Lettre à la Cigogne

Ma chère amie,

Permets moi de te tutoyer et de te désigner comme mon amie, toi qui m’a livrée par deux reprises. Un baluchon d’abord rose, puis un second, un bleu. Il y eut aussi ce baluchon vide un jour d’hiver, je n’en n’ai pas fait cas, j’ai cru à une mauvaise blague. Et je t’ai attendu ces jours derniers, le cœur lourd, le cœur serré, finallement tu n’es pas venu, étonnement c’était prévu que tu ne puisses pas entrer, porte close tu aurais dû trouver. Même si finallement, nous avions laissé la fenêtre ouverte … Mais bref.

Aujourd’hui, je t’écris pour te recommander une adresse pour ta prochaine livraison. C’est dans le nord. Oui je sais, le froid, la pluie, leur accent. Mais je t’assures qu’ils sont gentils.

Ils ne demandent qu’un baluchon, un rose, un bleu, peut importe, tu prendras ce que tu as en stock. Si tu as du double, tu peux y aller aussi. Le triple se fait rare, mais sait on jamais, fonce quand même !

Je t’aiderais pour ton plan de route, je t’offrirai un GPS, je te fabriquerais un pull-over et un kaway.

Dis ma jolie cigogne, toi et moi, on se connait bien, je t’avais déjà repérée en terre natale, tu squattais le toit de ma grand mère, par 10 fois tu as lui livré un baluchon avant d’aller voir ailleurs.

Je t’avais pris en photo, j’avais même dis qu’un jour tu viendrais chez moi. Je t’ai bien reçu je crois, puisque tu es revenue.

Et bien, sache que l’adresse que je te recommande, te recevra bien mieux encore. Ils sont gentils, calmes et patients. Je suis sure que tu aura même de quoi te restaurer.

Il est temps tu sais, que tu prennes la route. Les années passent, les larmes coulent, ils se désespèrent et perdent pieds. Toi seule pourrait, enfin, les consoler. Ils t’attendent depuis plus de 3 ans. La porte est ouverte, le nid est prêt. Il est temps que tu ailles livrer ta précieuse commande !

Je ne ferais pas de chantage, ni de menaces mais il est temps, vraiment temps, que tu prennes ton envol. Tu pourrais être en retard, tu ne l’es que trop. Et si tu te prenais dans la tempête, tu rallongerais encore le temps de la route. Il est temps, plus que temps, ils t’attendent.

Envole toi, vole, pars, vite, plus vite encore. Ne ralentis pas, ne change pas ta route, prends garde aux avions, prends garde aux chasseurs, bats des ailes, plus vite encore, regarde au loin, regarde devant, ne te fie qu’à ton instinct, prends la route et vole, vole sans t’arrêter, vole jusqu’à la maison de ces amoureux, ne frappe pas, ils t’attendent. Dépose le baluchon, regarde les pleurer, regarde les rire, regarde les s’émouvoir de cette vie qui prends toute la place dans leurs cœurs !

File ma Cigogne, file plus vite que le vent. Ils t’attendent !

Publicités

10 réponses à “Lettre à la Cigogne

  1. absolument, ton émotion transparait et m’a transpercée….
    je n’oublierai jamais tout le soutien que tu m’a apporté, meme à la fin du « combat ».
    du fond du coeur encore merci.

  2. Les mots me manquent pour te dire combien ca m’a touché, vraiment, au plus profond de moi…. j’aime te lire , j’aime ta façon de formuler les choses.
    et toute l’amitié ressentie en lisant ce message….
    Juste …. MERCI!
    Je t’embrasse!!

    ps pour coxi: il y a peut etre une part psychologique, mais aussi et surtout je dirai un probleme physique qui nécessite un traitement. merci de tes encouragements 😉

    • je suis contente que les mots te touchent, parce qu’en ecrivant j’étais très émue, et je crois que ça transparait.
      Je vous souhaite vraiment qu’elle arrive vite cette heureuse nouvelle !

  3. Ton texte est magnifique, j’espère qu’ils pourront avoir un bébé. Mais tu sais dés fois c’est psychologique, à force de trop vouloir un bébé, de se focaliser dessus, le corps ne peut pas. Une amie a ma mère, elle a fait plein de FIV et de traitement contraignant pour avoir un bébé, sans succès pendant 5 ans. Puis un jour avec son mari, ils ont laissé tomber et ont adopté un enfant. Deux ans après, elle est tombée enceinte.
    Je me rappelle aussi de cette femme au boulot qui a subit 8 avortement sous prétexte que prendre la pilule était trop contraignant alors qu’a côté il y avait une dame qui a perdu son mari parce qu’elle ne pouvait pas avoir de bébés. . J’espère de tout cœur qu’ils pourront réaliser leur rêve et que la cigogne recevra ton message.
    Bisous

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s