Le jour où je me suis remise à écrire sous la contrainte

J’ai l’habitude d’écrire ce que je veux et surtout quand je veux, quand j’ai envie surtout, bloc notes, cahier, feuilles volantes, ordi, tablette, mémo du portable …

Si une idée me traverse l’esprit j’ai de quoi la noter immédiatement. Je ne me suis jamais obligée à écrire, je n’ai jamais connu l’angoisse de la page blanche (en dehors des dissertations scolaires) puisque quand l’envie me prend de noircir du papier, je n’hésite en rien sur les premiers mots, quitte à les modifier en seconde lecture.

J’aimerais m’imposer un temps d’écriture  journalier ou hebdomadaire, j’ai commencé nombre de textes sans jamais les finir, par manque de … temps ? Ça serait mentir, j’ai la possibilité de moduler mon temps « libre » mais aujourd’hui je n’ai plus cette envie de m’imposer des contraintes. Mon temps va prioritairement  à  ma Gisèle pour honorer  vos commandes, vous me montrez tellement de confiance, j’en suis encore très émue, je n’aurai pas imaginer vivre un aussi bon moment (merci, merci !)

L’écriture est un plaisir immense que j’ai, mais que je partage très rarement, j’ai beaucoup de textes en cours mais je n’ai pas envie de les finir, ni envie de les publier en l’état sur Cahier de Lettres. J’ai envie de reprendre l’écriture comme un jeu qui me détend.

Il y a quelque jour mon fil Twitter m’a amené à un concours d’écriture. Intriguée je suis d’abord allée voir de quoi il retournait.

Des Mots et moi

Autant vous dire que dès la lecture du lancement, j’ai accroché.

Il était environ 19h30, je ne pouvais pas écrire,  je donnais le sein à ma miniature, j’ai donc essayé de construire une nouvelle dans ma tête. Mais mon problème majeur a été de me décider d’une intrigue.

Cliquer sur envoyer, oui, mais QUOI ? Mail, site de rencontre, jeu en ligne … je t’avoue que j’ai eu du mal à choisir. J’ai procédé par élimination, suis je capable d’écrire une histoire d’amour sans parler de sexe ? NON (j’ai une tendance à  l’écriture erotico-pornographique naturelle) Ais je envie de parler d’un truc drôle ou sérieux ? Ais je envie d’écrire une nouvelle qui fait flipper ou une nouvelle qui fait rêver  ? Suis je capable d’écrire une nouvelle réaliste ?

Bah ça m’a pris la nuit. Je n’ai pas arrêté de me poser des questions, d’essayer de construire une ligne directrice, et à  8h30 le lendemain matin, une fois les nains à  l’école et la mini endormie, je me suis lancée, j’ai écrit la première ligne imposée

lbrinova

Le reste à  suivi, presque d’une traite, j’ai fait un break obligatoire vers 11h,  il me manquait une centaine de signes, je devais corriger les fautes (de frappes essentiellement) et faire une mise en page attirante. La nouvelle était terminée à  11h15. Je l’ai  lu et relu plusieurs fois, corriger encore des fautes de syntaxes ou d’alignement temporel (genre ça commence  à  20h, il roule 5h et il se couche à  minuit : ce n’est pas cohérent  – c’était un exemple) et je l’ai  rangé dans un coin de l’ordi.

Je n’y ai pas repensé de la semaine, et hier mardi matin, je m’y suis replongée. Je l’ai imprimée, j’ai pu corriger à nouveau certaines tournures de phrases et certains temps utilisés. Je me suis posée  la question des prénoms. J’ai  hésité à  les changer. Et puis non, tant pis. J’ai hésité à la faire lire à quelqu’un, mon mari, mes amies ? Et puis non, tant pis.

J’ai préparé le mail et là,  moi aussi j’ai  hésité un instant.

Et j’ai cliqué sur envoyer.

Advertisements

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s