Archives de Catégorie: Cuisine

Vacances en Bretagne 2/5 Fouesnant (tous au camping!)

Nous avions envie de remettre les pieds dans le sable à Cap Coz. J’étais complètement tombée sous le charme de cet endroit il y a des années, et j’ai pris plaisir à y revenir ensuite (la dernière fois juste avant de tomber enceinte de ma dernière)

La première chose qu'on a fait après avoir vidé la voiture : descendre à la plage !

La première chose qu’on a fait après avoir vidé la voiture : descendre à la plage !

Camping de Kersentic à Fouesnant

D’ailleurs, nous avions à l’époque choisi un camping familial, et nous avons eu envie d’y retourner. Le camping n’a pas beaucoup changé, une piscine est arrivée mais non chauffée, et quelques animations ont fait surface discrètement.

Je vous laisse regarder les avis TripAdvisor sur le camping Kersentic (il y a des avis très mitigé)

 

Mobil homme family

Mobil homme family

L’avantage du mobil home c’est que ça fait petite maison (non, la toile de tente avec 3 enfants de moins de 10 ans c’est juste pas envisageable du tout) et que j’y trouve mon confort (cuisine, lave vaisselle, douche…)

La piscine (malgré le fait qu’elle soit non chauffée – j’insiste parce que j’ai trouvé ça dommage en fait) a été squattée matin, midi et soir par la tribu (et les ballons de rugby achetés exprès)

Nous avions décidé de cuisiner régulièrement pour ne pas avoir à dépenser beaucoup et surtout nous offrir le luxe d’un resto de temps en temps…

Nous sommes arrivés le samedi, nous avons fait une soirée pizza le dimanche, une crêperie le lundi soir, un macdo le mardi soir, un flunch le jeudi, un resto bord de mer le vendredi…

Sur une semaine de camping, nous avons battu notre record en explosant le budget resto, bien que raisonnablement équilibré avec le budget visites qui a été annulé.

Nous devions faire les Glénans. C’était mon rêve à moi. Sauf que les bateaux étaient complets et que la météo changeante à fait annuler la ballade en vision sous marine. Au revoir les Glénans. Peut être dans deux ans (oui l’année prochaine on déménage et on va en Espagne, enfin normalement). Qui sait ?

Les petits plats dans les grands

La crêperie EOS à Fouesnant

Je vous invite à cliquer sur le lien pour avoir les avis Tripadvisor, ça sera plus parlant pour comparer. Nous, en tout cas, nous avons aimé ! Une petite crêperie très conviviale avec une chaise haute pour la miniature qui a devoré ses premières galettes de blé noir avec appétit et gourmandise !!! Le petit + : le cidre local dégusté sur place !

Sans souci à Bénodet

Je n’avais pas digéré le fait de ne pas faire les Glénans. Alors j’ai eu un rattrapage, le resto du bord de mer. Genre on ouvre la porte et on est dans le sable. Un resto qui a évolué puisqu’il y a un peu plus de 10 ans on y trouvait un bar et un glacier, hors de prix, d’ailleurs.

Bon, je vais être honnête, on voulait seulement boire un coup dans la brasserie, mais en regardant la carte, on s’est dit que franchement, pour le prix, autant se faire plaisir et y déjeuner, avec les enfants ! On a payé moins cher que la crêperie !!!

D’ailleurs les enfants ont adoré leur menus, nuggets frites + glace (parfum schtroumpf  possible …), mon homme s’est fait plaisir avec une entrecôte et moi j’ai craqué sur les moules frites ! A la crème au cidre. Bordel que c’était bon !!!!!!!!!

La vue sur mer prise depuis ma place

La vue sur mer prise depuis ma place

J’ai eu une magnifique couple glacée meringue et chocolat, avec un DAUPHIN en peluche ROSE … franchement le kiff.

C’était un joli moment, qui nous a fait traîner ensuite les pieds dans le sable fin de Bénodet.

La journée de la pluie

Quand on a vécu en Bretagne, quand on l’aime vraiment, on sait qu’il ne faut pas lui en vouloir si sa météo déraille.

C’est ce qu’on a vécu le vendredi, la veille de notre départ

Mousterlin sous la pluie

Mousterlin sous la pluie

J’ai adoré cette ballade dans la brume matinale, avec la pluie, le vent, le sable, le sel … et les enfants dans leur cape de pluie. J’ai adoré ce moment magique où ma miniature criait qu’elle s’envolait. C’était tellement génial. Et deux heures après nous étions sous le soleil à nouveau !

La magie de la Bretagne !

Enregistrer

Atelier crème glacée [recette]

L’histoire de la crème glacée maison

crème glacée maison

crème glacée maison

J’ai acheté une sorbetière il y a 2 ans, quand ma mini a été diagnostiqué APLV, et du fait, en réalité, après avoir testé le sorbet melon, le sorbet fraise, le sorbet citron, j’ai abandonné. La sorbetière m’avait coûté moins de 20€, c’est la Lidle, c’était sans regrets si elle restait au placard.

Oui mais voilà. Depuis que ma mini et moi consommons des produits laitiers, je dois vous avouer que les haagen dazs et les ben&jerry’s prennent de la place dans le congel (et sur mes cuisses)

L’été sera chaud, l’été sera chaud … parce que j’ai trouvé LA recette idéale de crème glacée, avec en plus, une infini possibilité de variantes !

Vous êtes prêts ?

crème glacée maison

crème glacée maison

Côté ingrédients, le coût est moindre, il faut le noter !

C’est ultra simple puisqu’il vous suffit de tout mélanger au fouet. la crème est ensuite à mettre au frigo si votre sorbetière n’est pas prête (la mienne se met 8h au congel par exemple)

Moi je mets 25 minutes de base.

Ensuite on s’amuse avec le « liquide », vous laissez la sorbetière tourner et vous ajouter ce que vous voulez, nutella, caramel, sirop de fruits etc …

Vous laissez encore 10 minutes et vous ajoutez le « solide ». Faites vous plaisir, morceaux de cookies, m&ms, smarties, speculoos, framboises fraiches …

crème glacée maison

crème glacée maison

Vous comptez 3 minutes après le dernier solide ajouté et vous eteignez la sorbetière, et hop, à table !!!

crème glacée maison

crème glacée maison

Voici la variante cookies et nutella, ma Ben&Jerrys à moi ^^

Mais j’ai dejà testé caramel/speculoos, nature/smarties, nature/m&ms … Les enfants, le Dragon et moi, on est vraiment fan !

L’avantage c’est que ma sorbetière permet de faire la glace pour nous 5 (on en a deux fois chacun), je la lave et elle retourne au congel jusqu’au lendemain.

Franchement, un joli plaisir estival, pour un coût moindre !

Enregistrer

L’essuie tout lavable : Ecolo (oui) beau (oui) pratique (oui) ludique (oui)

L’essuie tout lavable, c'est beau (et écolo)

L’essuie tout lavable, c’est beau (et écolo)

L’essuie tout lavable : le coup de coeur écolo

Cela fait un moment déjà que nous avons fait le choix à la maison de ne plus utiliser d’essuie tout en papier absorbant que nous avons remplacé par des gammes en textile.

Je cherchais comment combiner le « rouleau d’essuie tout » pratique avec un article joli et ludique pour une utilisation quotidienne, facile et familiale.

Le rouleau standard est composé de 7 feuilles 20*20cm

Les feuilles sont reliées entre elles par une pression assortie.

Les feuilles ont une face coton (qui essuie très bien une table qui vient de recevoir un coup d’éponge) et une face en éponge nid d’abeille à tissage serré, pour une super absorption (pratique pour le verre renversé)

L’avantage indéniable c’est le prix, c’est un investissement durable, oserais-je dire, à vie ?

Le vert, c'est l'avenir !

Le vert, c’est l’avenir !

Conseils d’entretien

Les feuilles d’essuie tout sont LAVABLES. Elles passent en machine à laver jusqu’à 90 degrés si nécessaire (préférez un 40 pour une machine économique) et en cas d’urgence au sèche linge (préférez un séchage naturel pour garder les fibres des tissus intactes).

Personnellement j’aime bien leur donner un petit coup de fer à repasser avant de les re-clipser (attention à la pression en résine que vous pourriez endommager au contact du fer)

Comment commander ?

Actuellement il y a 4 rouleaux disponibles à la vente, expédition dans les 48h qui suivent votre commande.

Je vous invite sur mon shop Etsy pour les découvrir et vous les procurer.

Pour toute demande particulière, merci de m’adresser un mail fairydesfolies@gmail.com

Enregistrer

La recette du gâteau aux trois chocolats de FairyDesFolies

Attention, recette calorique en approche

Attention, recette calorique en approche

Si vous suivez mes aventures rugbystiques et twittosiennes, alors vous avez vu que l’a semaine dernière nous étions invités au repas de fin de saison du club. Pour l’occasion j’avais fait un gâteau café/chocolat en forme de ballon de rugby (jaune et bleu, au couleur du club) et un gâteau aux trois chocolats qui m’a valu par mal d’applaudissements sur instagram.

Le gâteau parfait

Le gâteau parfait

Là, visuellement, normalement, tu as remarqué que le gâteau n’était pas strictement identique, et c’est normal, je suis du genre à changer trois mille trucs aux recettes, mais comme je suis super sympa, je vais te guider pour la recette originale et t’indiquer mes modifs au fur et à mesure.

On y va ? Vous êtes prêts ? Alors prévoyez du TEMPS ! Parce que la recette s’étale sur deux jours, quand même !

LA RECETTE DU GÂTEAU AUX TROIS CHOCOLATS

Première chose, on va préparer la déco.

La recette originale dit qu’il faut 200g de pralinoise (faire fondre au micro onde) et 90g de crèpes dentelles (écrasées à ajouter). Que vous allez étaler sur du papier cuisson ou une feuille silicone et placer au frigo 2h. Puis vous tracez les triangles et remettez au frais.

La recette originale dit aussi de préparer la ganache, donc de faire fondre 150g de chocolat blanc et d’ajouter 20cl de crème liquide une fois tiédit. Mettre au frais.

Moi, j’ai laisser tomber la ganache, car j’ai souhaité faire un glaçage miroir au chocolat blanc avec en plus de la chantilly dessus. Héhé.

Moi, j’ai utilisé des cigarettes russes écrasées dans 200g de chocolat noir, et j’ai utilisé la même méthode pour avoir des triangles.

Là, on attend, jusqu’au lendemain !

Le biscuit

Ingrédients

125g de chocolat noir + 125g de beurre + 125g de sucre + 60g de poudre d’amandes + 30g de farine + 3 œufs

Faire fondre le chocolat, ajoutez le beurre ensuite.

Dans un cul de poule versez sucre+farine+amande et les jaunes d’oeufs. Battre. Ajoutez le chocolat. Battre. Montez les blanc en neige, ajoutez les à la cuillère en bois, avec précaution.

Idéalement versez dans un moule de 24cm de diamètre. Sinon faites comme moi, une plaque et un cercle adaptable bien beurré (notez l’astuce de la farine pour empêcher la pâte de passer dessous)

30 min à 170 degrés, laissez tiédir avant de démouler.

Ensuite vous placer un cercle à pâtisserie autour du gâteau(et si possible un cercle Rhotoïd, mais moi, j’ai fait sans)

Cerclez le biscuit

Cerclez le biscuit

 

Préparation des mousses

La recette originale vaut pour 2 mousses, une au chocolat noir, une au chocolat au lait. Vous pouvez variez les plaisir en faisant café ou caramel.

Ingrédients

40cl de creme liquide + 120g de chocolat noir + 80g de beurre + 120g de chocolat au lait

On commence par fouetter la crème liquide. Pour ça, je suis TOUJOURS les conseils de ma mère. Le cul de poule en alu reste 30 min au frigo avec la crème liquide dedans avant. La crème doit être ferme.

On sépare en deux. On conserve au frais.

On fait fondre séparément les chocolat, 40g de beurre dans chacun une fois tiédit, et on attend que ce soit presque froid pour mettre la crème, sinon ça n’est plus de la mousse mais un coulis liquide (oui, c’est du vécu)

On pense à faire une place au congélateur à ce moment là.

Coucou les frites Mc Cain

On commence par la mousse au chocolat noir qu’on verse et étale sur le gâteau. Puis au congélateur 1h.

On en profite pour faire un break.

Le break café Toy Story

Le break café Toy Story

On continue avec la mousse au chocolat au lait, qu’on verse et étale, et au congélateur, cette fois pour 2h.

On en profite pour faire la vaisselle, ou laisser les enfants lécher les plats.

Mium

Mium

Glaçage et décoration

La recette originale vous invite maintenant à ressortir votre ganache, à la fouettez jusqu’à obtenir une crème mousseuse bien ferme, et à jouer avec votre poche à douille jusqu’à obtenir le gâteau parfait.

Moi j’ai choisi de faire un disque croquant (parce que, soyons honnête, la première fois, j’ai foiré la crème mousseuse bien ferme qui a dégouliné partout). Donc là, on fait fondre le chocolat blanc (150g) on ajoute 20g de beurre (oui, je sais 100% gras) et on le fait bien refroidir avant de le versez sur le gâteau et de courir le mettre au congélateur pour 1h.

Pendant ce temps là, moi j’ai monté une chantilly (avec l’astuce de ma maman précisée plus haut) et j’ai ajouté 5 grosses cuillères à soupe de sucre glace pour avoir un vrai goût sucré. Autant y aller à fond au point où on en est, de toutes façons.

Ensuite, tu joue avec ta poche à douille directement sur le gâteau avant le service, idéalement. mais sinon ça tient bien au frigo (3h avant service chez moi)

J’ai la malchance d’avoir une naine qui kiffe pas la chantilly (N1 pour ne pas la nommer – huez la!) donc j’ai laissez un bout exprès pour elle. Et puis, ma chantilly n’etait pas assez ferme, elle a fait quelque coulures (pfffff, le jour du tuto, bordel !)

On vire les cerclages au dernier moment, on pose les croustillants en déco et on se souhaite une bonne dégustation ! ici il a fait le bonheur du club, et le mercredi suivant, des enfants, et je compte refaire ce gâteau cet été chez nos hôtes, mais ça sera une autre histoire.

Délicieux gâteaux de fête - édition ESI

Délicieux gâteaux de fête – édition ESI

Composez un coffret de naissance vous même avec FairyDesFolies

Surprise

C’est LA grande nouveauté de FAIRYDESFOLIES cette semaine, une nouvelle gamme de couleurs pour vos PARE PIPI qui vous permet de choisir vos coffrets.

14 nouveaux coloris pour vos PARE PIPI

Vous choisissez votre couleur, vos couleurs, votre quantité, vos quantités, et moi ? Hé bien, je m’occupe de la couture, comme d’habitude.

Les PARE PIPI en couleurs froides

Livraison en France ou all over the world, c’est vous qui voyez.

les PARE PIPI en couleurs chaudes

Mémento

Toujours PRATIQUE

Rapide et efficace ! On dégaine le Pare Pipi au moment de retirer la couche, on pose le chapeau de tissu sur le sexe du bébé et … TOUT VA BIEN ! Pas de jet d’urine qui caresse vos cheveux, la cravate reste sèche avant de partir au boulot et vos murs sont intacts ! Il s’emporte partout, pour un rendez vous chez le médecin ou une séance photo, il sera VOTRE atout partout !

En lot de deux, la découverte à portée de clic !

Toujours LUDIQUE

Drôle, fun et avec des variations de tissus qui vont du Pop au rock en passant pour le scandinave et l’esprit bohème. Il y a forcément un PARE PIPI qui vous ressemble, qui s’accorde avec votre intérieur, votre tapis à langer et même avec les yeux de bébés ! Vous organisez une baby shower ? Les pare pipi sont un MUST HAVE en matière de décoration bébé, imaginez la pyramide de pare pipi que vous pouvez réaliser !

Faire la fête, en sécurité !

Toujours ÉCOLOGIQUE

Lavable et durable, confectionné dans l’esprit MADE IN FRANCE avec des tissus éco responsables, la planète vous remerciera de votre geste au plus prêt de vos convictions.

Coffret duo jaune curry et bleu turquoise

Comment passer commande ?

Je dispose d’un shop ETSY assez intuitif pour que vous puissiez choisir vos quantités et couleurs facilement et qui sera développé dans les semaines à venir pour se concentrer uniquement sur la puériculture.

Je suis tout à fait disposer à recevoir vos commandes via Facebook : la page FAIRYDESFOLIES ou mail FairyDesFolies@gmail.com (paiement sécurisé via Paypal ou sécurisé CB via Paypal)

Je vous propose de marquer le coup cette semaine en participant au lancement de cette nouvelle palette de couleur de PARE PIPI avec une offre EXCEPTIONNELLE juste pour vous pour vous faire plaisir sur toute ma boutique A Little Market.

Bon de reduction A little market FAIRYDESFOLIES

Bon de reduction A little market FAIRYDESFOLIES

C’est le moment de découvrir les meilleurs PARE PIPI du MONDE. C’est à dire les miens, ceux de FAIRYDESFOLIES, les VERITABLES pare pipi !

J’ai fait de la lessive toute seule (ou presque)

Cela fait un moment que je me dis qu’il faut que je passe à la lessive maison. Déjà par conviction personnelle (le ras le bol de la dominance des grosses marques sur le marché), ensuite d’un point de vue financier (le prix de revient de lessive c’est peanuts, et pourtant c’est comme le gel douche, ils vendent ça a des prix exorbitants) et enfin d’un point de vue sanitaire (j’aime bien savoir ce que j’ai vraiment dans mon bidon de lessive, comme dans mon assiette)

J’ai fait le tour des copines qui font cette démarche depuis longtemps, pour avoir une recette infaillible, j’ai fait le tour d’internet et finalement .. J’ai fait à ma façon quand même. Je suis irrécupérable. Mais tellement sympa que je partage avec vous !

Comment faire sa lessive maison

Comment faire sa lessive maison

Côté liste de courses

J’aurai pu tout acheter sur internet, peut être moins cher, mais j’ai joué la carte de l’habitude en allant au supermarché Super U du coin, en me disant que : plus c’était simple, mieux c’était pour ce premier test grandeur nature.

  • savon de Marseille (surtout pas le blanc à l’huile de Palme) – j’ai acheté 800g pour 2,18 €
  • bicarbonate de soude ( marque bio rayon hygiène) – 500g pour 3,60 €
  • vinaigre blanc rayon alimentaire – 1 litre pour 0,34 €
  • Un flacon d’huiles essentielles SO BIO synergie purifiante 7 – 10ml pour 8,15 €

Soit un total de 14,12 €

J’ai fait 9 litres de lessive, j’ai encore de quoi en faire 9 autres.

Il me faudra racheter ensuite du savon.

Pour information j’achetais de la lessive Super Croix Maroc à 8,31 € le bidon de 3 litres (par habitude et par affection envers l’odeur)

NDLR : J’ai choisi le flacon d’huiles essentielles au hasard. D’une part parce que je n’y connais pas plus que ceux qui regardent sur Google, et d’autre part parce que je n’avais aucun avis objectif autour de moi sur ce qui était à éviter ou à privilégier. J’ai choisi le flacon « purifiant » je me suis dit que ça me parlait bien pour le linge et/ou la maison. J’ai ensuite découvert que le Tee Tree ou l’Eucalyptus avait très bonne presse. Trop tard pour cette fois.

Protocole pour 9 litres de lessive

Préparez une cocotte/marmite et pensez à préparer vos bidons (lavés, débouchés, avec un entonnoir éventuellement)

Commencer par râper 400g de savon. Je ne vous cache pas, c’est le plus long. J’avais donc décidé d’embaucher mon fils de 6 ans, ça tombe bien sa maitresse était absente.

Le fils, rappeur officiel !

Le fils, rappeur officiel !

Le travail des enfants, un scandale

Le travail des enfants, un scandale

Faire bouillir 2 litres d’eau. Dissoudre les paillettes de savon avec un fouet. Rallongez avec 3 litres d’eau bouillante petit à petit. Faire chauffer 6 cuillères à soupe de vinaigre blanc.

Vinaigre blanc

Vinaigre blanc

Attendre d’avoir ajouté 6 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et bien mélangé pour ajouter le vinaigre. Attention ça mousse d’un coup.

Bicarbonate de soude

Bicarbonate de soude

Moi là, j’ai laissé tomber le fouet et j’ai utilisé mon mixer plongeant triblade de chez KenWood. Je l’utilise déjà pour le liniment, j’ai trouvé ça beaucoup plus pratique que le fouet. Et je n’ai pas eu d’effet de bi-phase. J’ai terminé par 4 gouttes d’huiles essentielles. J’ai continué avec mon mixer environ 4 minutes.

HE Purifiantes

HE Purifiantes

J’ai rempli mes bidons en remplissant un bec verseur directement dans la cocotte et j’ai remplis mes bidons à égalités. Les 5 litres de liquides dans 3 bidons. La lessive est en l’état « concentrée ». Pour ma part j’ai rallongé chaque bidon avec de l’eau froide pour arriver à presque 9L de lessive liquide au total, je n’ai pas rempli au max les bidons, on m’a conseillé de laisser de la place pour pouvoir agiter et éventuellement diluer encore ma lessive.

Le stockage se fait simplement dans votre buanderie, ou à l’emplacement habituel. Privilégiez le noir. Pensez aussi à secouer votre flacon avant usage, des matières peuvent se solidifier, ça ne gène ni la lessive ni votre machine à laver mais ça pourrait coincer dans le goulot du flacon.

NDLR : la recette est un mixe entre internet (4 sites différents) les copines (au moins 3) et mon fils qui versait, mesurait, pesait les ingrédients. J’ai décidé de faire 9 litres d’un coup parce que j’avais 1/ les flacons disponibles et 2/ la flemme à l’idée de recommencer toutes les semaines

NDLR2 : j’ai passé 1h en cuisine et 20 min en magasin. soit 12.86 € concernant la main d’œuvre, à répartir sur 9 litres (puis que nous n’avons pas râpé de savon pour faire 18 litres) soit 1.42€ le litre (4.26€ le bidon) sachant que plus on fait en quantité, plus le cout par litre baisse, car la seule donnée temporelle qui augmente c’est le râpage de savon (la mise en bouteille aussi, mais ça va vite, ça).

Test en machine à laver

L’aspect est liquide, très liquide, quand on a l’habitude d’acheter des produits épais, façon gel, ça surprend. Et ça éclabousse. Je n’ai pas, à froid en bidon, d’odeur particulière dû aux gouttes d’huiles essentielles. On sent bien le savon de Marseille par contre.

J’ai forcé un peu la situation pour pouvoir faire des lessives tests le jour J.

J’ai d’abord lavé nos vêtements (sauf sous vêtements), ceux que je passe à 35 degrés habituellement, et je n’ai pas vu de différence avec la lessive Super Croix Maroc. Le lavage c’est donc Ok. Côté odeur, évidemment ça ne sent pas le Maroc. Ça sent le propre, le frais, ça me suffit complètement :

J’ai poursuivi le test sur une lessive de blanc (linge de maison, sous vêtements) le linge qui passe à 90 degrés chez moi. Rien à dire côté propreté, le linge est niquel, le blanc est blanc. Odeur de propre, de frais toujours présente mais pas de plantes ni de savon.

Bilan

Lors des lessives suivantes je me suis retrouvée avec une lessive solide. J’ai rallongé avec de l’eau froide, secoué vigoureusement et j’ai pu m’en servir, mais je ferai avec plus d’eau la prochaine fois pour voir si ça vient de là. Je suis contente d’avoir laissé la place pour mettre de l’eau, sinon j’étais bonne pour un bain marie. Il est possible qu’il faille attendre que le mélange refroidisse pour mixer encore avant la mise en bouteille, ce que je n’ai pas fait. J’éditerai en fonction du prochain test.

Je suis assez contente d’avoir fait MA lessive. Je pourrais pousser le vice à mettre des étiquettes et à la vendre sur internet tellement elle me plait.

J’aime le fait de savoir ce qui la compose, et de maitriser la consommation financière de mon foyer. Je compte donc continuer cette expérience en réalisant le gel douche familial. Je reviendrais partager l’expérience avec vous, à l’occasion.

Bisous.

Edit : à la deuxième séance de fabrication, j’ai bien attendu que le mélange refroidisse avant la mise en bouteille et je n’ai eu aucun souci de solidification !

 

Enregistrer

Viens, on arrête de fumer et on change le monde !

Hé ! ça fait déjà plus d’une semaine que je n’ai pas touché une cigarette.

(là normalement, vous faites la ola)

Faisons du monde un feu d'artifice

Faisons du monde un feu d’artifice

Merci !

Alors, je me sens relativement bien. Je n’ai pas eu de manque comme les nombreuses fois où j’ai arrêté, j’en sais rien, peut être que mon corps est persuadé que je vais reprendre alors il attend sagement. Je n’ai pas eu de crises de nerfs ou de moments difficiles.

J’ai eu envie, oui, et j’ai encore parfois envie, je dirai entre 4et 5 fois, ponctuellement sur ma journée. Souvent à des moments stratégiques.

  • quand le téléphone sonne

L’habitude d’aller dehors, de me poser sur la terrasse et de papoter en enchainant les clopes avec un café…

  • quand les enfants sont déposés à l’école

Je prenais 10 min dehors avant de commencer « ma » journée, une façon de donner le coup d’envoi du temps pour moi.

  • quand la mini est couchée

Souvent c’était l’heure de mon café-clope, alors forcement maintenant, j’ai des pics d’envie, et je continue de croire que me (re)débarrasser du café est la clé

  • quand tout le monde est couché le soir

Évidemment, ça c’était mon « soufflage » je me détendais sur la terrasse, dans le silence, en sachant que j’étais maintenant tranquille pour la soirée-nuit.

Bon, on peut rajouter de façons ponctuelles les apéros. Boire une bière ne m’a jamais autant donné envie de fumer. La plaie ce truc ! Ma théorie vaut pour l’alcool en général, le vin me donne très envie aussi.

Je n’arrive pas à dire que j’ai arrêté définitivement, même si j’en ai envie. Je résiste chaque jour à l’envie d’aller acheter un paquet, parce que j’aime fumer. Même si c’est mauvais et compagnie. J’aime ça. C’est chiant. Je préférais avoir des maux de tête, des nausées et des glaires. Cela pourrait m’aider à trouver ça mauvais. (non, ne me parlez pas de cancer, j’ai ma dose, merci)

J’essaie de ne pas compenser mais je suis une addict.

Que je le veuille ou non, je suis une addict. Je compense un manque par une nouvelle addiction. Qui n’est pas forcément meilleure que la précédente d’ailleurs. Je pensais faire la liste des addictions possibles mais … tout, tout peut être addictif. le principe de l’addiction c’est que ça devient une drogue, et tout peut l’être. Twitter, les fraises, la photographie, la couture, les jeux vidéos, le sport, le shopping etc …

Pour l’instant je compense la clope avec moitié internet (forum/blog/mail) et moitié nourriture (plus ou moins saine, d’ailleurs, surtout depuis que j’ai découvert le feuilleté au camembert) mais je compte échanger cette seconde moitié avec ma nouvelle passion « chasser les F1« . Je garde forum/blog/mail, j’aime trop ça (alors que le feuilleté camembert, même si au moment M c’est un orgasme culinaire, au M+2h c’est douloureux et je passe des heures à me rouler en boule dans un coin en chouinant que plus jamais jamais jamais)

Petit point PLV, parce que en fait, ils sont réintroduits dans notre vie, ça s’est fait progressivement de façon minimaliste par cuillère et notre miniature tolère même très bien tout ça. mais moi, bah, j’ai buggé. Mon corps avait tellement été « nettoyé » qu’il n’a pas très bien compris le retour des PLV. Et je le paie au prix fort. Une portion (tout confondu sur 24h) de 30g maxi. Ce qui est en plus, me rend affreusement malade (douleurs physiques, digestives, nausées, sueurs, frissons, vomissements, parfois jusqu’à l’insomnie).

la disparition des PLV avait ouvert un « nouveau monde » et on avait pu se découvrir une « culture » du sans plv. Et je me suis beaucoup interrogé sur le veganisme etc… Je ne suis pas vegan (je rassure mon mari qui commence sérieusement à se demander si c’est pas la finalité ultime de ma démarche anti F1) mais je m’interroge sur l’éthique en général, et le consommer éthique. Je lis des articles, je regarde des vidéos, je m’intéresse beaucoup à tout ça, sans savoir où cela me mènera. Aujourd’hui je ne me sens pas capable de faire disparaitre les plv, pourtant nous l’avons fait 27 mois.

Mais ces 27 mois de difficultés, à l’extérieur (le resto, cette plaie !) et même à la maison (rappelez vous le vinaigre de cidre marque CASINO avec des plv dedans !) ont laissé des traces. Sur les enfants, sur mon mari, sur moi. Nous avons vu la vie en mode « compliqué. Tout était devenu compliqué. Je suppose que quand on choisit par conviction de ne plus consommer de plv, on choisit aussi de fustiger leurs présence et les contourner devient une rébellion et une manifestation d’opposition presque politique. c’est plus facile de dire « je ne VEUX pas » et de l’assumer que de passer son temps à dire « je ne PEUX pas ».

Je n’ai pas choisi donc de devenir végan, le sujet m’interpelle, et je me sens concernée par l’avenir de l’humain mais pas au point de mettre à la poubelle les glaces Ben & Jerry’s Cookies Dough (on a tous nos faiblesses hein ?)

Je ne suis pas de ces consommateurs qui savent dire « non, je n’en n’achète pas ». C’est comme la cigarette, je pense qu’il faut interdire. Dire « c’est dangereux » ou « c’est nocif » (pour l’humain, pour la planète) et les faire disparaitre complètement, puisque c’est le cas. Autant protéger les gens contre eux même plutôt que de faire de la « mise en danger de la vie d’autrui » de façon indirecte (le libre arbitre, cette vaste fumisterie)

Bon, sur ce, je vais passer mon envie de clope dans une tomate. Ha non. Zut. Bon, bah je vais coudre hein, ça sera ça de fait !