Archives de Catégorie: Jolie comme un camion

It Style Make up #bourgenbresse c’est nouveau, c’est beau ?

Photo prise au salon

Mercredi 8 mars, dans Bourg en Bresse, je cherche où faire une manucure avant notre départ pour le voyage de nos rêves à Rome.

Je me débrouille bien toute seule mais là j’ai eu envie d’être chouchoutée.

Salon Bourg en Bresse – Image du site http://www.itstyle.fr

Par le hasard des ruelles, je tombe devant It Style, devanture chic et sobre, lumineuse, ça appelle à pousser la porte. Un accueil sympathique, on plaisante, on rit, bonne humeur et plaisir au rendez vous !

Camille a de la place pour une pose classique de vernis, impeccable. On discute, on rigole, encore une fois c’est agréable d’être chouchoutée.

Le mauvais point : ils ne connaissent pas le Poshé, donc clairement, je suis sortie, j’ai niqué un ongle en fermant mon sac à main, et les autres ont morflé dans la soirée. J’ai corrigé le tir à la maison (j’ai rajouté une couche d’un OPI et finitions Poshé)

Mercredi 15 mars. J’avais pris rendez vous pour tester le vernis semi-permanent. Je suis à l’heure, Camille aussi. On commence par quelques soins, la pause est ludique, passage rapide de chaque ongle sous les leds, soins des mains pour un finish impeccable. Le prix ? 22 €

Clairement quand j’en suis sortie, j’étais ravie ! La couleur est superbe (aubergine) et j’adore ce look brillant !

Photo Fairydesfolies 15 min après la pose

Mercredi 22 mars. Un accro. Un ongle a cassé, emportant avec lui un petit morceau de vernis. Je suis passée au salon, on ne m’a rien proposé (dommage, même si je n’attendais pas qu’on me refasse l’ongle, j’aurai aimé qu’on me propose de limer l’ongle par exemple, du coup je l’ai fait seule et l’incident reste discret)

Photo Fairydesfolies une semaine après la pose

Je suis sur place, j’en profite pour tester le bar à sourcils. Avec mon piercing d’amour, impossible de faire de la cire, on y va à la pince. Alors niveau douleur, niveau confort : RAS, on est bien installé et l’apprentie qui s’occupait de moi a été douce et agréable. Très très peu de rougeurs (voire pas du tout) en sortant. L’épilation en elle même n’a pas été une grande révélation, je n’ai pas aimé le dessin final, même si elle a retouché à ma demande, un coté n’était pas assez fin en bout, et l’autre paraissait vraiment en accent circonflexe. J’ai demandé un conseil maquillage (moi qui utilise un crayon) et j’ai finis avec les sourcils maquillés au mascara. Comment vous dire ….

Je ne me suis pas reconnue. J’ai gardé ça quelques heures, j’ai tout retiré avant de rentrer chez moi. Je me sentais vraiment pas moi du tout et j’ai vite supprimé toutes les photos compromettantes envoyées aux copines !

Mercredi 29 mars. Ma manucure semi-permanente a maintenant 15 jours. A quoi ressemble t elle ?

Impeccable, toujours brillante, pas de soucis de tenue. Peut être un regret c’est que je raye mes ongles (les aiguilles n’aident pas) et que du coup ça se voit si on y regarde de près. Mon autre regret c’est que je me lasse de la couleur, que j’adore la tenue et  le rendu brillant mais que si on pouvait juste faire ça sur une semaine ça serait bien mais avec le prix proportionnel évidemment. Pour l’instant la repousse est discrète et acceptable.

 

Photo Fairydesfolies 15 jours après la pose

On arrive à la troisième semaine.

Lundi  : un éclat (à l’index déjà abîmé que j’avais rectifié)

 

Éclat sur l’index photo Fairydesfolies

Sinon ? L’intervalle se voit de plus en plus. J’ai les ongles qui poussent donc très vite en fait.

Fairydesfolies

Le vernis est toujours aussi brillant. J’aime vraiment la tenue. Mais je pense que 21 jours c’est compliqué. J’ai fait du nettoyage à la paille de fer mais quand même. Je pense que j’aurai dû prendre rdv samedi dernier ou lundi. Entre les 15 jours et les 21 jours. Enfin bref.

Mercredi 11h 52.  L’heure du Crime.

Cette fois je peux le dire, je suis allée au bout de bout de cette manucure. Je l’ai testé et restesté. La paille de fer, le vinaigre blanc, le récurage du bout des ongles … Je n’aurai pas trouvé à lui faire subir plus que ce que j’ai fait dejà pendant ces 3 semaines !

3 millimètres. Il y a 3 millimètres d’ongle visible. 1 millimètre par semaine, c’est pas mal. Ils sont par contre trop long là, et je pense qu’ils auraient cassés si le vernis utilisé n’était pas un renfort.

Photo Fairydesfolies 3 semaines après

Mercredi 15h. Au salon. L’heure de la dépose a sonné !

On commence par poser des cotons imbibés de dissolvant et on emballe les doigts dans l’aluminium. Ensuite le même rituel répété 10 fois : retirer la papillote. Gratter le vernis  (fondu) poncer (légèrement), couper les peaux et limer l’ongle  (j’ai demandé à raccourcir franchement les miens).

Là je vous avoue que vu l’état de mes ongles, j’ai hésité à repartir sur un semi permanent… je me suis laissée convaincre (trop naïve) mais j’aurai dû vous prendre une photo, c’était affreux. Pour le coup, je comprends qu’on puisse faire le choix de remettre du vernis, faut planquer le désastre.

(Bon, en même temps 3 semaines à étouffer l’ongle sous des couches de produits chimiques hein… y a pas de miracle … ne vous attendez pas à de magnifiques ongles vierges)

On repose donc un sémi permanent. Rouge à paillettes. Cette fois c’est à l’apprentie que j’ai confié mes mains (faut bien qu’elle apprenne) mais j’avoue que je suis plutôt déçue du résultat.

Le vernis est superbe mais le geste est approximatif. Les ongles ne sont pas parfaitement limés et la démarcation ongle vernis – peau n’est pas nette à chaque fois. Camille (une des responsables) a checké mes mains mais elle a convenu la même chose que moi, l’apprentie doit encore travailler.

Photo Fairydesfolies 5 min après la pose

Vendredi (J+2) j’ai un accro. Humph. Je coupe directement l’ongle au coupe ongle pour que le vernis ne bouge pas (lu sur la blogosphère quand on demande à google comment faire). Et j’ai un ongle en train de casser, c’est moche et pour le coup je pense que y a pas grand chose à faire à part attendre … J’ai posé un strip et du poshé pour la journée. C’est discret, mais visible. Mais l’ongle tient.

Allez, je reviendrais dans 3 semaines quand on déposera tout ça. J’ai pris rendez vous pour un soin complet des mains (gommage, modelage, trempage) avec manucure et une french classique. En esperant que mes ongles s’en sortent et tiennent jusque là.

La semi permanente c’est bien, ça tient, c’est joli, c’est brillant mais

  • 1/passez par un pro
  • 2/ne les enchaînez pas
  • 3/si vos ongles sont fragiles ça donne l’illusion qu’ils sont forts

La page fcb du salon pour les curieux : Itsyle Bourg en Bresse

C’est compliqué ! 

[Variante du titre : no pain no gain]

Je cherchais un titre à cet article. Je cherche quelque chose qui définirait le sujet et ces enjeux. Oui mais je cherchais aussi à faire de l’humour et à renvoyer une note optimiste. C’est compliqué.

Obésité morbide.

C’est l’idée générale. Je suis obèse. Le 15 mai 2005 je pesais 120 kilos. Le 1er avril 2010 aussi. Le 1er janvier 2017 aussi.

Je suis descendue autour des 70 plusieurs fois. Si vous me suivez depuis longtemps vous connaissez l’histoire redondante de ma vie, mon poids et ma (putain de) balance.

Ça pourrait ressembler à une nouvelle tentative désespérée mais c’est surtout là dernière tentative de la dernière chance.

Je vous avais dit rapidement qu’il il aurait une histoire d’altères dans ma vie. Et bien : on n’y est presque !

J’ai modifié les fondations de mon alimentation. J’apprends tous les jours de mes erreurs. Aujourd’hui je mange mieux et je me sens mieux  (à l’intérieur de moi). Je ne mange plus de pâtes, ni de riz. Les plats en sauce sont bannis et il n’y a plus rien d’industriel qui passe par ma bouche. Et plein d’autres choses mais je n’ai pas envie d’en faire une liste. Je n’ai jamais été un exemple à suivre et je ne le souhaite pas. Je peux vous conseiller de regarder ce tableau des aliments et leur index glycémique. J’essaie de rester sur les Ig bas le plus possible. Le tableau est fait sur deux colonnes, un classement alphabétique (pratique pour chercher un aliment) et un décroissant par Ig (pratique pour faire ses courses avec des aliments à Ig bas)

Ce n’est pas un chemin facile psychologiquement. Au contraire, les années de nourritures malsaines et sales (je parle comme ma coach – bisous ma Belle) ont entraîné des addictions et des dépendances qui entraînent une sorte de frustration ponctuelle.

Jusqu’à présent je me « shootais » au gras/sale un repas tout les 10 jours. Mais par deux fois je n’ai pas réussi à me lâcher.  J’ai même mangé plus de salade que de mont d’or. Humph.

Je me sens mal dès que je fais ce repas « sale ». Il me rend malade physiquement  (nausées, sueurs froides…) et je culpabilise presque instantanément sur ce que je fais à mon corps. Je ne lui donne pas ce quila besoin, je le détruis, je rajoute du gras à mes artères et je réponds à des envies primitives de gamine capricieuse.

Je deviens une guerrière et je veux transformer mon énergie pour en faire une force.

Ce changement d’alimentation était nécessaire à ma survie. Il n’était plus possible de continuer à me tuer à petit feu. Ce poids me mettait en danger et me pourrissait la vie.

Quand tu ne peux plus lacer tes chaussures, tu sais que tu as un problème. Alors oui, j’aurai pu changer de chaussures, mais j’ai choisis un chemin beaucoup plus difficile.

Je respecte mes besoins nutritionnels et petit à petit ils prennent la place de mes envies. J’en étais à -15 kilos la semaine dernière.

Et puis en fait, j’ai repris 2 kilos. Non pas avec une moitié de moitié de mont d’or mais avec … (attention, roulement de tambour)… Les 15 jours alcoolisés précédents.

Le mojito c’est le mal absolu

Un petit vin blanc. Un petit rosé. Un mojito. Deux mojito.

Je suis idiote. Je n’ai pas pensé que ça pourrait influer sur cette (putain de) balance. Et pourtant il y a une histoire de sucre et d’alcool qui viennent perturber la lipolyse. Et c’est vraiment pas cool. Je te laisse satisfaire ta curiosité sur GOOGLE.

Donc 3 mois de rééducation alimentaire plus loin, j’en suis à un apéritif ponctuel une fois par Week end. Autant vous dire que c’est très déstabilisant.

Je suis (du verbe suivre – c’était pas clair en me relisant) une sorte de désintoxication au sucre, au gras, à l’alcool et … A la clope !

Oui j’ai aussi, une nouvelle fois, arrêté de fumer. Pour plein de raisons aussi diverses que mon homme qui me faisait la gueule, la demande de mes enfants, ma capacité respiratoire qui doit augmenter un peu pour éventuellement commencer le sport.

Le sport. Le fitness. La musculation.

Haha. Jamais jamais jamais je ne m’étais sentie aussi seule qu’hier. A faire mes premiers squatts, debout dans mon salon, en me filmant pour que ma coach me corrige niveau position. J’ai pas peur du ridicule mais sur le moment, quand je me suis vue sur la video, je me suis dit « alors c’est ça, c’est à ça que je ressemble vraiment » et c’est pas du tout l’image mentale que j’ai de moi.

Vu que j’ai jamais vraiment complexé physiquement de mon surpoids et de mes bourrelets, je me suis jamais vu obèse. Dans ma tête j’étais ronde, oui, grosse à la rigueur mais ce n’étais pas opposable au sexy, au jolie et à l’épanouissement  …

D’ailleurs, ça ne l’est toujours pas. Physiquement je n’ai pas encore réalisé que j’allais modifier mon corps. Je ne sais pas si je peux l’accepter, pour l’instant. Je cherche surtout à obtenir une meilleure santé, un meilleur déplacement et à vivre plus longtemps en courant derrière mes gosses. Après, franchement si ça fait que je perds 2 tailles de seins et une de cul, je prends ! Cela simplifiera les achats de fringues.

Je n’ai pas d’objectif physique, j’ai un objectif sur la balance. Je veux descendre sous les 99 avant mon anniversaire et sous les 85 pour Noël.

Mais je vais pas mentir, si je deviens une Bombasse autour de mes 35 ans et que mon cul passe dans un 38 je ne vais pas pleurer ! Je serai même ravie.

Le sport, la musculation et la perte de poids me permettront peut être un jour de réaliser mon rêve : prendre des cours de pole danse.

Mais c’est pas forcément facile.

Je me suis sentie vraiment mal au rayon des poids de sport 2000. Je me sentais con et pas du tout à ma place. Profitant d’une promo je me suis équipée avec les haltères demandées par ma coach et le tapis. J’ai ai pris un tapis moyenne gamme pour avoir un minimum de confort sur le dos en cas d’abdo mais qui coûtait pas un bras. Il était à 30.00 euros. Je l’ai eu à 15 en promo (2 euro de plus que leur premier prix) et 12.90 les haltères. Bleues (2x3kg) Bon. Je préfèrerais en rose mais tant pis. La prochaine fois j’irai à décathlon  (plus de choix).

Bref, je commence doucement mais surement. Et on verra où ça nous emmènera.

——————————-

*Poids 1/01/17 : 120 kilos – 6/04/17 : 105 kilos

Ce soir, nous irons au bal (et on s’habille pour ça!)

Aucune raison n’est valable pour s’empêcher de danser, de tourner, de virevolter et de vivre.

Aujourd’hui, je vous propose une sélection pour aller au bal.

On commence par la pièce maitresse de ce grand rendez vous, la robe.

Je la voulais teal, turquoise/vert, un bleu assez époustouflant, et une robe qui en jette. A la Sissi. Au premier coup d’œil, j’ai fondu d’amour pour cette merveille !

Robe de bal - Lady Confection

Robe de bal – Lady Confection

Boutique Lady Confection – sur ALm – prix boutique 250.00 €

Avec une telle robe, vous avouerez qu’il faut des bijoux assortis. Et côté bijoux, je suis allée piocher chez les copines.

J’ai commencé par un collier cour, façon tour de cou, dans un bleu électrique très intense, un motif unique (ce qui ne gâche rien) dessiné par la studieuse MILACREA

Tour de cou MILACREA

Tour de cou MILACREA

Je vous propose une parure pour les boucles d’oreille et le bracelet, un clin d’oeil aux matières brutes et qui revoit parfaitement la lumière dégagée par la jupe de la robe de bal.

Je suis allée regarder chez GP-DESIGN

Bracelet petites fleurs - 32€

Bracelet petites fleurs – 32€

Boucles d'oreilles petites fleurs - 46€

Boucles d’oreilles petites fleurs – 46€

Je me suis ensuite souvenue qu’en Avril, l’adage disait de ne pas se découvrir d’un fil. Parait qu’on est encore qu’aux prémices du printemps et qu’il faut donc se préserver des coups de froid, surtout après avoir dansé toute la nuit.

Je n’ai pas hésité longtemps à choisir une petite cape de fourrure blanche, il me suffisait qu’elle soit courte. J’ai donc complètement craqué sur ce modèle de chez PETIT ATELIER DE NATHALIE

Cape en fourrure blanche - 175 €

Cape en fourrure blanche – 175 €

Je ne sais pas du tout comment on pourrait résister à l’appel des chaussures paon.

J’ai cherché, cherché longtemps. Et puis une évidence quand je suis tombée sur cette paire raffinée, délicate et … à couper le souffle !

Escarpins Teal Peacocks chez PARISXOX

Escarpins Teal Peacocks chez PARISXOX

Oui, alors je sais, là pour avez trop envie de vous les offrir. Comme moi. Alors vous allez de suite visiter la boutique ETSY de PARISXOX.

Vous pouvez craquer en toute tranquillité !

J’espère que vous êtes parées, parce que maintenant … il faut danser !

 

Dernier craquage (avec un joli bracelet dedans)

Oui.

Je sais.

Mais c’est trop moi.

Il vient de chez LibertyLily, sur ALM

J’ai rêvé d’un bracelet que personne d’autre n’aurait …

J’ai rêvé d’une manchette turquoise qui me ressemblerait …

bracelet

J’ai rêvé de quelque chose de doux à porter au mariage de ma sœur.

bracelet 2

J’ai rêvé d’une créatrice tellement talentueuse qu’elle pourrait réaliser mon rêve.

bb

Je l’ai contacté via ALM : Boutique LibertyLily

Et la suite a été … un très bon et beau moment de plaisir et d’échanges !

Une créatrice à l’écoute ? LibertyLily !

Une créatrice généreuse ? LibertyLily !

Une créatrice talentueuse ? LibertyLily !

Une créatrice rapide, efficace et réactive ? LibertyLily !

N’hésitez pas la reine des bracelets c’est Elle !

 

Liquid sand ou le jour où j’ai changé d’avis.

image

Le côté granuleux ne me seduisait pas. Ni le côté mat.
Mais au cours d’une ballade dans un Beauty Success, j’ai été séduite par deux flacons, The Impossible, un rouge gorgé de paillettes et Stay The Night un noir pailleté de rouge.

Des paillettes.

Coup de foudre.

Une fois posés, parce que oui, j’ai poussé le vice à mettre les deux, j’ai déchanté.

Le côté mat tuait complètement les paillettes.

Alors, n’écoutant que mon courage, je me suis dressée face aux règles des NPA et j’ai osé l’impensable.

J’ai topcoaté les LiquidSand.

Et le côté granuleux est resté. Mais c’est tellement plus glossy et brillant qu’avant.

image

Janvier : des Princes et des Princesses

100_6971Commencer l’année au pop corn !

100_6957Pendant que les ours veillent sur Charlotte

100_6956Regarder l’invasion des Barbies

100_6952Quand la musique est bonne !

100_6975Hooo … un cadeau surprise !

100_6980Egalité des cadeaux surprises !

100_7022To be a Princess

100_7000To be a bricoleur !

IMG_20130126_133916448504124

Cendrillon, nouvelle édition by myselfIMG_20130126_165612-314209452Mes amours

IMG_20130126_163609-496851091Une nouvelle couverture dans les bras de Gisèle

IMG_20130112_161516233535871Des galettes et des couronnes maison

IMG_20130125_0657171740384820Head Mistress et Polarized

IMG_20130123_074212294362135Recessionista

IMG_20130121_073215-1200131559Pour l’ASM Clermont Auverge

IMG_20130120_094408-795545967La première neige, à peine tombée, déjà fondue.

37.jpg2048821485

Because BORDEL DE MERDE !

IMG_20130125_221246-1584152776La grippe, cette pute qui m’a eue pour finir ce mois de janvier