J’ai testé pour toi : donner mon sang !

Ma première fois c’était l’année de mes 18 ans, avec mon initiatrice : ma mère.

J’ai remis ça en fac puis à Paris.

Là, un don était prévu pendant les vacances de ma fille, après avoir emmené le bébé chez sa nounou et passé prendre une copine, on a tracé au lieu de la collecte.

15h. Ma fille est accueilli par une puéricultrice, elle est amenée dans une salle à part avec jeux et compagnie. Pour ma part, l’attente commence.

Première étape : vaincre l’informatique

Nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, carte d’identité. Si tu as dejà donné dans la région (oui l’EFS c’est régional informatiquement parlant) tu es enregistré tu reçois ta carte de donneur.  Si c’est pas le cas (ma pomme donc) on te fais une fiche qui te suivras pendant les 2 prochains dons et ensuite tu auras ta carte de donneur.

Seconde étape : le questionnaire

Ouep. LE questionnaire ! 4 pages. A lire, à cocher, à remplir, à dater, à signer. Le genre raconte ta vie, tes voyages, tes mycoses, tes accouchements, ton rdv de dentiste et ta vie sexuelle. Si t’es homo tu oublies que tu l’es si tu veux donner. je sais, moi aussi ça me fout les glandes. Tiens, un article de Rue89.

Troisième étape :  le medecin

Il est chargé de vérifier que t’aurais pas bidonné le questionnaire en reposant les questions … Et donc verification de la tension (19.7 j’étais émue que veux tu) et de l’anémie (bon alors là je dois voir un toubib car j’ai trop de fer dans le sang, c’est con mais je peux donner quand même), montage sur la balance (si t’es une nana tu dois peser au moins 50 kilos, mais genre, moi ça se voit que j’en fais 25 de plus quand même!) et explication des procédures.

Là genre il était 15h40.

Quatrième étape : le jus de fruit

Boire deux verres. Hop ! Cul sec. Jettez un zieu à ma princesse qui n’en n’a rien à fiche de savoir qu’on va me planter avec une énorme aiguille bien douloureuse !

Cinquième étape : le don de sang

Gauche ou droit ? Le bras. Je laisse l’inf’ choisir, j’ai toujours été nulle aux devinettes. Va pour le gauche. Je m’allonge, on desinfecte, on reverifie que tu es bien qui tu dis que tu es et si les étiquettes sont bien conformes. On me plante. Aie. Aie. Aie. 5 flacons pour les analyses ist, mst, drogue, leucémies et compagnie. 1 mini poche pour l’analyse du groupe sanguin. Et une grosse poche pour le don. Bon, normallement le don dure moins de 15 min. Sauf si tu es comme moi, longue à donner. Donc j’ai subis les BIP BIP BIP de la machine qui voulait que ça aille plus vite et les GROMEULEU de l’inf’ qui ne savait pas si elle voulait essayer de me repiquer ailleurs…  Finalement 35 min plus tard, OUF fini ! J’ai donné. Par contre bad news pour moi je suis incompatible avec le don de plaquettes, mes veines ne supportaient pas la pression du retour sanguin et la durée du don.  Mon bras, pour toi public !

Sixième étape : la restauration

Haaaaaaaa, sandwich jambon fromage pour le goûter, du café, des tartes aux pommes, aux poires, des beignets, des cornes de gazelles… Et ma fille qui s’éclate toujours autant. Heure de départ du lieu du crime : 17h00

J’ai donné mon sang et 2h de temps pour peut être aider, sauver, soigner quelqu’un qu’en a besoin (et découvrir que je devais consulter pour mon trop de fer dans le sang) ! Prochain don dans 8 semaines en ce qui me concerne.

Et toi ?

Publicités

13 réponses à “J’ai testé pour toi : donner mon sang !

  1. Jamais pu donner à cause de la barrière des 50 kilos. Ou alors juste après la grossesse mais là, j’avoue que je n’avais pas le courage :S

  2. Ben moi je donne, enfin quand j’y pense, mais j’ai quand même eu le droit à un diplôme et une médaille (de bronze ok mais quand même) 😉

  3. Moi j’aurais bien aimé donner mon sang et mes plaquettes etc, mais je ne peux pas (j’ai eu une transfusion sanguine en étant bébé)

  4. Je donnais mon sang au lycée mais maintenant j’ai plus le droit. L’homme veut pas, il m’a dit  » et moi si je donnais mon sperme en don » . Mais alors la ça n’a rien a voir. Le don de sperme c’est pour donner des petits toi a d’autres couples et la ben je dois dire que si ça me pose un bleme. Mais le don de sang ça peut sauver des vies, surtout que le mien est universelle O+ avec des parents A-, B +. J’ai même cru que j’avais été adopté gamine ^^ . Je dois être la seule de la famille a avoir O+ 😀 .
    J’y retournerais bien mais si je dois mentir pour le donner, ça craint, surtout que dans un couple on est censés se faire confiance.

  5. Mon père est très impliqué dans le don du sang, de plaquettes et il offrira même ses organes quand il passera l’arme à gauche. Ma mère et la friterie n’étant pas enclins à en faire de même par peur, il était donc de mon devoir de prendre la relève. Bravo en tout cas, on n’est pas assez nombreux. (moi j’ai eu un pins don du sang pour me remercier)

  6. Beau geste, moi je veux bien mais ils veulent pas de mon sang tout pourri (trop de maladies et de médicaments dans mon corps pourri aussi ^^)

  7. Je donne je donne … Pleins de petits tubes régulièrement! Mais à mon labo sanguin! (ils me reconnaissent quand j’y vais, bonjour l’affiche! ^^)
    Là où toi tu as trop de fer (ce qui peut être dangereux il est vrai), ben moi j’en ai pas assez du tout. Je ne le fixe pas. Et c’est un peu énervant de t’entendre dire régulièrement que tu as le même taux de fer dans le sang qu’un enfant de moins de un an!
    Du coup, qui dit sang pourri dit pas de don pour l’instant … Mais en tout cas bravo à toi pour ta démarche et au nom de tout ceux qui en auront un jour besoin : merci! 🙂

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s