Archives de Catégorie: Grosse Bavouille

Vivre #rugby Penser #rugby Vibrer #rugby 

Mardi 18h40 chez les Dragon-Fée

Je rentre du travail. Un bisou à la tribu et au Dragon. On échange sur la journée de enfants, un point sur les devoirs et sur notre vie professionnelle. Le Dragon prépare son sac quand je défais le mien.

Bandoulière sur l’épaule, il quitte la maison. Entraînement. Rugby.

Quand il rentrera endolori je serais sur le canapé ou au creux du lit. Parfois il a « droit » à un massage et on débriefe ensemble. Parfois je me contente de lui sauter dessus (j’y peux rien, les quadra sportifs ça m’excite !)

Le vendredi même chose. À la nuance près que je récupère nos enfants au stade quand ils terminent le leur et laisse Mon Dragon à son propre entraînement. Là c’est moins drôle car récupérer 3 nains plein de sueurs (oui, la petite aussi) dans la voiture, les « contraindre » à se doucher (la grande est en période rebelle qui veut pas se laver, le fiston transforme la salle de bain en piscine, la petite préfère rester crasseuse parce que SAYPAGRAV…) et tout ça en faisant le dîner pour ensuite espérer me vautre devant Netflix tranquille avec ma bière.

Mon homme joue, il se blesse, parfois il doit sécher les entraînements le temps de se remettre, puis la reprise, et les matchs. Il y a des saisons plus compliquées que d’autres. Sa première saison, le club enchaînait défaite sur défaite, du coup, côté ambiance dans les vestiaires, c’était pas extraordinaire.Sa seconde saison, le club enchaîne les victoires, sauf que cette année, côté temps de jeu on peut dire qu’il n’a pas été très gâté. Les blessures ont eu raison de ses forces et malheureusement, même s’il s’est remis juste à temps pour les phases finales, il n’était pas sur la feuille de match.

Il était pourtant sur le terrain. Soigneur. Le gars qui court pour la bombe de froid et les bouteilles d’eau. C’est le mien ! Il n’aura pas abandonné son équipe, jusqu’au bout avec eux, au bord du terrain, sur la pelouse, au repas d’avant match, dans le bus du retour ou dans les vestiaires !

L’emploi du temps est toujours un peu difficile avec les entraînements (mari, enfants) et les tournois (mari, enfants). On jongle un peu sur l’organisateur familial quand on veut partir en week end ou qu’on a un anniversaire à fêter, surtout quand ça tombe toujours en plein milieu du 6 nations … Mais on kiffe cette vie.

J’aime chausser mes crampons et descendre sur le terrain avec eux, même si c’est juste pour lancer des ballons, faire des passes ou tenter des drops. J’aime bien être là, partager ça. j’aime crier au bord du terrain. Je prends autant de plaisir au Stade De France qu’au bord du terrain du village. Je crie pareil.

J’ai même une fierté de plus. Je couche avec un joueur. Si c’est pas la classe ça !

Je vous mentirai pas, j’ai bien les boules d’aller encourager enfants ou mari les jours de flotte. J’ai autant les boules quand je sais que c’est dans ma machine (qui coûte trois reins et 12 bras) que vont aller les fringues dégueulasses. Je gueule aussi quand les crampons ne sont pas tapés, et alors y a rien qui m’énerve plus que les blessures. Se chopper un arrêt de travail de 6 semaines pour un mauvais placage, y a rien de sympa je vous assure.

Mais cette vie là, on ne la changerai pour rien au monde.

Publicités

Viens, je t’emmène au Stade Michelin voir l’#ASM

Mon homme avait dejà eu l’occasion d’aller soutenir les jaunards de la Team #YellowArmy en plusieurs occasions avec nos enfants. Me concernant, c’était la première fois.

On a eu un vrai coup de chance puisque nous avons décidé d’aller voir le match du 31 décembre au dernier moment. Nous avons pris les places le 22 decembre. Il ne restait plus grand chose, mais franchement 5 places dans un stade qui finira complet, je suis dejà bien contente d’y être allée !

J’ai acheté les places sur la billeterie de l’ASM. Je ne vais pas mentir 197.50€ pour 5. Aussi cher que l’hébergement pour deux nuits dans un super hôtel dont je vous ai dejà parlé. On aurait pu ne prendre « que » 4 places (mon bébé fille a passé 65 min sur nos genoux). Mais la sécurité d’une place en plus si besoin (pour qu’elle se mette debout et hurle « Montferrand Montferrand » par exemple) m’a fait ouvrir le porte feuille.

Je regrette de ne pas avoir trouvé de tarif réduit, alors je sais bien que les enfants prennent la même place que les adultes, mais 39.50€ ça reste un tarif élevé pour un rugby qui se veut « familial » et nous n’iront pas au Stade aussi souvent qu’on le voudrait pour cette raison.

Côté pratique, nous avons pris le Tram à 13h30, à 14h nous étions au Stade.

Il y avait la musique, les supporters, il y avait le car de Castres.

Je regrette que la boutique n’ai pas été ouverte, on aurait pu y aller dès notre arrivée. Finallement à 14h30 on a passé les portes et mon homme s’est rendu en boutique côté stade pour un drapeau. Supporter on vous dit !

J’en ai profité pour descendre au pesage avec mon bébé fille qui voulait piquer un ballon et aller jouer sur la pelouse. OUPS. On avait oublié de la briefer, on vient regarder pas jouer. Aie !

On était aux gradins vers 15h, le stade à commencé à sa remplir assez vite. On en a profité pour aller aux toilettes (très vite accessible depuis nos places) et boire un coup avant le coup de sifflet.

La première mi-temps était intense et on a vraiment eu le cœur qui vrillait. La seconde mi-temps était floue, décevante et agaçante.

J’ai aimé l’intensité du match, mais j’ai été déçue par la prestation sur le terrain.

C’est la première fois que j’assiste à une défaite de l’équipe que je suis venue supporter, ça fait quelque chose.

On a eu un moment assez magique, quand il y a eu la coupure des lampes et que nous avons allumé nos lampes de téléphones. J’en avais des frissons.

Les enfants ont aimé le spectacle, ils aiment aller au stade donc on savait leur faire plaisir. La grande a pleuré (parce qu’on a perdu) et les deux petits ont chanté jusqu’à s’endormir de fatigue.

*On était tribune Limagrain basse 15 / places 18 à 22 en catégorie 4.

2 jours à #Clermont pour changer d’année !

Techniquement le passage 2016/2017 on était au club de rugby, donc on était sorti… le passage 2015/2016 on recevait des amis… le passage 2014/2015 je n’ai aucune idée de où on était (mais on avait un bébé, alors je crois qu’on a pas bougé) …

Mais cette année, cette année je voulais être ailleurs que dans cet appartement, ailleurs que dans ce village, ailleurs qu’ici. Je voulais fêter la fin de 2017 et les grands projets de 2018, j’avais envie d’être avec mon homme et mes enfants, de voir un feu d’artifice et de faire ça bien !

J’en avais parlé à mon homme en novembre, il avait gromelé un truc genre « ouais mais non ». J’avais parlé de Lyon, même de Clermont … Tant pis. j’avais ravalé mon envie d’ailleurs en me disant qu’au pire j’irai mettre le feu chez les voisins. Haha.

Le 22 decembre, mon homme me dit que c’est « dommage » car il y a un match le 31 à Clermont, que si on s’y etait pris à temps on aurait pu y aller.

(HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA => cri interieur)

Qu’à cela ne tienne, quelques clics sur le site de l’ASM, quelques clics sur Tripadvisor. Hotel pour 5 c’est d’habitude dur à trouver (la dernière fois j’ai passé 2h) et là, coup de chance, un truc à moins de 200€ pour les 2 nuits du réveillon ! Vite le match, hop, 5 places (là où il y a de la place, finalement ça nous coûte plus cher d’aller au match que d’aller à l’hôtel).

Et donc le 30 nous quittons l’appartement dans la matinée, nous arrivons sur Clermont en début d’après midi, en vadrouille l’après midi (petit train, Jaude, marché de Noël…) . Le 31 au matin nous avons fait une grande ballade à pied, nous avons été au match l’après midi et réveillonné dans notre chambre (nous n’avons pas eu d’informations concernant le feu d’artifice, d’après l’hôtel il avait été annulé et finalement de la chambre, nous avons entendu quelques bruits laissant entendre que peut être, un feu d’artifice avait lieu, au milieu de la tempête… On était mieux au chaud !)

********

Côté repas du réveillon :  l’Avocat 

Repas du 31 decembre / burgers et foie gras saumon

Nous avions choisi un service de livraison indépendant pour profiter de la cuisine bien notée de ce restaurant un 31 décembre sans quitter notre hôtel.
Je ne jugerai pas l’attente interminable (commande demandée à 20h, annoncée à 20h30, livrée à 22h après deux relances téléphoniques auprès du resto) ni le service, je garde ça pour le jour où nous reviendrons et pourrons tester le resto « en live ».

Côté menu, nous avons pris du foie gras, du saumon et de la charcuterie. Les deux premiers étaient bons (sans toute fois sembler exceptionnels), mais la charcuterie terriblement insipide.

Nous avions pris des cheesburgers pour les enfants (qui ont adoré), un Classico et un Montagnard. Les frites étaient froides mais les burgers vraiment bons (même si le steak saignant ce n’est pas du tout ma tasse de thé!!!)

3 petits pots de glace pour les enfants, un tiramisu qui a été transformé en tarte citron par manque de stock (pour un produit maison, c’est surprenant) et un fromage blanc crème de marron. Voilà pour les desserts.

Une note à 103€ si on compte les boissons pour 5 personnes.

Les burgers sont vraiment très très bons et ça nous a convaincu de revenir essayer.

(ps, au moment où j’ecris l’article j’attends toujours le contact promis par Allo-Resto pour palier à l’attente indélicate de la livraison ainsi qu’au prix payé contre le prix facturé suite à la modification de dessert)

*****

Repas sur place le 31 décembre à midi : Le lion

Rentrés par hasard dans ce restaurant le 31 décembre à 11h30, l’accueil a été un peu froid, c’est vrai… On nous annonce que le service commence à 12h. On ne s’inquiète pas, on demande à prendre l’apéritif en attendant. Nous étions en couple avec nos 3 enfants.

Finalement personne n’est jamais venu prendre notre choix avant le début du service, on a donc séché l’apéro. La carte est assez vaste mais finalement bien faite donc on peut aller à l’essentiel. Nous optons tous pour des pizzas.

Le service est plutôt rapide, et tant mieux, nous étions pressés (et affamés).
Les enfants ont eu une pizza de leur choix mais taille enfant, en forme de bonbon. Evidemment ça leur a beaucoup plus, tant sur le gout que sur la forme. Ma grande fille a préféré un cornet de frites, présentations sympa, frites maison, et apparemment très bonnes puisqu’elles n’en n’a pas laissé.

La pizza auvergnate était très bonne. Rien à redire !
Garniture suffisante, pâte souple, taille conséquente !

Le prix n’était pas exorbitant (67.40€) et on a pu régler en chèque déjeuner.

Serveur très sympathique, souriant pour la majorité de ceux présents.

***

Repas dans la chambre, le 30 au soir : Susho Ohashi

C’est fou, quand on est venu sur Clermont à Pâques, on a fait livrer la même chose par ce resto. Et c’était divain.

Et là, grosse deception.

On est fan de japonais et on n’a même pas pu manger la moitié !

Les sushis étaient grossiers et il y avait clairement un problème de fraîcheur. La glace est arrivée liquide , à boire à la paille ! On a été très très déçus !

Surtout vu le prix qu’on a mis dedans encore une fois !

repas du 30 decembre / japonais

***

Le repas du midi du 30 décembre avait été « pris » sur l’aire d’autoroute Avia-Casino-Monop de Neronde « Coeur de Blé ». C’était immangeable, on a laissé nos assiettes presque sans y toucher, j’ai gardé le tichet de caisse, j’essaie de trouver comment contacter un responsable tellement c’était absolument lamentable. On a fait Mcdo pour remplir nos estomacs en arrivant sur Clermont.

***

Il y a beaucoup de resto, de bars qui ont l’air incroyable ! Je crois qu’il faudrait qu’on y retourne en amoureux avec mon Dragon … A bon entendeur 😉 12

Mili.D a (encore) fait des merveilles

J’ai traîné à vous montrer ce nouveau bébé issu des doux coups de crayons de ma talentueuse bretonne préférée, Mili.D. Vous savez, celle qui a dejà réalisé une folle collection, du tableau familial aux coquetiers en hermine … 

Le projet est né de sa carte postale avec une saison, je me suis laissée emportée par l’envie d’un tableau avec les 4 saisons, mais je voulais que chaque saison soit le symbole d’un membre de ma famille. Et je voulais de la Bretagne ! Evidemment !

Je crois que j’ai dû expliqué en 3 phrases ce que je voulais. Comme d’habitude, l’Artiste a saisit l’idée et l’esquisse a été validée immédiatement !

Je n’ai jamais hésité à lui faire confiance à 100% et je réitérai bientôt car j’ai un autre projet en tête, je suis addict à MiliD.

Je crois qu’est vraiment une folle histoire d’amitiés qui est née grâce à son talent et à mes idées folles. Je suis tellement bluffée qu’elle comprenne immédiatement ce que je veux, c’est fou !

Découvrez URGEMMENT son site internet : https://milid.fr/

Et/Ou contactez-la par facebook : https://www.facebook.com/milibzh/

Les films romantiques qu’on regarderait bien tranquille avec un pot de glace

J’ai la chance d’avoir un mari qui a des goûts éclectiques en matière de cinéma, mais quand même, parfois, je n’arrive pas à le convaincre qu’un bon film bien niais qui fait chouiner pourrait nous faire passer une aussi bonne soirée qu’un Tarentino…

Ma seconde chance c’est que 2 soirs par semaine je suis en célibataire pendant 2h (entrainement rugby pour monsieur) Parfait pour un film que personne ne veut voir à part moi.

Ces derniers temps, j’ai donc utilisé la magie Netflix pour découvrir des films que je n’avais (SHAM SHAME SHAME) jamais vu !

J’ai commencé light avec « Vous avez un message ». J’ai enchaîné avec « Nuits Blanches à Seattle » et aussi « Quand Harry rencontre Sally ». Et puis j’ai eu envie de (re)voir Forrest Gump. Je me suis laissée glisser vers « Ma Meilleure ennemie » et j’ai bien chouiné ma race sur ce film.

Je pense avoir réussit ma remise à niveau. J’ai vu les « grands » films romantiques des années 90 et je crois qu’ils n’ont pas pris une ride. Toujours ce moment magique du coup de foudre, toujours cet amour qui marche pas, pourrait marcher, c’est trop compliqué, tant pis on va essayer, je t’aime, moi aussi. 

Les acteurs sont jeunes, beaux (Meg Ryan est superbe dans Nuits Blanches à Seattle, holalala) et ça donne presque envie de  vivre une histoire d’amour impossible, tellement c’est beau et émouvant.

En réfléchissant, j’ai eu mon histoire impossible, j’ai eu les kilomètres, j’ai eu les difficultés à s’entendre, l’écart d’âge, les caractères opposés, les cris, les larmes, les nuits blanches en Bretagne … Et j’ai eu les moments magiques, le je t’aime inattendu qui fait défaillir (de la grande mise en scène du tombage dans les pommes en culotte dans la cuisine, soyez en sure !) l’intensité des baisers, les gestes maladroits qui font frissonner, les orgasmes bruyants, les orgasmes discrets, ma main dans la sienne pour tout les moments importants de ma vie.

Mon Dragon, je t’aime.

Je n’envie rien à Meg Ryan, ni à Tom Hanks. J’envie le compte en banque de Julia Roberts, éventuellement. J’envie les musiques qui viennent emporter les personnages, dans la vie, je l’entends cette musique mais je voudrais parfois que tout le monde l’entende. J’envie la neige qui tombe sur ceux qui s’aiment, j’envie quand tout finit bien. Je veux que tout continue bien, et que ça ne finisse jamais.

Comment ranger ses bijoux ?

Je suis addict aux bijoux de la marque MILAWITHYOU, je t’en ai déjà parlé !

Ses boucles sont juste WAHOUUU ! Mais je rencontrais une certaine difficulté à leur trouver une place quand je ne les porte pas.

J’ai résolu l’affaire avec un superbe coffret à bijou commandé chez BOISDESOLUTHE. Il a été fait pour moi, mes dimensions, mes couleurs et même de la Fée dessus !

Le rangement est idéal, parfaitement étudié. Je suis ravie !

Je le laisse ouvert dans ma chambre (mes enfants n’y rentrent plus depuis que je leur ai dit que j’avais perdu de vue l’araignée géante qui dormait près du rideau…) et j’admire chaque matin ma petite collection…

Bienvenue dans ma chambre

Vous pouvez même voir les bracelets commandés chez LibertyLily dont je vous ai déjà parlé d’ailleurs … Notes aussi que j’ai des colliers (au premier plan) et que je n’ai pas trouvé comment les ranger pour l’instant, mais toute idée est la bienvenue à ce propos.

Y a aussi des bijoux de @youminou sur la photo d’ailleurs …

Le coffret est PARFAIT ! Tout est à la bonne taille, j’en suis ravie !

Les longues boucles ont toute la place qu’ils leur faut

N’hésitez pas à la contacter sur sa page fcb ou Etsy, ou dans google BOIS DE SOLUTHE vous verrez que vous ne serrez pas déçus ! Amandine est adorable et très réactive !

BOIS DE SOLUTHE SUR ETSY

BOIS DE SOLUTHE SUR FACEBOOK

Je vous montre d’autres coffrets, elle s’adapte vraiment à vos envies, vos besoins. c’est du sur mesure, une personnalisation complète, même la possibilité de mettre un fermoir !

Sachez aussi qu’elle travaille aussi d’autre matières, comme le cuir, le tissus, et qu’elle fait des calendriers trop choupi …

Elle est spécialisée aussi en bandeau pour implants cochléaires.

C’est une talentueuse créatrice. Voici sa page FCB. 

n’hésitez pas à lui confier vos envies, elle fait beaucoup de sur mesure, toujours charmante et avec beaucoup d’efficacité ! Elle est très demandée alors faites un point avec elle sur des délais de livraison.

Et pour les Boucles de Mila, vous savez où aller !

Et dire que j’en ai recommandé d’autres … Il va me falloir plus d’oreilles !

Fast and Furious 8 [le retour de la suite du come back d’après]

Bon, maintenant que tout le monde l’a vu, on peut en parler ?

Vin, Jason, Dwayne …

Contexte : je suis fan de toute la saga, enfin, sauf de Tokyo Drift que je n’ai pas aimé du tout (du tout du tout!). C’est mon homme qui me l’a fait découvrir et je suis devenue addict (en grande partie à cause de – ou grâce à – Vin Diesel qui m’avait déjà aidé à apprécier Triple X)

NDLR : les photos viennent de google image, en cliquant dessus vous atterrirez sur les photos depuis les sites d’hébergement, certains sont des articles de critique, d’autres des image Allociné etc…

A la fin du 7, j’étais en larmes (que celui qui ne l’était pas me jette un carburateur). Au début du 8, dans la salle de ciné, je trépignais de savoir comment ils allaient faire rebondir l’histoire après la fin que l’on connait pour Mia et Brian (et pourquoi Dom vire méchant, et que lui veut Charlize Theron ?)

A la fin du 8, quand les lumières se rallument (et que tu as attendu la fin du générique pour chopper une scène bonus qui n’existe pas) je me sentais bien. J’avais passé un très bon moment, pas trop long (un peu plus de 2h) avec de vraies scènes drôles et un scénario ma foi, pas déplaisant du tout.

D’ailleurs, la grande méchante qui veut éveiller les consciences, qui veut faire péter le système pour expliquer que le système est pourri, ça ne vous rappelle rien ? Parce que moi j’ai eu les neurones connectés direct sur Die Hard 4 (mais OUI celui avec les hackers qui pilonnent le système et la scène mythique de l’hélicoptère)

Coucou Bruce ❤

De ce point de vue, j’ai aimé l’idée, et même si j’ai eu l’effet « déjà vu » j’ai quand même apprécié la grande méchante (enfin non, je l’ai détesté, mais c’est pour ça qu’elle est très douée Charlize, elle joue tellement bien que même dans la rue j’aurai envie de lui mordre un mollet). Un rôle parfait, très bien écrit, et qui ne déborde (presque) pas sur le pathos. Après le rôle de Ramsay Bolton dans GOT on avait pas vu un vrai vilain méchant (mais pas sadique, j’en conviens) avant Cipher. Et je pense qu’on la reverra cette connasse.

En parlant de GOT, si vous aviez remarqué Nathalie Emmanuel (oui habillée ça change un peu) vous avez peut être remarqué aussi  Tormund … Quelle tête à claque celui là aussi !

J’ai aimé, évidemment, les scènes d’action, même si pour moi la première est … complètement nawak. Bah oui, ça commence trop vite, trop fort, trop de flammes, trop de respect. On n’a pas le temps de s’installer. Je suis une ancienne moi, mon cerveau n’était pas prêt, j’ai eu l’impression de rater un bout du film. Les autres scènes sont formidables. OUI, même le sous-marin ! Franchement moi j’ai adoré le sous-marin. J’ai trouvé ça génial. Et le char aussi. Plus c’est gros, plus ça me plait. Oui, je suis comme ça dans la vie, aussi. Hein mon Dragon ?

Je me suis marrée une bonne partie du film. Déjà avec les dialogues entre Hobbs et Deckard sont à se pisser dessus, ils n’arrêtent pas ces deux là, jamais ! Là dessus Roman Pierce, fidèle à lui même fait son bon gros relou avec ses blagues de merde mais on s’y attache quand même … Le petit nouveau Eric, promet de grand moment de rigolade (je lui trouve beaucoup de points communs avec le rôle de Brian … et vous ?) et alors, coup de grâce avec Helen Miren !!! Mais … mais … holalala ! Mais oui mais oui, les grands méchants aussi ont une mère (et elle n’a pas l’air commode hein)

Si le film devait se justifier sur une seule scène c’est l’une des dernières, quand Shaw sauve le bébé (oui, si tu n’as pas vu le film, y a une histoire de bébé) et cette scène est juste énorme, drôle et en même temps digne des grands films d’actions, on retrouve le Jason des Transporteur et c’est vraiment grisant !

Je pourrais disserter sur la musique, toujours bien choisie, toujours à se fondre dans le décor, toujours parfaitement synchro avec les voitures, ou les sous marins ! Et pourtant j’irais pas écouter ce style là en faisant mon training le matin hein.

Bien sur que j’ai aimé Fast and furious 8 ! EVIDEMMENT ! Je crevais d’envie de demander « pourquoi Dom ? » et même si je trouve l’idée du bébé (presque) intéressante, je n’ai pas tout à fait compris le pourquoi du comment avec sa génitrice – au cas où tu l’as pas vu je ne dis rien – J’ai poussé le vice à essayer de calculer le temps qui s’est écoulé entre la fin de leur relation et la découverte … sans résultat. Bon, j’ai chouiné (encore) quand il nomme le bébé pour la première fois. Même si c’est sans surprises !

Le film est encore un bon moment, c’est tout ce que je lui demandais ! Pari réussi!