La galère du permis de conduire (par Vaallos)

Le fauteuil confortable est aujourd’hui pour Vaallos qui nous raconte son épopée pour obtenir le papier rose !


Mes motivations pour passer le permis étaient assez classiques. J’habitais à ce moment-là chez mes parents, où se passer de voiture c’est devenir gros randonneur. Ils m’ont proposé la conduite accompagnée, et ça ne m’est pas venu à l’idée de refuser.

Je ne sais pas te dire pour le nombre d’heures. Je sais que j’en ai fait + que le package de base de l’époque, mais je ne sais plus si c’était avant le premier essai à l’examen ou entre les deux.

J’ai échoué la première fois parce que j’ai calé au milieu d’un carrefour, ce qui en soit n’était pas dramatique, mais ce qui m’a fichue dedans c’est que j’ai mis beaucoup de temps à me sortir du dit carrefour. Persuadée que j’étais au point mort j’étais en fait en première donc je n’arrêtais pas de re-caler.

La seconde fois s’est bien passée.
C’était le bon temps où on te disait de suite si tu avais ton permis ou pas.

Il y a quelques années (2005), celui qui n’était pas encore mon mari et moi-même sommes partis en vacances. Enfin, on a essayé. On a fait quelque chose comme 20 km avant de nous crasher. Avant que je nous crashe sur une nationale bien droite. Il y avait un concours hippique dans la ville d’à côté, et une voiture arrêtée au milieu de la nationale parce qu’elle voulait couper la voie de gauche pour se garer. Je précise pour ma défense qu’elle n’avait ni feu stop, ni clignotant enclenché. C’est quand même ma faute hein, j’ai mis beaucoup trop de temps à percuter que la voiture était à l’arrêt, et paf. Deux voitures à la casse mais que des égratignures pour tout le monde.

A partir de là je suis devenue over flippée. En voiture mais aussi partout ailleurs. Depuis cet accident, je n’ai pas descendu une seule fois un escalier en pensant que si je me déconcentre, je peux me viander et me faire super mal, ou tuer mon gosse que j’ai dans les bras par exemple.

J’ai mis énormément de temps à reconduire, et je prenais la voiture super rarement. En général j’arrivais à destination avec au mieux des crampes d’avoir été trop crispée, au pire en tremblant sous l’adrénaline.

Pendant la grossesse on a changé de voiture, en février 2010, on est passés d’une petite citadine à un Kangoo. Je l’ai encore jamais conduite…

_________________

Waw, dur dur ce témoignage ! j’espère que tu retrouveras tout tes repères rapidement quand même. Saches que quelque AE propose des stages de 4 à 8 heures pour te remettre dans le bain (conseillés après un traumatisant événement, accident, où pour les jeunes qui ont le permis mais ne conduisent que 2 ans plus tard, faute de véhicule)

Le blog de ma copine Vaallos est là

Et si tu veux me donner ton avis, me raconter ton obtention du permis (ou pas), bref, catégorie permis de conduire, si tu veux causer, passe pas l’appel à témoins.

Publicités

2 réponses à “La galère du permis de conduire (par Vaallos)

  1. Nan mais pfff c’est quoi cette vie que j’ai même pas le temps de te lire rhoooo
    Donc en attendant le jour où je pourrai venir pourrir ton blog d’une tonne de commentaires (tiens-toi prête), merci de m’avoir publiée !
    C’est quoi AE ? ça m’intéresse grave…
    Bisous !!

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s