en intérim c’est grâce au piston, puisque j’avais postulé et que ça ne l’a pas fait …

Alors qu’on me dise que si je suis au chômage c’est parce que je ne cherche pas VRAIMENT, ça me fait gerber !

J’ai testé pour toi : donner mon sang !

Ma première fois c’était l’année de mes 18 ans, avec mon initiatrice : ma mère.

J’ai remis ça en fac puis à Paris.

Là, un don était prévu pendant les vacances de ma fille, après avoir emmené le bébé chez sa nounou et passé prendre une copine, on a tracé au lieu de la collecte.

15h. Ma fille est accueilli par une puéricultrice, elle est amenée dans une salle à part avec jeux et compagnie. Pour ma part, l’attente commence.

Première étape : vaincre l’informatique

Nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, carte d’identité. Si tu as dejà donné dans la région (oui l’EFS c’est régional informatiquement parlant) tu es enregistré tu reçois ta carte de donneur.  Si c’est pas le cas (ma pomme donc) on te fais une fiche qui te suivras pendant les 2 prochains dons et ensuite tu auras ta carte de donneur.

Seconde étape : le questionnaire

Ouep. LE questionnaire ! 4 pages. A lire, à cocher, à remplir, à dater, à signer. Le genre raconte ta vie, tes voyages, tes mycoses, tes accouchements, ton rdv de dentiste et ta vie sexuelle. Si t’es homo tu oublies que tu l’es si tu veux donner. je sais, moi aussi ça me fout les glandes. Tiens, un article de Rue89.

Troisième étape :  le medecin

Il est chargé de vérifier que t’aurais pas bidonné le questionnaire en reposant les questions … Et donc verification de la tension (19.7 j’étais émue que veux tu) et de l’anémie (bon alors là je dois voir un toubib car j’ai trop de fer dans le sang, c’est con mais je peux donner quand même), montage sur la balance (si t’es une nana tu dois peser au moins 50 kilos, mais genre, moi ça se voit que j’en fais 25 de plus quand même!) et explication des procédures.

Là genre il était 15h40.

Quatrième étape : le jus de fruit

Boire deux verres. Hop ! Cul sec. Jettez un zieu à ma princesse qui n’en n’a rien à fiche de savoir qu’on va me planter avec une énorme aiguille bien douloureuse !

Cinquième étape : le don de sang

Gauche ou droit ? Le bras. Je laisse l’inf’ choisir, j’ai toujours été nulle aux devinettes. Va pour le gauche. Je m’allonge, on desinfecte, on reverifie que tu es bien qui tu dis que tu es et si les étiquettes sont bien conformes. On me plante. Aie. Aie. Aie. 5 flacons pour les analyses ist, mst, drogue, leucémies et compagnie. 1 mini poche pour l’analyse du groupe sanguin. Et une grosse poche pour le don. Bon, normallement le don dure moins de 15 min. Sauf si tu es comme moi, longue à donner. Donc j’ai subis les BIP BIP BIP de la machine qui voulait que ça aille plus vite et les GROMEULEU de l’inf’ qui ne savait pas si elle voulait essayer de me repiquer ailleurs…  Finalement 35 min plus tard, OUF fini ! J’ai donné. Par contre bad news pour moi je suis incompatible avec le don de plaquettes, mes veines ne supportaient pas la pression du retour sanguin et la durée du don.  Mon bras, pour toi public !

Sixième étape : la restauration

Haaaaaaaa, sandwich jambon fromage pour le goûter, du café, des tartes aux pommes, aux poires, des beignets, des cornes de gazelles… Et ma fille qui s’éclate toujours autant. Heure de départ du lieu du crime : 17h00

J’ai donné mon sang et 2h de temps pour peut être aider, sauver, soigner quelqu’un qu’en a besoin (et découvrir que je devais consulter pour mon trop de fer dans le sang) ! Prochain don dans 8 semaines en ce qui me concerne.

Et toi ?