Quand la grossesse n’est pas le plus beau rôle d’une vie

Aujourd’hui j’ai invité Y a venir papoter d’un sujet qui peut prêter à rire, mais qui est en fait très sérieux : les grossesses « vomis » mais pas les petites nausées, les vrais vomissements maladifs qu’on en a tellement mal qu’on en vient à se culpabiliser de regretter le choix d’une grossesse.

Bonjour Y, alors il parait que t’es enceinte, je t’envoies mes plus sincères félicitations à toi et à l’heureux papa.

Merci Very Happy

C’est il me semble ta seconde grossesse. Avec toi on va contrarier un peu les bouquins qui te vantent le bonheur total d’etre enceinte, parce que, des fois, ça fonctionne pas aussi bien qu’à la télé !

La première grossesse c’etait passé comment ?

Ma première grossesse s’est passée idéalement d’un point de vue médical. Bébé en parfaite santé, une fille magnifique, un peu crevette sur les bords, mais parfaite à tous les niveaux Smile
Ce qui a été « bizarre » dans cette grossesse c’est l’apparition de nausées et de vomissements assez violents très tôt dans la grossesse. Au début, je trouvais ça plutôt  » chouette »; tu m’étonnes, c’était une grossesse  » comme dans les films  » avec la nana qui court toutes les trente secondes pour aller vomir! On en riait pas mal lorsqu’on mettait de coté la fatigue que ça engendrait.
Et puis 3 mois sont passés, 4 mois, 5 mois… Les vomissements étaient toujours là, les nausées abominables aussi. Impossible pour moi de sortir de chez moi, de quitter mon canapé. ce n’était vraiment pas normal! Mon moral a commencé a flancher. Cette fatigue insupportable… On dirait pas, mais vomir demande énormément d’effort!

Tu as culpabiliser de mal vivre ta grossesse ?

Biensûr! Comment ne pas culpabiliser?! Une grossesse, c’ets censé être la plus belle periode d’une vie de femme. celle où on s’épanouie comme jamais.
Moi j’étais une loque, avachie dans mon canapé à me demander pourquoi je vivais ça de cette façon là. On se demande si finalement on va être une bonne maman. j’etais arrivée à un point où je regrettais ma grossesse :s C’est hyper dur d’avoir un sentiment comme ça.

Comment as tu gerés l’entourage qui devais te dire « c’est trop genial la grossesse, pourquoi tu te plains ? »

J’ai pas géré. Les gens ont du mal a comprendre.  » la grossesse ce n’est pas une maladie ». Certes, mais moi, enceinte, c’est comme ça que je me sens. Malade. Diminuée.
Mon entourage a été très dur avec moi.
Une sage femme m’a même demandé si je désirais vraiment cet enfant. A croire que je le vomissais. Conasse ( pardon! )

Ton mari a été un bon soutien, pas trop désarçonné de ce décalage entre la théorie de la grossesse happy et la pratique d’une grossesse pleine de malêtre ?

Mon mari a été une perle en effet! Il a été incroyablement présent et attentionné. On a été tous les deux complétement choqués par la tournure de cette première grossesse. On s’était dis  » plus jamais ». Ça l’a beaucoup fatigué lui aussi. Nerveusement, voir sa femme fatiguée, déprimer à longueur de journée, mal dans son corps, ce n’est pas idéal. Mais ça ne l’a jamais empêcher de m’épauler. Je savais qu’au moins je pouvais me reposer totalement sur lui. Il a été très fort pour nous deux.

Comment a été fait ce choix de refaire un bébé ? Pas trop compliqué de réessayer quelque chose qui a dû te laisser des traces (psy, phy etc)

Pendant cette première grossesse, il est vrai qu’on a plusieurs fois dis que notre fille serait la première et la dernière. Hors de question de revivre ça.
Mais sincèrement, à trois, on ne se sentait pas  » au complet ». On est très heureux actuellement, mais on sait qu’il manque quelqu’un dans notre petite famille et donner une petite sœur ( ou un petit frère ^^ ) à notre fille semblait la chose la plus évidente du monde. On a été pas mal encouragés par les gens qui nous disaient qu’une grossesse ne ressemble JAMAIS à une autre et que là où j’ai eu des nausées tout le long, je péterai la forme à la place. Il est vrai que nous avons eu beaucoup d’espoir dans le fait qu’il est rare de voir deux grossesse identiques.

Et cette grossesse alors, elle se passe comment ?

Comme la première…. mais en pire!
J’ai commencé la grossesse avec une très grosse infection respiratoire qui m’a clouée au lit pendant 5 semaines. Mon corps a été affaiblit dès le départ. Et lorsque j’ai commencé a me remettre un peu sur pieds, les vomissements sont arrivés.
Pendant ma première grossesse, j’avais la « chance » de pouvoir rester sur mon canapé, n’ayant personne à charge. Je pouvais me centrer uniquement sur ma petite personne. Aujourd’hui, j’ai une poussinette de 34 mois à gérer. Elle est adorable, mais comme tous les enfants, elle a beaucoup d’énergie et me demande beaucoup d’attention et j’ai encore plus de mal à gérer les vomissements et ma fille qui s’inquiète beaucoup de me voir vomir comme ça, même si on passe beaucoup de temps à lui expliquer que je ne suis pas malade mais que mon estomac est fragile en ce moment à cause de sa petite sœur.

As tu une approche différente cette fois (psy, avec l’entourage, avec ton corps)

Oui et non. c’est une deuxième grossesse, je suis beaucoup moins stressée par l’avenir avec cet enfant. Je sais comment un enfant fonctionne même si, bien entendu, aucun enfant ne se ressemble. Mais je connais la base, je n’ai plus peur d’avoir un vrai bébé en chair et en os, rien qu’à moi et qui ne dépendra que de son papa et moi Smile
En revanche, avec l’entourage, c’est encore plus tendu! Les gens ( sauf très rare exception ) ne comprennent toujours pas. Je suis sans arrêt épuisée et irritable, vomir tout le temps ça a le don de vous transformer, mais les gens ne font aucun effort.  » assume  »  » et ben oui, c’est ça être maman »  » moi je l’ai fais, tu peux bien le faire »  » chochotte, neuf mois ça passe vite« . J’ai pas mal touché le fond dans cette grossesse et j’ai vraiment hâte d’accoucher pour me relever.
C’est démoralisant de savoir que les gens vous prennent pour quelqu’un de capricieux avec un sale caractère alors qu’il s’agit juste de détresse :s J’avoue avoir du mal à faire des efforts niveau social. J’ai déjà du mal à me lever le matin…
En revanche, mon mari est toujours présent. Je lui en demande encore plus que pour ma première grossesse et il répond toujours présent. je crois que ces grossesse nous ont vraiment rapproché lui et moi. Je sais que j’ai un homme sur lequel je peux compter à 300 % Et ça, pour le coup, c’est un point positif Smile

As tu connaissance de l’hyperémèse gravidique ? peux tu nous en parler ?

J’ai entendu parler de l’hyperémèse gravidique cet été pour la première fois. Il s’agit de la forme la plus grave des vomissements pendant la grossesse.
Les nausées et vomissements de la grossesse (NVG) font souvent référence à des nausées matinales (de l’anglais, morning sickness) même s’ils ne surviennent pas toujours uniquement en matinée. Les NVG peuvent avoir des effets considérables sur le bien-être et les activités de la femme enceinte et de sa famille. Ils peuvent survenir à n’importe quel moment de la journée. Par ailleurs, certaines femmes auront des NVG de courte durée, mais la plupart des femmes en souffriront pendant plusieurs semaines. En général, les NVG débutent entre la 4e et la 6e semaine de la grossesse et se terminent, dans la moitié des cas, entre la 14e et la 16e semaine de la grossesse. Malheureusement, pour certaines femmes, les NVG se prolongent tout au long de la grossesse.

L’hyperémèse gravidique (HG) est la forme la plus grave des NVG. Selon l’Hyperemesis Education and Research Foundation, l’hyperémèse gravidique (HG) se définit comme des nausées et/ou des vomissements continus et excessifs associés à la grossesse, qui entravent l’apport de nourriture et de liquide. L’HG est considérée comme une complication rare de la grossesse. Le pourcentage de femmes enceintes qui en sont affligées est de l’ordre de 0,3 % to 2 %.
source SOS NAUSEES GROSSESSE

Il existe également un blog, 9 mois avec ma bassine ( http://grossesse-vomissements.blogspot.com/ ) regroupant les témoignages de mamans ayant ce gros soucis pendant la grossesse. Certains témoignages sont très durs à lire. Toute cette détresse incomprise. Ça fait mal au bide!

Que peux t on te souhaiter pour la fin de la grossesse ?

Que les prochains 4 mois et demi passent à une vitesse folle.

Penses tu remettre une grossesse en route un jour ?

Non jamais. Nous avons beaucoup réfléchi avant de mettre cette deuxième grosse en route. Mais pour le coup, on a été vaccinés tous les deux, hors de question de « subir » ça à nouveau.
Et puis, on sera au complet à quatre. Smile

Quels conseils donnerais tu as des femmes qui pourraient se retrouver dans tes mots ?

D’essayer de ne pas se laisser abattre. De parler à son médecin généraliste, a son gynéco, à sa sage femme. Il existe des solutions pour calmer les vomissements. Ne pas se laisser convaincre que  » ça fait partit de la grossesse ma pauv’ Lucette « . Non, ce n’ets pas normal et on a le DROIT d’être aidées!

Merci à Youminou d’avoir accepté de témoigner ici, au nom de celles qui vivent une grossesse pas tout à fait comme les autres

Publicités

5 réponses à “Quand la grossesse n’est pas le plus beau rôle d’une vie

  1. J’ai une amie qui a vomi comme une malade… Elle vomissait encore sur la table d’accouchement, un truc de fou… Elle a perdu 30kg… (bon, ça, elle était très contente après…) Bref, de quoi dégouter la terre entière d’avoir des enfants…

  2. J’ai eu moi aussi des vomissements très intenses dès la 3e semaine de grossesse. J’ai aussi regretté ma grossesse par moments. j’ai par contre trouvé un moyen, j’avais écrit un article la dessus : http://blablabulle.over-blog.com/article-une-solution-contre-les-vomissements-89776892.html

    Les protéines mo’nt sauvée !!!

    • wow, je viens de lire ton article! le sproteines ne sont pas dangereuses pendant la grossesse? je veux dire… si on ne consomme que ça? je vais parler de ça à mon gyneco, ce serait une solution plus naturelle que les medicaments!
      merci

      • Pendant toute la grossesse, oui ça serait dangereux…mais là il ne s’agit que de quelques jours 😉 Juste le temps de reposer le foie. Mon gyneco m’a dit que c’était n’importe quoi, mais il ne s’était même pas renseigné…et ça m’a aidé donc son avis…pour moi il ne vaut rien ! Bon courage !

  3. Pour BB1 j’ai vomi une seule fois. Pour BB2 j’ai gerbé 5 à 10 fois par jour pendant 4 mois. J’ai beaucoup hésité pour bb3 , l’idée de recommencer ce calvaire m’effrayait..Puis on a mis bb3 en route 5 à 10 vomis par jour pendant 4 mois , une loque , un zombie une horreur ! J’ai tout essayé même l’acupuncture, rien ne marche chez moi! Fini je ne veux plus d’enfants !

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s