J’ai vu Entre Leurs Mains, et j’ai aimé ça !

J’ai vu le documentaire Entre Leurs Mains.

J’ai été happé par l’univers de la naissance physiologique, par la prévenance des sages-femmes, par l’amour qui était là, partout, pendant 57min.

Quand j’étais enceinte de mon fils, je savais ce que je ne voulais pas (re)vivre, je savais que je voulais accoucher seule, par moi même. J’ai entendu et compris les peurs de mon homme et on a écarté ensemble le choix de l’AAD … et les seuls rêves d’accouchement que j’ai fait pendant ces 9 mois étaient pourtant à la maison, dans la baignoire ou dans ma chambre. Et c’était toujours intense. Et beau.

J’ai cumulé les reportages et films sur la naissance physiologique, les AAD et même les ANA … J’ai même étudié le thème de l’ orgasmic birth en long, en large et en travers. J’ai potassé les récits de naissances des forums feminins, j’ai cumulé les infos sur les positions, la respiration, la gestion du stress … et le jour J, je savais, je savais que j’en étais capable.

J’ai eu la chance d’avoir trouvé à la maternité une sage-femme qui nous a laissé créer notre bulle, sans perf, sans lumière agressive, sans bruits. J’ai pu avoir 1h45 de travail comme à la maison. Restera les 15 dernières minutes sur la table froide, frustrée d’avoir à obéir à une autre voix que la mienne, le goût amer de craquer à 2 min de l’expulsion pour une peridurale …

Je ne me suis pas encore préparée pour N3. Grosse erreur sûrement.  Mais la peur d’être encore déçue avait eu raison de mes envies …

De voir ce documentaire m’a poussé à imaginer, à visualiser, à me projeter. Je dois rendre mon projet de naissance la semaine prochaine, je vais pouvoir expliquer mes envies plus sereinement.

Alors bien sûr, dans ma maternité, tout dépendra de la SF de garde ce jour là, de sa disponibilité, de sa formation, de sa bienveillance. Je sais que la naissance à 4 pattes ou accroupi n’est pas envisageable pour l’équipe en place, mais je suppose que, comme dans le reportage,  elles ne pourront pas faire grand chose si par hasard j’étais sur le sol …

C’est dommage.

Obligée de ruser, de feinter pour que ce jour là soit comme je l’ai décidé moi. La sage femme est normalement la confidente des craintes, des doutes et des envies. Elle est la garante du respect de la femme et de l’enfant,  de la physiologie de la naissance. 

Pourquoi devrais-je me battre pour être 1/écoutée 2/comprise 3/soutenue ? 

Quand j’ai vu le documentaire, j’ai repensé à mes envies d’AAD, à cette possibilité qu’on a écarté parce que parasitée de peur, de doutes et de réflexions …

Il n’est pas envisageable de me lancer maintenant, à moins de 27 jours de ma DPA, dans le parcours de l’accouchement à domicile.

Il est par contre envisageable d’accoucher de mon bébé dans les conditions que j’ai définies comme les meilleurs pour moi et mon enfant.  

J’ai ressassé mon second accouchement pendant 3 ans, je l’ai revécu, minutes par minutes. Je sais qu’il aurait pu en être autrement, si à un moment, une phrase prononcée l’avait été différemment, si j’avais été examinée avant d’appeler l’anesthésiste ..

Je vais bientôt mettre au monde ma fille, dans une naissance que je souhaite la plus physiologique possible, dans le respect de mon corps et de mes souhaits et j’espère être entendue par la sage femme,  par celle qui devrait ce jour là, être la personne la plus apte à m’apporter ce dont j’ai besoin, sans avoir à l’entendre justement …

J’ai vu un documentaire respectueux de la femme, de la mère, du bébé. Et des droits de ces mêmes protagonistes.

J’ai vu un documentaire qui donnait envie de s’engager près des femmes. J’ai vu un documentaire qui dénonçait les décisions politiques prises par des hommes. Des hommes, oui.

Quand est ce que nous, femmes, on arrêtera de subir les diktats des hommes en matière de maternité ? Je ne veux pas en faire un débat (aujourd’hui du moins je n’ai pas le temps) mais quand même … à l’heure des levées de boucliers féministes, faudrait peut être se demander pourquoi le corps de la femme est au coeur des grandes décisions masculines aussi souvent…

J’ai vu un documentaire qui parlait d’assurance, d’amende, de prison et d’interdiction d’exercer … j’ai vu des sages femmes s’inquiéter de cette dernière, et pas des autres …

J’ai vu un documentaire où des sages femmes n’en pouvaient plus, où elles baissaient les bras. D’autres s’accrochaient à leurs pancartes, à leur volonté de ne pas laisser tomber les femmes dans leur parcours du devenir mère. 

J’ai vu un documentaire qui m’a donné envie de changer les choses dans ma maternité. J’ai vu un documentaire qui m’a donné envie d’être sage femme. J’ai vu un documentaire qui m’a ému sur ce don de soi.

J’ai vu un documentaire qui m’a fait peur pour l’avenir de mes filles. J’ai vu un documentaire qui m’a donné envie de changer de pays. J’ai vu un documentaire qui m’a mise en colère.

J’ai vu Entre Leurs Mains.

Et ça m’a remué. 

Et je l’ai vu là, y a moins de 2h, et j’en suis encore toute imbibée. Alors non, cherchez pas, je n’ai aucun recul sur ce documentaire, je te pose mes tripes là,  c’est tout.

image

Advertisements

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s