Journal de bord (7) Libido de grossesse, psychologie du geek et contractions

36sa+5jours … J-30 …

Mercredi 15 janvier – 7h19

Nuit correcte, j’ai dormi de 21h20 à 23h, de 23h30 à 2h, de 2h30 à 6h et de 6h30 à 7h. En découpé donc, mais quand même,  ça fait du bien.

Je regrette juste de m’endormir le soir devant la télé. Heureusement que mon homme est à la maison la journée sinon ça serait compliqué pour communiquer. Je vais faire une sieste cet après midi dès que les robes de Zakumi seront faites. En espérant que ce soir je sois d’attaque pour … un calin !

On ne parle pas trop de la sexualité pendant la grossesse. Tout ce que j’ai lu ou entendu c’est « c’est normal » que ce soit le « je n’ai plus envie, il n’a plus envie, j’ai tout le temps envie, j’ai un blocage, je ne trouve pas de position, j’ai peur d’avoir mal etc etc etc … »

N1. Libido au top pour moi du debut à la fin, idem pour Monsieur, côté position on a trouvé notre bonheur après quelques moments compliqués.

N2. Libido au top pour moi du début à la fin, blocage pour Monsieur dès qu’on a su que c’était un petit garçon. Donc abstinence pendant 5 mois. Je ne vais pas te mentir,  je l’ai extrêmement mal vécu. Je suis devenue très agressive sur la fin de la grossesse à cause de ma frustration et on a eu beaucoup de tensions a la maison.

Pour mes deux premiers, j’ai connu un énorme pic de libido quelques heures après la naissance. J’ai sagement patienté 10 jours pour N1 mais pour N2, dès le retour de la maternité, il fallait (nécessité vitale) que j’assouvisse mes envies …

N3. Libido en chute libre les trois premiers mois. Et quand j’avais envie, j’étais trop fatiguée pour tenter quoi que ce soit … Bizarrement côté Dragon, je n’ai pas fait attention. Entre son algodystrophie, ses medocs et nouvellement sa dépression, je ne sais pas si quoi que ce soit à un rapport avec ma grossesse … Je sais juste que quand on arrive à avoir à la fois l’envie, le temps et la force, on en profite.

Je te parle libido en plein petit dej. C’est tout moi ça …

7h59. Ha non. 8h00. Je suis incapable de me baisser pour ramasser un truc avec la pelle et la balayette, incapable de vider le lave vaisselle,  je n’arrive plus à faire quoi que ce soit qui nécessite que je me baisse ou m’accroupisse. A chaque tentative j’ai l’impression qu’on me poignarde le col et qu’on m’ecartèle les hanches.

J’ai donc abandonné pour l’instant. Je suis contente d’avoir un homme sur qui compter,  à 80% je n’ai même pas besoin de demander… oui il reste quand même une marge de progression.

Qui va de paire avec les jeux vidéos.

Haaa comme j’ai l’impression parfois d’avoir un ado à qui je dois demander 2 ou 3 fois d’éteindre son jeu, de venir à table etc … Parfois je me surprends à le faire avec le sourire, mais même si la plus part du temps la première sommation est courtoise, la seconde l’est en général nettement moins.

En même temps, coincé à la maison, une fois que le ménage et les courses sont faits, je me vois mal lui « interdire » de jouer. Ça l’occupe. Moi j’ai la couture, mon blog, ma valise maternité …

Ce qui me dérange c’est qu’il joue « sans limites » … de 9h à 12h et 13h à 16h30 sur un jeu « violent » qui nécessite l’absence des nains … de 17 à 18h30 sur un jeu « cool » avec les nains et le soir, si j’ai je malheur de m’endormir sur le canapé,  il remet son jeu « violent » … et parfois j’ai beau me reveiller à 23h, minuit ou 3h, tant que je n’ai pas menacé de detruire le dit jeu, il ne daignera pas l’éteindre.

Quand il travaillait, même à temps partiel, il jouait occasionnellement le weekend. Même si je trouvais déjà ça trop, ce n’était pas non plus horrible à vivre. Mais là, j’avoue, même si dépression etc … j’aimerais avoir de temps en temps un mec de 37 ans en face de moi. Enfin, disons que je pense qu’on peut trouver autre chose à faire que jouer aux jeux vidéo … tenir un blog ? (Bah quoi ?)

Il voudrait un bureau pour jouer tranquille. Je m’y refuse. Tant qu’il joue dans le salon j’ai l’impression de lui mettre une limite. Déjà par rapport a la présence des enfants et en plus je peux communiquer avec lui. S’il a un bureau je sais qu’il pourrait faire un 20h/24h sur ses jeux, se nourrissant de yahourt ou de céréales et restant dormir sur un cliclac… hors de question ! (J’extrapole exprès !)

Encore une fois, je comprends qu’il s’occupe comme il peut. Il est « handicapé » par la douleur, interdit de moto, limité en voiture etc … mais j’ai quand même du mal à trouver ça normal de répéter 10x « tu viens te coucher ? » entre 23h et 2h …

Parce que ok, ces médicaments l’aident à dormir, mais en attendant, je dois le secouer un peu pour avoir un interlocuteur adulte à l’heure du petit dej. Peut être qu’il prefère profiter de ses soirées plutôt que de se coucher tôt avec moi. Je suis peut être de mauvaise compagnie … Plus je suis menacante et plus il se renferme et se braque. Moins je demande et moins j’obtiens. Imagine le bordel.

J’ai quand même lâché prise, c’est normalement (et je brule un cierge chaque jour pour ça) une situation transitionnelle. Il va reprendre le boulot. Hein ?! Il n’y a plus de trace de l’algodystrophie, sa douleur serait dûe soit au « clip oublié » soit à la raideur musculaire après 1 an d’inactivité, soit à l’aspect psy de la maladie/dépression. On attend l’avis du chirurgien lundi sur le clip et celui du psy aussi … Aujourd’hui le généraliste se prononce sur la prolongation de l’arrêt.

D’un côté j’aimerais bien qu’il le fasse reprendre à temps partiel. Au moins je retrouverai un homme « actif » et je suis certaine que ce serait bon pour son moral (et le mien) … d’un autre côté,  quand je vois ces douleurs, ces grimaces, ces doses de tramadol et d’ixprim, je ne conçois pas qu’il retourne faire 2h de route de voiture par jour … et puis, j’avoue, le savoir près de moi (même sur ses jeux vidéos) pendant ce dernier mois de grossesse est quand même rassurant …

Tu la sens la fille qui a le col entre 3 chaises ?

12h32. Deux robes et une couverture pour Zakumi. Mon homme a la gastro et moi j’ai mal au col. Voilà voilà. 

image

13h01. Mon ventre « craque » à chaque mouvement de mon bébé. J’ai peur. 

15h52. Prolongation de l’arrêt jusqu’à ma DPA. Je ne sais pas si c’est bon ou mauvais. J’ai mon colis BonPrix. Putain, j’avais zappé que ça taillait si grand … le bonnet F c’est énorme … Et Zakumi a deux robes de plus pour frimer à l’école. 

image

15h56. Contraction.

16h00. Contraction.

Hoooooooooo !!! C’est pas du tout le moment hein ?! Si tu m’entends ma Mini Princesse, attends au moins 1 semaine que ton père soit en état, que ma valise soit bouclée et ton lit monté ! Siteuplé !

16h12. Contraction.

16h17. Contraction.

J’hésite. Prendre un bain ? Un spasfon ? Aller donner le bain au nain ? Finir ma valise ? Pleurer ? Non c’est pas douloureux,  non j’ai pas l’impression que c’est le Jour J, mais j’aime pas quand même …

16h48. J’ai donné le bain au nain. Et à son robot-fish. Pas de contractions. Bon, j’avais pris deux spasfon aussi. Au cas où.

C’est « drôle » … quand j’y repense,  j’avais vraiment hate d’être à nouveau enceinte pour accoucher à nouveau. Et là, vraiment, à moins de 30 jours de LA rencontre, j’ai surtout la trouille. Et pas du tout envie. Ni hâte d’ailleurs. 

17h05. Contraction. Mais si j’arrive à taper sur la tablette et à respirer normalement et à rester semi allongée avec mon fils sur mon ventre, c’est que TOUT VA BIEN. Hein ?!

17h14. Contraction. Plus longue. Plus « serrante »

17h23. Contraction. Intensité bof.

17h38. Je sors d’une douche bien chaude.

17h47. Une sorte de contraction du bas ventre, le haut et les côtés vont bien. Je deviens folle.

17h58. Contraction.

Je m’arrête là hein. Soit je serais toujours là demain, soit pas ^^ …

18h37. Ouais bah hein. Je sais que c’est pas le jour J. Pas de sang, pas de douleurs. Mais punaise ça ne se calme pas. Je ne veux pas chronométrer, mon cerveau me jouerait des tours. Je fais des faux travail avec des contractions régulières … c’est relou.

Je n’arrête pas de hurler sur les nains, qui me saoulent +++ … et alors le Dragon à l’agonie devant la télé, ça m’énerve aussi …

Publicités

2 réponses à “Journal de bord (7) Libido de grossesse, psychologie du geek et contractions

  1. Je souris. Pour la fin. Parce que c’est EXACTEMENT ma soirée de ce soir, sauf que ça s’est joué entre 19h30 et 21h. Merci ma fille, comme la tienne, elle m’a entendue et nous sommes toujours là.
    Dure par contre, la situation avec le Dragon. Tu es patiente, et forte, pour deux. C’est transitoire, comme tu dis. Mais j’imagine la lourdeur de ces moments « seule », l’impression d’avoir à veiller sur un grand enfant, la difficulté de l’enfermement dans le jeu. Peut être l’arrivée de bébé va le sortir un peu de tout ça, et le rebooster, le sortir de cette délicate situation.
    C’est touchant en tout cas… Courage, pour tout ça. Et pour le col aussi. Je compatis, Aieuuuhhhh !

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s