Journal de bord (5) les désagréments (mignons ou pas) de la grossesse et la douleur (peri ou pas)

Lundi 13 janvier / 36sa + 3 / J-32 / 8h05

Ta serviteuse te salue. Mais elle est défoncée de fatigue. Le nain doit chercher à me préparer aux multireveils de sa Tite Soeur, il est venu squatter plusieurs fois, il a fallu le raccompagner plusieurs fois…

Au petit déjeuner,  c’était lecture.

Article de copine de Gros Bidon Inside

On dirait presque moi. Haha.

J’adore être enceinte, je pourrais le rester 12 mois, voire 24.

Mais, des fois, je me dis « heureusement, dans X jours c’est terminé » …

Et évidemment,  dès que j’ai dit ça je regrette. Parce que je ne revivrais plus les petits coups dans l’estomac, je ne revivrais plus cette sensation complètement folle d’avoir en moi un être humain qui grandit, ni cette magnifique sensation d’être en capacité de donner la vie…

Mais très objectivement, je sais que je ne ferais vraiment mon « deuil » de ma vie de « faiseuse de bébé » que dans 3 ans … parce que c’est au moment où mon « bébé » rentrait à l’école que mes entrailles s’enervaient et me redonnaient envie de pouponner. Mais cette fois, mon âge me freinera et le Dragon aussi. Et puis 3, c’est bien.

Le paradoxe de la grossesse, ce sont souvent ces « désagréments » (pour certains on peut parler de handicaps) qui sont à la fois émouvants dans leur symbolique,  et en même temps assez chiants dans le quotidien. 

Quoi que là, je cherche le côté émouvant des hémorroïdes.

Tiens, les nausées. Ces fameuses nausées. En dehors de toute pathologie médicale comme l’ hypermerese gravidique*, ce n’est pas dangereux. C’est juste chiant.

Pour ma Preums, j’ai eu une nausée le jour de la prise de sang à cause d’un jus de fruit. J’ai degueulé en sortant du labo. Puis rien. Bah, ça m’a angoissé. Soit disant symptôme « sympathique », bien que pénalisant au quotidien, moi je m’inquiétais de pouvoir continuer à humer, manger, boire sans ressentir le moindre soubresaut de mon estomac …

Pour mon Deuz, mon corps devait se rappeler de mon angoisse, alors oui, j’ai degueulé pendant 6 ou 7 mois. Et punaise j’en chialais toute la journée. Et quand je ne vomissais pas, j’étais tellement mal que je me faisais vomir. Les nausées tueuses. J’aurai pu faire un film. Les toubibs ne comprenaient pas trop et comme je prenais du poids (AHEM, 28 kilos) on ne m’a conseillé que du gingembre. Qui fonctionnait pas trop mal, frais ou en poudre d’ailleurs.

Pour Troiz’, j’ai senti de suite que j’allais morfler. J’étais enceinte à la fête des mères. En juin, juillet et août j’ai passé mon temps à éviter toutes les odeurs agressives (café, clope, curry …) et à humer du « neutre », des pâtes, du riz et j’ai bu beaucoup de shweeps. Mon médecin,  très compatissant m’avait de suite fait une ordonnance,  primperan en première intention, et un autre truc beaucoup beaucoup plus fort si jamais. Sauf que le Primperan me faisait dormir. Et avec le taf, les nains et les vacances, ce n’était pas du tout pratique. En septembre, à la rentrée, les nausées ont disparu et mon ventre est apparu. Je nuance quand même, sache que depuis 3 semaines,  j’ai quelques nausées matinales juste après le petit dej. Je survis par ce que je sais que ça prendra fin dans une trentaine de jours.

Chaque grossesse, chaque naissance est différente. 

12h03. Je viens de lire un article sur un blog, un recit d’accouchement, en résumé, pas de douleurs pour la maman qui a quand meme pris une peridurale, et qui rassure son lectorat que donc ça fait pas mal, ni les contractions (jusqu’à 4cm du moins précise t elle) ni la pose de la péridurale, ni la poussée.

J’ai envie de dire que heureusement que jusqu’à une certaine dilatation on n’a pas mal, c’est souvent plutôt inconfortable, gênant et très sensible jusqu’à 5, 6 ou 7 (7 c’est la phase de désespérance, ou mur du marathonien, là où on n’en peut plus et où il faut puiser dans ses ressources pour ne pas « craquer » et c’est le signe que bébé apparaîtra très bientôt), sinon comment feraient les femmes sans péri…

Alors oui, celui qui cherche des accouchements sans douleurs y en a, y en a même qui sentent rien et qui accouchent après 2 contractions et 2 poussées debout dans leur cuisine…

Mais le plus souvent, sans péridurale, oui, on a mal.

Non on ne peut pas parler pendant une contraction, on ne peut pas rire, on ne peut pas dormir … on peut crier, émettre des sons par contre.

C’est la seule douleur du corps humain qui est NORMALE, SAINE et UTILE ! Elle motive le cerveau à fabriquer les hormones qui vont à la fois aider bébé à naître (occytocine naturelle)  calmer maman en l’apaisant (endorphines) et mettre en route l’allaitement.

Ne me faites pas dire qu’il faut SOUFFRIR et REFUSER LA PÉRIDURALE ! Je suis pour le CHACUN FAIT CE QUI LUI PLAIT  ! L’important c’est le CHOIX (cf Matrix) !

Je dis juste que la prendre « par avance » sur une douleur inconnue, qui n’arrivera peut être que les 4 minutes précédents la sortie de bébé, rassurera celles qui sont tétanisées par la peur d’avoir mal.

Pour quelqu’un de préparé à l’acceptation de la douleur comme un passage indispensable à la naissance, il n’y a pas autant de peur, il y a un lâcher prise sur l’émotion et une barrière psy qui se met en place, une sorte de bulle qui transcende la pensée en puissance et en force…

Si tu attends ton premier bébé et que tu me lis tu ne dois pas comprendre grand chose, ou alors ça te paraît suspect. 

Je résume. 

Si tu perds les eaux (non je ne parle pas de petite fissure) la poche ne fait plus tampon et la douleur des contractions peuvent être multipliées par 100 quand les muscles sont directement « à vif » et là oui, une contraction sur col à 1doigt peut te faire vomir tripes et boyaux. Tout comme tu peux ne peux pas sentir autre chose qu’un « ho, tiens, ça serre là … »

Les contractions sont gérables bien que inconfortables jusqu’à 5-6-7 chez la plus part des femmes. MAIS la peur, la position du bébé,  l’angoisse, le manque de soutien, la position allongée sur le dos et la focalisation sur la douleur peuvent rendre les contractions intolérables dès le début. 

La pose de la péridurale est parfois sans douleur, parfois sensible, parfois inconfortable et parfois douloureuse. La péridurale peut fonctionner parfaitement, ça peut fonctionner un peu, ça peut fonctionner beaucoup et ça peut foirer complètement. 

La poussée sous péridurale n’est pas douloureuse, ça appuie, c’est tout, si la péridurale est bien posée hein ! Hors péridurale, oui, la poussée, on la « sent » bien. C’est pas douloureux à proprement parlé,   c’est une sorte de pression complètement folle et pousser devient libérateur et apaisant. Et alors je peux te dire que le « ne poussez pas » et « poussez en bas » ça sert à RIEN parce que sans péri tu comprends vite que tu as un bébé dans le vagin et alors t’empêchez de pousser c’est juste pas du tout possible …

Bon, on peut effectivement dire que ça fait mal mais moins que les dernières contractions … et puis on fait sortir un être humain quand même … Visualisez les gens. La douleur c’est un peu normal non ? Si on sentait rien nos vies sexuelles seraient peu engageantes (OMFG, elle parle accouchement ET sexe dans le même article)

Encore une fois, dans un moment aussi émotionnellemment (y a trop de trucs en double là ?) chargé, personne, PERSONNE, ne peut vous dire d’y aller tranquille la fleur au fusil et que non non, mettre un bébé au monde n’est pas douloureux. Tout comme PERSONNE ne peut vous dire que vous allez souffrir atrocement et que vous n’oublierez jamais la douleur …

C’est ça un accouchement, c’est l’inconnu.  Et c’est ce qui peut faire peur, et donc mal, c’est de ne pas savoir si le jour J, on y arrivera … et pourtant,  pourtant on continue depuis des siècles à faire des bébés et à les mettre au monde…

Ceci n’est pas un débat pour/contre la péri,  pour/contre la douleur.

Ceci est un message pour toi, jeune primi (et même multi) qui couve ton oeuf, quoi que tu fasses, quoi que tu penses, quoi que tu espéres, la naissance de ton bébé te surprendra, alors vis cet instant à 100% en le savourant comme le moment juste avant la rencontre entre ton enfant et toi.

N’en n’ai pas peur, ne te braques surtout pas, c’est le fameux saut du plongeoir de 11 mètres, celui qui nous fait hésiter 2 heures,  j’y vais ou pas ? A la piscine,  même si ça énerve ceux qui attendent, tu peux prendre ton temps ET/OU faire demi tour. A la maternité, faudra le faire le plongeon, dans les larmes et les cris, dans l’apaisement et la sérénité,  yeux ouverts ou fermés,  comme 2 secondes de folie ou en immortalisant chaque micro secondes comme une éternité … tu sauteras ma grande, tu sauteras !

Et bon, entre nous, la plus part du temps, c’est le meilleur moment qui suit, comme à la piscine, quand tu remontes et qu’une fois à la surface le public t’acclames et que toi, remplie de fierté tu gueules JE L’AI FAIT ! JE L’AI FAIT ! J’AI REUSSI ! Que tu ais la péridurale ou pas, tu as mis au monde ton enfant. Un truc de dingue quand même quand on y pense …

15h18. On a trouvé le matelas,  on le prendra demain il passe à -50% … ça sert d’être en bons termes avec nos anciens Big Boss…

On a craqué sur une combinaison pour la sortie de la maternité et les ballades écharpes, poussettes, cosy … c’est rose, c’est doux et ça a des oreilles. Je deteste les oreilles. Je ferai donc un point à la machine avant de la ranger dans la valise.

image

*Hypermerese Gravidique, maladie de la grossesse, je te conseille le blog « 9 mois avec ma bassine » – Hypercholestase Gravidique c’est un problème également qui survient pendant la grossesse et qui nécessite une surveillance très rapprochée. Merci Bé 😉

Advertisements

2 réponses à “Journal de bord (5) les désagréments (mignons ou pas) de la grossesse et la douleur (peri ou pas)

  1. Je lis tes derniers jours et je te souhaite une belle rencontre avec ta fille ! ❤

    (Et sinon, tu dois confondre hyperémèse gravidique et cholestase gravidique parce que j'ai eu la dernière par trois fois et je ne vois pas le lien avec les nausées ^^ Juste pour pas que ça fasse flipper de futures mamans qui passeraient dans le coin, c'est tellement dur de trouver des infos sur ces deux maladies gesta…)

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s