L’art du psychottage

Test le 13 juin 2006 – ma Princesse inside

Même avec un moyen de contraception fiable, chaque femme sait (doit savoir!) que le risque est toujours possible. Pas de fiabilité à 100%. Elle n’existe pas (évidemment si tu baises pas, t’as pas de risques de grossesse!) Même ligaturées y en a qui tombent enceintes. 99.6% c’est la fiabilité de la ligature des trompes à partir de 30 ans (avant 30 ans elle est à moins de 99%). Pour rappel, les stérilets sont à 99.7% qu’ils soient hormonaux ou en cuivre.

Alors concrètement ça veut dire que OUI quand on a un rapport sexuel, on peut tomber enceinte. Une fois qu’on intègre ça, difficile de ne pas douter…

Deux jours de retard et on a mal aux seins. Une semaine de retard et on a des nausées. Dix jours de retard, on craquerait bien sur une paire de chaussons roses ou bleus. Et on se décide à faire un test, enfin ! Et c’est négatif. Et le lendemain, les règles sont là. La bonne blague quand même !

Le cerveau se liguerait il avec notre corps pour engendrer des symptômes tous plus suspects les uns que les autres ? Où alors quoi ? On a un désir secret et/ou inavoué ? Ou rien à voir et c’est ainsi, on ne se l’explique pas ?

J’ai un stérilet, le Mirena. J’ai des cycles toujours aussi bâtards (de 30 à 50 jours) et des règles qui n’y ressemblent pas, du noir au marronnasse avec parfois deux heures sanguinolentes. Bon appétit bien sur.  J’ai des douleurs au ventre, un rien me contrarie, j’ai mal aux seins et je suis nauséeuse tout les matins.

Mais pitié, ne m’encouragez pas dans mon délire, je ne veux pas croire une seconde à la possibilité d’une grossesse !

Chaque mois je me questionne, c’est le comble d’un moyen de contraception quand même ! Je veux une certaine tranquillité et je me triture les neurones ! J’achète des tests de grossesse comme j’achète mes Spasfon, c’est à dire à la pelle.

Test le 26 juillet 2009 – le petit Prince inside

C’est quand même incroyable de se poser des questions pareilles avec un moyen de contraception des plus fiables, en ayant déjà vécue 3 grossesses (et donner la vie par deux fois) ! C’est quand même super balèze d’y penser constamment alors que tout devrait jouer en ma faveur et me faire oublier à l’hypothétique 0.3% de risques !

Alors non, cette fois, susse à l’ennemi (et non pas suçons l’ennemi), je ne craquerai pas ! Pas de test, pas de prise de sang, QUEDALLE !

Et je ne vous dis pas à dans 9 mois, pas de blague hein !

Publicités

4 réponses à “L’art du psychottage

  1. Je n’ai pas stérilet mais quand je prenais la pilule, j’y pensais aussi. Je crois que je psychote autant que toi et si j’avais des tests de grossesse plein mes tiroirs, j’en ferai presque 1 après chaque rapport (enfin, 15 jours après bien sûr). Et maintenant, j’essaie de me raisonner aussi. Stop aux tests. Stop aux symptômes fantômes. Si je dois être enceinte, je m’en rendrai compte bien assez tôt. En attendant, je dois apprendre à vivre en pensant à tout le reste.

  2. Moi j’ai le Mirena aussi et plus de regles plus rien, a part quelques pertes de temps en temps…et je ne pense jamais a une grossesse. J’ai pris 9ans la pillule en l’oubliant plusieurs fois et je ne suis jamais tombée enceinte, je ne pense pas etre mega faconde donc je ne m’inquiete pas

    • j’etais censée avoir une trompe bouchée et un ovaire non fonctionnel, medocs pour avoir ma fille… et une grossesse sous pilule (suivie d’une FC) dans la foulée 😦 mon fils s’est incrusté rapide, heu, 15 jours après le retrait du mirena j’etais enceinte ! je me mefie maintenant ^^

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s