Noël

Je suis un peu (beaucoup ? qui a dit beaucoup ?) skyzo en période de Noël. Partagée entre l’euphorie et la mélancolie.

Il y a ces moments formidables qui donnent envie de hurler de joie. le déballage de cadeaux des enfants, la déco du sapin, Tino Rossi …

Et des moments vraiment moi bien. Ceux qu’on aime qui font la gueule, les souvenirs d’un père absent, la douleur d’un porte feuille bien maigre …

Pourtant j’arrive de plus en plus à me focaliser sur le « C’EST TROP GENIAL » et à mettre de côté (sous mon lit) le reste. Oui, ok, ma banquière me harcelera, me menacera d’interdit bancaire, me fera la misère … OUI j’ai clairement abusé sur les cadeaux du Dragon, ouais j’aurai dû faire un repas plus simple …

MAIS C’EST NOEL !!!!!!!!!!!

8 ans que je n’avais pas fait Noël avec « ma famille ». Non, ça ne me manquait pas, je sais d’avance qu’il y aura chamailleries, règlements de compte et surement pleurs de plusieurs parties … Mais j’avais envie de ce Noël pour ma maman. Pour qu’elle ait une fois, autour d’elle ses 6 petits enfants et ses 4 filles (bon boulot hein ?)

Noël est magique pour moi, pour mes enfants.

Même si la magie coute chère.

J’ai vu des Noël « petit budget » … non, j’y arrive pas, j’ai l’impression de passer à côté de quelque chose … Comme s’il manquait la magie, les paillettes et l’époustouflant.

Et l’apothéose, ceux qui mettront les pieds sous la table, sans participer, juste en faisant la gueule. Bravo.
Magie de Noël de mon cul,

J’en ai marre des mauvaises humeurs ambiantes. J’ai de plus en plus de mal à supporter les tirages de tronches et autres ronchonnements.
Vraiment je commence à projeter des envies de Noël de bisounours, seule avec mes nains.

Publicités

5 réponses à “Noël

  1. Tu sais, chez nous, Noël, ça à toujours été avec les parents et les frangins. Noël avec mamie, tontons, taties, cousins, etc… On a jamais connus. Ils voulaient toujours qu’on se déplace mais jamais faire le déplacement alors Maman les a tous envoyés chier une année et on fait que Noël entre nous depuis.

    Cette année, je ne voulais pas faire Noël parce que j’ai eu une année difficile, je devais partir et ça s’est pas fait car ma meilleure amie s’est suicidée il y a deux mois de ça, et j’avais pas le cœur à faire quoique ce soit, parce qu’il y a la séparation aussi qui m’est très difficile et dont je veux pas parler. Après, je me suis dit, c’est bête de se priver de Noël c’est seulement avec mes parents et mes frères donc ils vont pas me saouler.

    Le plus dur, je crois, ce sera le jour de l’an, où là il n’y aura pas seulement mes parents et les gens vont être curieux voir maladroits et ils vont être chiants, j’appréhende déjà ce jour, je sens que ça va m’énerver et que je vais les envoyer boulets parce que zut et merde, j’ai pas envie d’en parler. Je vois déjà un psy, ça me suffit, j’ai pas besoin que tout le monde jubile sur le ratage de mon année, de ma vie de couple, et de mon départ qui n’a pas eu lieu. J’ai pas envie qu’on me rappelle tout ça, c’est suffisamment dur, je pense que je souffre déjà assez comme ça donc inutile de me gâcher le réveillon et puis le « bonne année, j’en veux pas », j’ai déjà dit a tout le monde de surtout pas venir me faire la bise parce que je suis sure que c’est en embrassant tous ces cons que j’ai eu autant de poisse cette année 😀 ^^ . Je crois qu’a minuit, je vais aller me cacher ^^

    La famille te calcule pas pendant toute l’année, pas un seul appel, ni même venu te voir quand ça n’allait pas et pendant le réveillon, ils viennent te demander des nouvelles. Je crois que la famille est encore plus hypocrite que les ami(e)s.

  2. Ah ben moi aussi je suis un peu ambivalente à l’approche de Noël. J’adore gâter les miens, préparer des surprises, j’adore recevoir tout le monde à la maison, l’idée d’avoir du temps pour profiter les uns des autres à cette période. J’aime inventer de nouveaux rituels familiaux… Mais je suis gavée par la mauvaise volonté, les trainages de pieds ostensibles, la mauvaise humeur permanente de certains, par ceux qui ne s’impliquent pas du tout en amont et ont toujours une critique ou une exigence d’avance. Par l’hystérie de Noël dans les magasins, c’est beaucoup trop bruyant et excité pour moi, cette affaire.

  3. Ici, c’est comme ça. Noël seuls avec nos enfants. Au moins, personne ne risque de venir gâcher quoique ce soit. Pas à prendre sur soi, à afficher un sourire faussement naturel pour faire croire qu’on est vraiment trop contents d’être ensemble même si la belle-soeur vient de faire une réflexion à la con.

    Profite des bons moments, ne garde qu’eux, concentre toi sur ta tribu de 3. Gros bisous !

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s