La gestation pour autrui, je suis POUR !

J’avais envie de vous en parlez. Si vous me connaissez un peu c’est un sujet important pour moi !

Je suis tout à fait pour que les mères porteuses et la Gestation Pour Autrui soient réglementées et, CQFD, autorisées en France.

Je pense le faire à un moment de ma vie, j’y pense depuis longtemps, avant même ma fille. J’y pense parce que pour moi c’est très différent de porter un enfant pour quelqu’un et porter un enfant pour soi.

Je ne veux pas le faire pour de l’argent, soyons clair !

Je serai tout à fait capable de porter un enfant qui n’est ni de moi, ni de Mr le Mâle de ma vie, pour un autre couple.

Je me positionne en ventre affectif dans cette histoire. Juste apporter un nid de transition. Avec des parents qui parleraient à mon ventre, ect … Un trait d’union pour une famille.

Je sais pas si vous comprenez, j’espère ne pas me faire d’ennemie mais voilà, j’y pense sérieusement. Et j’espère que la loi changera en ce sens.

Pour bien comprendre :

la mère porteuse est celle qui, par insémination artificielle avec sperme du mari du couple en attente, va porter l’enfant conçu avec son patrimoine génétique. L’enfant biologiquement sera le sien. A la naissance, l’accouchement se fait sous X et le père reconnait l’enfant. Sa femme l’adoptera ensuite. C’est clairement un détournement de la loi sur l’adoption et en France, c’est très risqué car sanctionné par la loi.

la GPA (gestation pour autrui) est le fait pour une femme d’accueillir dans son utérus, l’embryon résultant d’une FIV avec ovule et spermatozoïde du couple en attente. Elle n’est pas biologiquement la mère de l’enfant qu’elle porte. Légalement impossible en France. (c’est ce cas de figure qui m’intéresse, un simple hébergement de 9 mois pour un embryon qui n’a rien de moi)

Pour l’instant en France, malgré plusieurs tentatives de changement de la loi, la mère est celle qui accouche. Peut importe la génétique finallement, seul compte l’uterus. Et en cela impossible de faire évoluer la situation.

Dans le cadres des révisions des lois bioéthiques, la loi aurait pu changer en 2009, 2010. Et non. On reste finallement dans le statu-quo.

Alors d’autres pays se démarquent, la Grèce par exemple, et les Etats Unis.  Et c’est comme ça que naissent les dérives.

Je pense aussi aux voix qui s’élèvent contre l’aspect financier. On va me dire « que le corps ne doit pas être une valeur marchande » et que « un enfant ne doit pas avoir de prix » mais je pense aussi au nombre fois où en adoption on demande (parfois on exige) aux parents intentionnels (ou qui ont la volonté de le devenir) de « donner » à l’orphelinat, de « participer » aux achats de fournitures etc … là encore, s’agit il d’une façon de monnayer un enfant ?

J’y reviendrais.

Je vous invite à découvrir le site de l’association MAIA

 

 

Publicités

19 réponses à “La gestation pour autrui, je suis POUR !

  1. Il y a aussi autre asso qui s’occupe de GPA et leur site est très intéressant :

    C.L.A.R.A.
    http://claradoc.gpa.free.fr

  2. Ben c’est vrai que ce sont des questions qui relèvent de l’éthique en général mais surtout de la bio-éthique (en tant que « manipulation » du vivant, quelque part), et le poids de la religion notamment est énorme là dedans.

    On n’efface pas 2000 ans de culture judéo-chrétienne aussi facilement…et y a des fois où ça ferait pas de mal de s’en affranchir. Pour les cellules souches, par exemple et entre autres…

  3. Non non mais clairement, je te rejoins sur la question de l’adoption notamment. Après, pour ta question sur la mère biologique…je parlerais plutôt de mère gestionnaire alors. Biologique effectivement pour celle qui transmet les chromosomes et les gènes. Mais ensuite, l’enfant recevra pendant 9 mois les anticorps, les nutriments, bref tout ce dont il a besoin de sa mère gestationnaire. C’est ce que j’entendais par mère biologique là dans mon commentaire 😉

    Mais je maintiens quand même que dans ce débat on ne parle jamais du bébé, et c’est à peu près le seul contexte (dans tous les débats sur la parentalité en général) où ça se produit. Et je me suis toujours demandé pourquoi.

    • merci pour l’eclaircissement, je differencie tout à fait la gestatitre et la biologique 🙂

      pour le fait de ne pas parler du bébé, on en parle (y a assez de pédopsy qui signe des petitions anti-GPA) mais je crois que c’est très difficile (comme dans le debat des homoparentalités, monoparentalités etc…)

  4. Moi je suis pour aussi sur le principe, clairement. Par contre, ce qui m’étonne dans ce débat, c’est qu’on parle toujours des parents, autrement dit de pourquoi c’est bien dans l’intérêt des adultes. Par contre, on ne parle jamais du bébé en lui-même.

    Par exemple, pendant les 9 mois de la gestation, le bébé aura été porté par sa mère biologique. Quid donc du traumatisme de la séparation à la naissance, par exemple? Du fait qu’il ne retrouvera ni voix, ni odeurs, ni repères etc? Qu’on se comprenne bien, sur le principe donc, je suis pour. Mais je m’étonne quand même que, dans le cas de grossesse « pour soi », certains s’indignent du fait qu’on ait par exemple retiré le bébé les deux premières heures à sa mère pour lui administrer les soins de base « alors que ça peut attendre », qu’on soulève le problème majeur que cela pose dans le traumatisme de la naissance, le sentiment d’abandon du nourrisson, etc etc. Et que de l’autre côté, dans le cas du débat sur la gestation pour autrui, ces question disparaissent comme si dans ce cas précis elles n’avaient pas à être posées. C’est bien pour les adultes qui en ont besoin donc ce qui concerne directement le vécu de l’enfant est occulté.

    Mais je répète que je suis pour hein, je questionne juste^^. Et j’en ferai peut-être un billet tiens.

    ++

    • ce sont de bonnes questions qui meritent en effet d’etre approfondi, maintenant clairement, pour moi (j’insiste) la mere biologique c’est un concept qui m’echappe. Si l’oeuf de X est fecondé avec le sperme de Y et le tout mis à couver dans l’uterus de Z qui est la mère biologique ? L’oeuf ou l’uterus ?
      pour ce qui est de l’abandon et la notion de separation, je pense qui si on s’arrette à cela il faut aussi interdire l’adoption et ce qui en decoule 😉 la naissance ne fait pas tout dans la psychologie de l’etre humain 🙂
      il faut que j’aprofondisse, je peux pas tout mettre en commentaire ^^

  5. C’est un sujet délicat…Je trouve l’intention très généreuse, très louable, et moi aussi je suis pour.
    Mais y a tant de possibilités que ça se passe mal…si y a un souci pendant la grossesse, est ce que la femme qui prête son ventre sera désignée comme responsable?
    Si y a un souci au niveau de la santé du bébé…etc…
    je crois qu’il y a tant de limites à poser que ça risque de repousser grandement les volontaires…

    Mais je ne sais pas comment ça se passe dans les pays où c’est autorisé. Y a surement un bon compromis à trouver pour que chacun y trouve son compte. En tout cas, je trouve ça très beau comme démarche. 😉

  6. Même si je le ferais pas (dèjà pas forcément envie d’enfanter moi même), je suis pour, pourquoi interdire ce bonheur à un couple ?

  7. Moi aussi je suis pour! Et c’est grâce à MAYA qu’on a maintenant un rayon de soleil à la maison…. heureusement qu’il y a des organisations comme celle-ci pour se battre, pour qu’on puisse connaitre ce bonheur d’avoir un enfant… alors qu’effectivement, tant de couples « pondent »sans peine… et sans amour…

  8. perso je suis pour car j’ai 2 tata qui n’ont jamais reussi a avoir d’enfant malgré des tats d’examens Fiv etc…et si elle avaient pu avoir cette chance ça aurait changé leur vie!

  9. Moi je suis pour aussi.
    Quand tu vois le nombre de personnes qui sont prêts à avoir un enfant, qui feraient des parents formidables et qui n’y arrivent pas… alors que d’autres les font à la chaîne sans même prendre la peine de s’en occuper (je ne parle même pas de les aimer).
    Moi je n’en veux pas. Mais j’aurais aimé connaître les sensations de la grossesse (enfin avant que miss fibro me casse les pieds). Alors si ça peut me permettre de rendre d’autres personnes heureuses…
    Mais il faut être réaliste : même si un jour la France devient un peu plus ouverte (sur ce sujet et tant d’autres), ils vont te sortir un truc tellement alambiqué, soumis à tellement de conditions et de paperasses, que ça découragera même les plus volontaires…

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s