Le pas-à-pas d’un bavoir Litchi #ilétaitunefée

Au commencement, il faut bien préparer son patron, ses tissus, je vous passe volontairement cette étape fastidieuse parce que en fait j’ai complètement oublié de prendre des photos vu que je prépare toutes mes coutures en une fois telle une feignasse du patronage

Bref, au commencement donc, on a deux morceaux de tissus

001

Je les place endroit contre endroit pour les assembler, je choisis l’endroit que je ne piquerais pas pour retourner les tissus, je le marque aux aiguilles à la verticale.

002

Je continue de piquer mon tissus

003

Je le positionne sous la machine, ma jolie Gisèle, mon amoureuse, je suis à 1cm du bord environ Je couds au points serrés-droits (0 / 2.5)

005

Je m’arrête à temps pour ne pas fermer l’ouvrage. L’écartement visible entre mes doigts est de 3-4 cm.

006

Je coupe l’excédent de tissus à environ 2mm de la ligne de couture

007

008

Je passe ensuite au surfilage, Gisèle s’en occupe au point zig zag. Je fais en sorte que l’aiguille passe sur la couture droite et de l’autre coté elle est dans le « vide ».

009

010

L’étape suivante est de retourner le tissus, je n’utilise aucune astuce, aucun gadget, stylo, queue de peigne, épingle à nourrice etc … juste mes doigts et de la douceur, de la délicatesse, de l’amour …

012

015

Une fois le bavoir retourné, je m’occupe de fermer l’ouverture

017

Je commence par faire un repli interieur de 3 à 5 mm avec mes ongles

018

Je place mes épingles pour tenir cette fermture

019

J’aime beaucoup surpiqué un bavoir, ça lui donne de la tenue après le lavage et je trouve ça plus joli, alors je place à nouveaux mes épingles

020

Je prépare ensuite mes fils, evidemment, assortis aux tissus !

021

Le surpiquage se fait très près du bord (au point droit serré) j’essaie d’être à 2mm, c’est la partie de l’ouvrage où je couds le plus lentement

022

023

024

Une fois le bavoir assemblé, il faut le … repasser !

026

Lui coller une petite étiquette (merci A-Qui-S *lien et billet non sponsorisé – je ne gagne jamais rien de toute façon avec vos clics*)

027

028

029

Vient ensuite la délicate épreuve de la pression. Et franchement pour moi c’est une véritable épreuve, j’en ai fait des nuits blanches et des cauchemars, j’en ai rattrapé des ratés, j’ai toujours un petit tremblement du menton quand on me demande de poser des pressions. Oui, encore aujourd’hui.

030

031

Tu as vu ? j’assortis toujours au maximum mes pressions avec mon tissus, même si ça donne des paires dépareillées.

032

033

034

Ma pince et mes pressions en résine viennent de chez Ar Brinic (et non je ne gagne toujours rien à vous faire cliquer, même pas 10% de reeduc alors bon)

035

039

040

041

Une fois le travail accomplit, il y a encore toute la série de photo à faire (et à retoucher – rogner en fait puisque dans 99 % des cas, je ne fais que recadrer) pour la boutique IlEtaitUneFée (c’est ma boutique si vous cliquez vous risquez d’acheter et de me donner des sous, faites gaffe!)

042

043

045

046

047

048

049

Et ça donne un nouveau duo (très mignon) de bavoirs Litchi à 5 €

On clique, on met au panier et on passe commande !

Ou alors on laisse un com’ et on fait des bisous !

 En guest : carte de visite VistaPrint, St Georges de A England, fer à repasser de Moulinex péché à 5 € sur le BonCoin il y a 4 ans, et Gisèle de Brother Innovis 350

Publicités

2 réponses à “Le pas-à-pas d’un bavoir Litchi #ilétaitunefée

  1. bonnenouvelledmb

    Super réalisation c’est top.
    J’utilise aussi la pince kam c’est tout bonnement magique ^^
    Par contre je trouve ça un peu « dommage » et pas très esthétique de coller l’étiquette droite proche d’un contour, mais je chipote peut être.
    Je l’aurai vue en ruban, cousu entre les deux morceaux de tissus un peu comme cet exemple : http://cpasbete.com/467-430-list/tipi.jpg
    Ça pourrait être ta marque de fabrique si elle était rose ! 😉
    Continues, tu fais de jolies choses !
    Biz et à bientôt 🙂

    • ha ha, je deteste les etiquette-ruban, je ne supporte pas ^^ c’est vraiment un truc personnel, en fait sur les bavoirs c’est « relou » de placer l’etiquettes, sur les vetements c’est beaucoup plus facile, mais les bavoirs c’est compliqué ^^
      merci du com’ en tout cas ❤

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s