Archives de Catégorie: Couture

Le début de la fin (ou comment A little market nous a mis à la porte)

La nouvelle est tombée comme un couperet.

J’ai d’abord vu des cris et des larmes sur Facebook. Puis j’ai vu le forum de la fabrique des fées. Et enfin, LE mail.

Un mail. Un mail qui nous informe que la plateforme ferme définitivement et qu’il nous reste moins de deux mois pour digérer et ramasser nos affaires avant de trouver porte close.

Genre rupture unilatérale. Je me suis fait larguée par mail. La loose.

Matériellement, je ne digère pas que le temps investi sur cette plateforme et le sacrifice familial qui en a découlé se terminent dans une mare de boue.

Je n’accepte pas l’idée qu’on nous informe que c’est fini et que c’est comme ça. Je ne tolére pas qu’on vienne annoncer que notre échappatoire est déjà prévue : etsy !

Etsy qui a racheté ALM il y a un moment. Etsy qui a fait semblant d’investir et qui nous egrenait des informations rassurantes au fil des mois. Etsy qui a délibérément coulé ALM pour absorber ses créateurs. Etsy qui aujourd’hui fait le job du cannot de sauvetage après avoir coulé le porte avion.

Etsy ?  JAMAIS !

J’ai essayé il y a longtemps. Cela ne m’as pas réussi. J’y ai perdu beaucoup de temps. Et beaucoup d’argent. Je ne remettrai pas le couvert. J’ai encore des principes et je ne céderai pas aux sirènes.

Je ne sais pas comment je vais rebondir ni je rebondirai en fait. Je sais qu’il me reste Amazon Handmade que je vais continuer de développer un peu plus. Je sais aussi que les fidèles clientes me trouveront toujours sur Facebook et Twitter.

Et ce blog. Ce blog qui prendra une dimension peut être plus commerciale dans les mois à venir.

Carpe Diem

ALM m’a tueR. Je renaitrais.

 

PS : du coup, LIQUIDATION sur la boutique, les frais de port sont offerts avec le code BONHEUR ! 

Publicités

Joyeux 40 ans ! [idées cadeaux – boîte à surprises]

Mon emploi du temps actuel et la logistique familiale m’empêchent de me rendre à l’anniversaire de mon Amie. Elle fête ses 40 ans.

Il est évident que nous nous verrons à une autre date pour célébrer notre amitié et trinquer. Mais pour l’heure, j’ai demandé à l’organisatrice de lui transmettre mon colis à son attention.

J’y ai glissé des notes de mon humour légendaire et quelques cadeaux symboliques pour celle qui a passé une année difficile au rythme d’une séparation compliquée…

Ce porte clé vient de la boutique MilaWithYou. Je trouvais qu’il contribuait parfaitement à lui rappeler que la vie peut être merveilleuse si on croit en les licornes et au pouvoir du mojito. Et la créatrice (Mila) est un amour de petite Fée à qui je fais toujours confiance pour le cadeau fête des mères et fêtes des grands mères ! Elle fait des trucs magnifiques personnalisés avec prénom ou photo ! (la photo est prise via le site de Mila, ma photo était trop sombre pour être utilisée)

Les lingettes, vous les connaissez. Ce sont les Big One de ma boutique. Un assortiment plaisir pour se démaquiller en douceur et dans la bonne humeur. j’ai hesité avec le petit format mais celles-ci me plaisaient bien mieux.

Le bracelet de cuir 2 ou 3 tours selon la taille de votre poignet vient de Bois De Soluthé. J’aime le fait qu’il brille. Un détail chic qui peut faire mouche. Sa boutique est une véritable caverne d’Ali Baba, il y a des boucles d’oreilles, des bracelets, des accessoires de décoration et depuis plusieurs mois des bandeaux pour enfants équipés d’implants auditifs. Foncez, si vous ne la connaissez pas, vous ratez quelque chose ! Elle s’appelle Amandine et elle est trop belle (en plus d’avoir le même piercing que moi)

Deux vernis de la marque It Style. Je les ai acheté dans le salon où j’ai fait mes manucures semi-permanentes. C’est un clin d’œil au fait qu’elle m’a avoué un jour envier ma collection. J’ai pris des couleurs classiques.

Craquage chez Nocibé, où j’ai eu ne mal fou à choisir tellement les crèmes étaient jolies et les adjectifs me plaisaient beaucoup. C’est une gamme « humeur » très colorée, et vraiment j’ai hésité à tout embarquer !

Le thé c’est celui au nougat de la Compagnie anglaise des thés. La tasse est un craquage Super U, tout comme la cuillère. Je sais que ce thé va lui faire du bien au corps et au coeur ! C’est un doudou !

Le livre est une pépite achetée grâce aux conseils de Twitter. Le marque page est home made. La dédicace à l’intérieure lui dira tout ce que je ressens aujourd’hui pour elle. J’ai dévoré le livre avant de l’emballer, je n’ai qu’une envie maintenant, m’offrir les autres !

Parce qu’il faut toujours du chocolat. Le chocolat c’est antidépresseur. C’est bon. Vive le chocolat.

Et si on passait aux petits créateurs ?

J’ai toujours pris plaisir à commander chez les petits artisans et les petits créateurs.

Ma mère me disait toujours qu’acheter un manteau au centre commercial c’était payer la nouvelle voiture du patron et acheter un manteau à un artisan c’était lui permettre de payer son loyer et d’habiller ses enfants.

J’ai toujours eu envie de faire quelque chose de bien pour le monde. Pour qu’il tourne plus rond. C’est aussi pour ça que je suis devenue créatrice et qu’on bascule doucement mais sûrement dans le zéro déchets.

Je suis consommatrice. J’aime acheter. J’aime offrir. J’ai toujours des paniers remplis sur les boutiques en ligne.

J’ai eu envie de vous présenter 3 de mes derniers achats.

***MILID : Le crayon breton***

Vous connaissez Milid, c’est plus pour moi qu’une créatrice. C’est une femme que j’apprécie beaucoup et que j’espère rencontrer à ma prochaine visite en Bretagne.

Elle est illustratrice tous supports. Elle personnalise et décore les objets du quotidien à l’envie. Ici on a les coquetiers, les agendas, les mugs et bientôt les bols. J’ai craqué pour ce portrait familial il y a quelques temps. Et oui, c’est nous. Émilie a travaillé à partir de photos. C’est très réussi. Nous on adore !

Je vous invite à lire mon témoignage coup de coeur chez les Fées : clic clic. 

Pour lui confier vos envies vous pouvez l’attraper sur Facebook ou sur son site qui vient d’ouvrir : https://milid.fr/

***MILLE ET UNE BOUGIE***

J’ai craqué sur une bougie parfumée. Elle est si belle que nous n’avons pas eu le courage de l’allumer. Nous la sniffons dans sa bonbonnière. Le parfum est enivrant. J’adore !

Si vous avez de bons yeux vous pourrez voir que j’ai la fibre poétique et que j’ai fait personnaliser la bougie.

La créatrice est gentille et réactive. Pleine de bons conseils et qui saura vous guider. Ses bougies-bijoux feront fureur cet été, shopez la votre avant qu’il n’y en ait plus ! Voici le lien de sa boutique : clic clic

**BREIZHLER : Peau à peau breton**

Ce porte feuille a une histoire particulière. En effet j’ai économisé durement sur chaque petites ventes de la boutique pour me l’offrir. Je me suis fait ce cadeau très très récemment, pour m’encourager à continuer à travailler dur.

Le plus difficile n’a pas été de choisir le modèle ni le motif ou la couleur… Non.  Ça a été d’attendre son arrivée.

J’hésitais beaucoup sur les teintes. J’ai donc demandé conseils. Et la personnalisation a aussi été choisie après avis de la créatrice. Je lui ai fait aveuglément confiance pour écrire mon FairyDesFolies, et j’ai bien fait non ?

J’ai craqué sur cette boutique il y a longtemps, mais ses créations de cuir se méritent. Alors j’ai pris le temps. Qui sait si la prochaine fois ça ne sera pas un joli sac à main ! Vous ne serez pas surpris si je vous montre le modèle …

Voici le lien pour la contacter : clic clic

****

Ma boutique personnelle est disponible ici : FairyDesFolies sur A Little Market

 

Carnaval, cigarettes et pancakes 

Les enfants fêtent Carnaval le 31 mars. L’occasion pour moi de faire travailler Gisèle.

Pour mon fils et mon aînée, le thème semi-imposé  (on n’oblige pas mais on insiste fortement) était la mythologie.

La grande a choisi Aphrodite et du taffetas.  Mon petit gars a choisi le Dieu de la mer !

Côté maternelle, les contes de fées ont gagné. Et même si Boucle d’or avait eu tout son amour, mon bébé fille a décidé de se rabattre sur le Chaperon Rouge et les paillettes.

Je dois vous dire que j’aime beaucoup le rendu de ces nouvelles heures de travail.

J’ai aussi adoré aller faire les photos dans le coin de verdure en bas de l’immeuble.

Maintenant je vais attaquer les pâtisseries demandées par l’école pour ce jour là. Au programme des bugnes lyonnaises bien sur, un marbré, et pourquoi pas une tarte aux fruits.

Les pancakes ne sont pas vraiment une pâtisserie mais avec une recette basique vous pouvez vous régaler et tenir plusieurs heures. Voici celle que je fais actuellement pour mon homme, pour son petit dejeuner

5 oeufs + 250g de flocons d’avoine + 1 petit verre de lait. Le tout mixé et poêlé sans matiere grasse. C’est une pâte très épaisse mais c’est très bon (surtout tartiné de Nutella… hein chéri ?)

Côté santé, mon poids continue de descendre. -15 kilos déjà  (1er janvier – 25 mars) et on attaque bientôt le « sport ». Qui va aller se chercher ses jolies baskets repérées à Décathlon ?  Et ses altères ?

Niveau cigarette on s’approche de la première semaine. C’est toujours difficile. C’est encore compliqué. Mais je m’accroche vraiment à l’espoir fou que j’arrêterai d’y penser un jour.

J’utilise deux applications :

  • « arrêter de fumer » (logo rouge avec clope blanche) qui me permet d’avoir tout facilement temps sans fumer, argent economisé, ce que j’y gagne en santé, et mes recompenses eventuelles que je peux programmer)

 

  • « tabac info service » (logo bleu) qui est l’appli officielle de la sécu et du ministère de la santé. Que je ne trouve vraiment pas terrible en pratique mais qui me permet d’avoir des mini jeux pour m’occuper l’esprit quand j’ai envie. Honnêtement dès que j’aurai trouvé des mini jeux rigolos directement à DL, je bazarde cette application.

 Et sinon tout va bien dans le meilleur des mondes. Enfin, aujourd’hui déjà. 

Deux ans sur A Little Market, bilan et conseils

En avril 2016, j’avais écris un article qui fait toujours autant parler de lui : vendre sur internet sur la plateforme a little market

Il reprend les principales questions que peut se poser un créateur au moment de se lancer (comment je fixe mon prix, comment je fais ma pub, est ce que ça ma marcher ?)

Aujourd’hui, au moment de fêter la seconde bougie de FAIRYDESFOLIES sur A Little Market, j’ai eu envie de refaire un bilan, afin de ne rien vous cacher de l’évolution de ma boutique.

Nouveaux coloris de pare pipi disponible sur le shop

Nouveaux coloris de pare pipi disponible sur le shop

Vendre sur internet : comment évolue le chiffre d’affaires ?

Je vais parler de chiffres en cumulé des diverses plateformes de vente. Je modulerais ensuite mon compte rendu.

2016 a été une super année pour FAIRYDESFOLIES.  Je suis très fière de mon chiffre d’affaires annuel, il a été multiplié par 2,81 !!!!

En 2015 l’écart type du chiffre d’affaires mensuel  était 40,00 euros (mai) à 410 euros (octobre). En 2016 on est sur  145 euros (août) à 635 euros (juin). Je veux quand même préciser qu’en août la boutique était fermée 3 semaines et qu’en dehors de ce mois, mon CA mensuel le plus faible est de 360 euros (octobre)

Le CA mensuel moyen de 2015 était de 167 euros

Le CA mensuel moyen de 2016 était de 393 euros

Petite précision, dans mon CA annuel en 2015 il manque janvier février alors que comptabilisés pour 2016. Le calcul de 2015 se fait sur 10 mois, celui de 2016 sur 12 mois. Alors, quand on voit ses chiffres, forcément ça n’est pas Versailles. Mais il y a une réelle croissance, les clients achètent plus, il y a une hausse du panier moyen, et ils sont plus nombreux (me trouvent ils mieux ? est ce que j’ai ciblé mes publicités correctement ?).

Peut on vivre de sa boutique A Little Market ?

Bien sur si vous me demandez si je peux en vivre je vous dirais qu’avec un CHIFFRE D’AFFAIRES de 400 euros la question est rhétorique. Surtout que le bénéfice lui, n’est pas DU TOUT de 400 euros.

J’ai acheté du tissus,  des rubans, j’ai payé mes commissions et taxes diverses,  j’ai acheté du matériel d’emballage et j’ai fait réaliser des cartes de conseils d’entretien… tout ça représente un coup important. Les frais de poste sont compris dans le CA puisque les clients les paient mais ils ressortent le jour de l’expédition. A la fin de l’équation, quand il me reste de quoi payer un ciné et un buffet chinois à mes enfants  (qui ne le méritent pas) je suis contente.

Mais ce n’est pas le plus important aujourd’hui. 

Lingettes BIG ONE, 16cm de diamètre ! Demaquillage, nettoyage, debarbouillage ... TOUT EST POSSIBLE, TOUT EST FACILE !

Lingettes BIG ONE, 16cm de diamètre ! Demaquillage, nettoyage, debarbouillage … TOUT EST POSSIBLE, TOUT EST FACILE !

Faire évoluer sa boutique pour fidéliser sa clientèle

Aujourd’hui FAIRYDESFOLIES  c’est du 100% ! Je passe beaucoup moins de temps sur le SEO et compagnie, c’est presque instinctif, et je travaille moins les vidéos de Référencement. J’ai plus de commandes donc moins de temps à côté. Mais ce n’est pas forcément un point négatif, en effet, les ventes attirent les ventes.  Le bouche à  oreille est votre meilleur atout en terme de publicité.  Un client heureux en fait venir 3 autres. Un client déçu en fera fuir 10 !

Robe de baptème personnalisée

Robe de baptème personnalisée

Aujourd’hui il n’y a pas un jour sans couture. Déjà parce que les commandes sur mesures prennent du temps (étude, devis, patronage,  création) et parce que j’ai justement moins de temps productif. Nous avons en effet quitté la maison que nous occupions pour un appartement. Je n’ai plus d’atelier,  je dois ranger mon matériel à chaque fois et j’ai un enfant qui, certes, scolarisée le matin, a décidé de me pourrir mes après midi.  Clairement je couds en pointillés. J’essaie de mettre à profit mes insomnies pour les devis et la communication, j’essaie d’organiser différemment mon temps. Sans compter que je suis en recherche d’emploi salarié (parce que vous avez bien compris que je ne peux pas contribuer au ménage avec ma boutique) et que ça aussi, c’est chronophage. Dommage qu’on ne cherche pas de couturière. Mais bref.

Aujourd’hui je veux quand même dire que je ne sais pas de quoi sera fait 2017. Le mois de janvier a été le meilleur mois depuis le lancement de la boutique, et pas forcément grâce aux plateformes, non, grâce à Twitter surtout. C’est important d’exister sur les réseaux sociaux, mais il ne faut pas le faire pour le faire, il faut le faire parce que vous avez envie d’en être. Soyez vous même !  Je ne suis qu’un tourbillon de joie, de paillettes et de LT de requins, mais les gens aiment ça et j’aime les gens ! Quand en plus, ils choisissent de me faire confiance, de tisser un lien avec moi par une commande, c’est la cerise sur le gâteau !

Merci encore à Ben et à sa maman Julie pour sa confiance sans cesse renouvellée : https://benandjulies.wordpress.com/

Merci encore à Ben et à sa maman Julie pour sa confiance sans cesse renouvellée : https://benandjulies.wordpress.com/

FairyDesFolies c’est 3 plateformes fiables et 3 facons de travailler différentes. 

A little market 

Etsy

Amazon handmade

1* Concrètement, j’ai mis Etsy en pause en octobre, au moment où j’ai ouvert Amazon Handmade. Et sur les 3 derniers mois de l’année, la moitié de mon CA a été réalisé sur Amazon. Un quart seulement sur ALM. Le reste représente le direct, le paypal et quelques ventes en réunions ponctuelles. Son gros plus c’est l’international ! Je n’aurai jamais été jusqu’à Los Angeles sans elle !!!! Mais je ne pense pas garder Etsy pour autant, j’y ai fait très peu de ventes et le fait de payer les mises en ligne est un frein réel pour moi. Si javais eu autant de ventes que sur Amazon Handmade peut être que j’aurai investi dans Etsy, mais là ce n’est pas le cas. J’arrive au bout des fiches gratuites et je vais laisser ça en l’état quelques temps avant de fermer définitivement. Du moins, je pense.

2* ALM est ma plateforme de cœur, je ne compte pas m’en séparer. J’aime son ergonomie et son fonctionnement même si les bugs récurrents me semblent contre productifs.. il y a des choses à savoir, par exemple les virements sont une fois par semaine et parfois c’est décalé si la plateforme le décide (et personne n’est informé ) ALM c’est la boutique vitrine, le client peut voir tout ce que je fais, sur stock ou sur commande,  c’est une façon de montrer mon potentiel. Je fais en sorte d’être très visible, de sortir une nouveauté par jour grâce à la programmation pour être mise en avant régulièrement par la plateforme.

3* Amazon Handmade c’est le petit dernier du fait main. J’ai hésité à y aller. Je me suis laisser 3 mois pour tester, et finalement, quand je vois le CA, je suis forcément convaincue d’y rester. Toute fois la plateforme est peu pratique, je suis pour ma part inscrite sur une page d’entraide sinon je ne m’en sortirai pas. Je ne trouve jamais de moi même la fonctionnalité dont j’ai besoin. Le point très positif ce sont les virements qu’on peut faire tout les jours gratuitement  (sachant que le montant de la vente est bloqué quelques jours après expédition par sécurité pour l’acheteur). Pour l’instant j’ai choisi de mettre des coffrets de pare pipi à personnaliser, et ça fonctionne bien. J’ai rajouté des lingettes BIG ONE depuis peu, on verra si ça aboutit. 

J’aimerai aussi vous dire que même s’il y a une grande part de travail personnel dans le référencement et la publicité naturelle de FAIRYDESFOLIES,  il y a aussi deux autres facteurs.

Lingettes 6cm

Lingettes 6cm

Qualité et soutien 

Le premier c’est la qualité de mes créations. Tenir deux ans en faisant de la merde n’est pas possible.  Etre en constante progression n’est pas possible si les clients sont déçus.  J’accorde un soin particulier à chaque commande individuellement. J’écris toujours un mot, j’essaie d’avoir un vrai contact avec le client. Ma création sera inoubliable, mais moi aussi ! J’aime marquer les esprits !  J’aime lire des réactions sur les réseaux sociaux ou sur les plateformes.

Le second c’est un groupe de copines créatrices, dont je vous ai déjà parlé,  avec qui on se sert les coudes, avec lesquelles on se raconte nos vies mais aussi nos galères.  Ce groupe c’est la fabrique des fées.  Il y a beaucoup de fierté dans notre blog, et dans la page fcb que nous essayons de faire vivre le plus possible. Actuellement certaines fées sont en pause créative mais elles continuent de fonctionner avec nous, en harmonie, dans notre groupe. Une belle équipe qui a la rage et la niak !

Si vous souhaitez vous lancer dans la vente à distance  (alm, etsy, amazon handmade) je ne peux que vous encourager. Essayez ! Tentez l’expérience !  Vous réussirez peut etre, et vous aurez tout à gagner.

Moi, je suis en route pour ma troisième année…

Ce qu’a changé cette année 2016 autour de moi

Alors déjà autour de moi, je suis bien plus prise au sérieux. Forcement, je ne suis pas autant dispo qu’à mes débuts, j’ai rallongé des délais de création et j’annonce mon nombre de ventes fièrement en repas de famille (histoire de couper la discussion sur la dernière coloscopie de papy). Aussi, mon mari, qui jusqu’à présent était juste content  (mais relativement réaliste en ramenant toujours tout au bénéfice) est beaucoup plus emballé,  surtout quand ma boutique a participé au financement de nos vacances d’été en Bretagne !

J’ai bien sur des projets couture, et des projets sur la com’. J’espère que FAIRYDESFOLIES va encore faire parler d’elle et que je pourrai fous faire un bilan de troisième année très positif !

Un brin d'amour, et beaucoup de folie chez FAIRYDESFOLIES

Un brin d’amour, et beaucoup de folie chez FAIRYDESFOLIES

Le manchon d’allaitement en détails

Le brassard d'allaitement

J’ai eu la joie et le bonheur tous relatifs de me lever dix mille fois la nuit pour donner le sein. J’ai eu des engourdissements dans le bras quand mon fils faisait des tétées « grappes » (tétée-sieste-tétée-tétouille-tétée-sieste-tétée …) de 17 à 21h tout les soirs pendant plusieurs mois. J’avais mal partout dans les bras.

Bien sur je me calais avec des coussins etc, mais c’était pas très pratique quand ils glissaient et que je devais tout réajuster sans réveiller le bébé qui venait ENFIN de s’endormir.

J’ai survécu à 18 mois avec mon fils, et à 29 mois avec mon bébé fille.

Aujourd’hui, je suis contente d’avoir une nouvelle page à écrire avec mes enfants qui ont grandit, mais j’ai adoré réaliser ce manchon d’allaitement (ou brassard d’allaitement) pour Audrey (et encore plus ravie de savoir que je vais remettre ça très bientôt avec une cliente-amie)

L’avantage de mon modèle c’est qu’il est entièrement déhoussable, lavable en machine (40 degrés pour le manchon seul, jusqu’à 90 pour la housse) et que pour en faire un produit durable et eco responsable, je me suis attachée à lui donner une jolie forme pour qu’il puisse servir de coussin par la suite. Un joli premier oreiller pour votre enfant quand il aura son grand lit, ou un souvenir qui traînera sur le canapé pour le bonheur de votre famille …

Une seule adresse possible pour commander votre coussin d’allaitement, c’est directement par mail fairydesfolies@gmail.com ou par l’intermédiaire de mes boutiques en ligne

FairyDesFolies sur A Little Market

FairyDesFolies sur Amazon Handmade

N’hésitez pas à me donner vos goûts en terme de tissus, je pourrais vous proposer de jolis modèles 100% coton, 100% européen (et dans 90%des cas FRANÇAIS) toujours des textiles ECO RESPONSABLES (qui préservent l’humain et la nature)

Noël, la radio, 512, le chocolat, Sharknado et les altères

Avec un titre comme ça, je résume plutôt bien mon état d’esprit. Je ne suis plus vraiment en état de réfléchir clairement, fatigue et stress en première cause.

512 kiko

La fatigue c’est celle qui est entraînée par un mauvais sommeil, lui même entraîné par une mauvaise alimentation, par un état de stress soutenu et par des enfants malades qui font relais jusqu’au bout de la nuit avec des bassines de vomi.

Et non, ma fatigue n’a rien à voir avec Sharknado, quoi que on y a passé quelques soirées bien sympa quand même avec ma copine Aevole (retrouvez nous sur Twitter pour des LT de folie!)

J’ai écris 4 articles pour finir 2016 sur le blog, et j’en ai effacé 4. Je ne sais pas encore quelle tournure va prendre celui là. Pour être honnête, je me dis qu’en faisant un article « fourre tout » j’aurais moins envie de me sanctionner, je me permets de passer d’un sujet à l’autre comme je le veux (je suis chez moi, je me balade à poil si je veux)

Noël est donc passé, ça y est. Alors je ne sais pas pour vous, mais ici on a fait ça à 5, tranquille, et c’était bon. On a mangé du foie gras de chez ma copine Ali Des Contes d’Albret.

Et on a bien bu, aussi. c’était bon, c’était bien, et je persiste à croire que nous passons de bons Noël depuis quelques années, par choix de nous recentrer sur l’essentiel, nos enfants, et l’amour que nous nous portons.

Mais oui, oui, je ne suis qu’une capitaliste consommatrice et oui, il y a avait des cadeaux. Des trucs même pas éthiques, même pas fait-main et des choses sûrement polluantes et pas bio. Je me flagellerais après les fêtes.

On a abusé du … ha non. J’ai abusé. Moi, j’ai abusé du chocolat. Tablettes, papillotes, boîtes et coffrets. Punaise quand je vois la quantité reçue et celle qui reste, je flippe ma race totale. Mais il en reste encore de ces chocolats. Donc … J’essaie de partager les restes pour alléger ma peine (et ma conscience morale et mon mal de ventre)

Ce matin, j’ai encore trippé sur twitter et je me suis prise au jeu d’animer ma TL avec des petites pistes musicales. Je suis toujours nostalgique des années collèges, particulièrement ma troisième. On avait une radio locale dans l’établissement, en partenariat avec une radio régionale qui nous laissait quartier libre 3 jours par semaines de 10h à 12h et de 15 à 17h. J’adorais.

Je me souviens des planifications qui ? quoi ? des organisations d’interview, des animations, des jeux, du choix des musiques. On était un noyau dur d’une dizaine d’animateurs, toujours la même voix météo et JT, 1 reporter sport, 2 reporter terrain, un courrier du coeur etc… J’adorais tellement. Mais j’étais toujours incapable de choisir entre l’organisation (le planning des plages à 10 min près) et l’animation directe et en direct.

Je me souviens qu’en quittant le collège j’ai eu envie de continuer dans cette voix, à animer, à organiser. Malheureusement pas de radio au lycée, et je me suis tournée vers le théâtre à ce moment là. Pour continuer à organiser (la mise en scène, les répétitions, les auditions) et à partager du direct (le jeu sur scène). En parallèle à mes mercredis après midi bien occupés, je travaillais chaque année à la fête de l’internat (organisation des spectacles, auditions des talents, répétition, écriture des dialogues, sketchs, tournage des films et des vidéos à présenter le jour J …). J’étais toujours là, derrière dans les coulisses, et un pied sur scène (voire les deux …). J’avais le micro et l’oreillette.

Rien qu’en repensant à ces émotions là, j’en frissonne. Bordel que c’était bon. Je ne connais rien d’aussi grisant que ce partage là avec le public. Que de savoir que c’est par et avec nous que le courant se passe.

Je sais, je le sens, je sais bien que je suis une fille du spectacle. C’est pas pour rien si je suis créatrice textile. Si vous pouviez voir le dressing « costumes » à la maison…

Enfin bref. Je n’ai pas trouvé la solution pour professionnellement m’épanouir avec ces envies là. Le blog n’est pas payant, je ne vais pas faire de chaine youtube (sérieusement, pour dire quoi ? je n’ai même pas le temps d’écrire mes 14000 livres en process dans ma tête alors 30 min devant une caméra … LOL) et je n’ai pas de quoi monter une radio pirate dans mon salon (sinon ça serait chouette ça comme truc …)

Je suis chercheuse d’emploi, si jamais.

Il y a autre chose. Un truc qui, pareil j’avais fait des articles et hop, poubelle, un truc qui s’amorce. J’ai pris conscience cette année que tout, toute ma vie, tout ce qui m’arrive, tout ce que je ressens, c’était moi, moi et moi seule l’unique responsable.

Je suis la responsable des angoisses que je ne traite pas et que j’entretiens sans suivi approfondi. Je suis la responsable de mes sautes d’humeur explicables que je ne souhaite pas expliquer. Je suis la responsable des motifs de divorces que je me créais par un comportement à la limite de l’acceptable. Je suis responsable des attitudes néfastes autour de moi, je les encourage puisque je ne les affronte pas. Je suis la seule responsable sur le fait que je crie sur mes enfants. Je suis la responsable de ma mélancolie, ma tristesse et ma colère entretenues depuis des années par une politique de l’autruche profondément étudiée et développée.

Je suis responsable de mon chômage, des mauvais choix professionnels, des mauvais choix de scolarité, des mauvaises rencontres et des kilos accumulés. Je suis responsable de ma mauvaise santé, des déménagements excessifs et de chaque larme versée.

Mais je suis aussi responsable de chaque petit bonheur de ma vie. Je suis responsable d’un beau mariage et d’un couple entretenu. Je suis responsable d’être gâtée par mon mari et aimée de mes enfants. Je suis responsable d’un moral en dent de scie mais qui peut être d’acier. Je suis responsable de chaque idée, de chaque ambition et de chaque progrès que j’ai choisi de faire.

Je suis responsable  d’avoir choisi de demander de l’aide, je suis responsable d’avoir choisi d’accepter de l’aide. Je suis responsable de choisir d’avoir une vie meilleure.

J’ai décidé de changer.

 

 

***

Ça en jette de finir comme ça, pour un dernier article 2016, mais je me sens obligée – c’est tout moi ça, je rendais jamais l’antenne à l’heure – de préciser que le dernier axe de ma pensée est lié aux altères du titre de cet article, je vais être coachée en nutrition et en musculation afin de perdre le poids que je porte depuis bien trop longtemps maintenant et qui empiète sur chaque partie de ma vie)

***

Le guest c’est le 512 de Kiko qui va surement passer le reveillon sur mes ongles. Un petit bijou de marron glacé aux reflets roses.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer