Le jour où j’ai visité l’école privée

C’était pour ça que j’ai joué du tire lait l’autre jour.  (et d’ailleurs il n’a pas bu – 30 petit ml que j’avais eu – il m’a attendu patiemment – le chameau !)

Cette visite de l’école privée est la conséquence d’une dégringolade d’humeur nauséabonde qui a fait mon billet tout moisi du cul de l’autre jour. Il y a des soucis dans l’école (publique) de la crapule, nous n’avons plus confiance, nous cherchons un ailleurs.

Vous me suivez en immersion ?

Plusieurs classes. Plusieurs niveaux. Découpage par année civile puis affinage (comme le fromage) en fonction des comportements et du travail.

Effectif de rentrée 2011

PS-MS : 11 + 10 (2 instits + 1 aide)

MS-GS (ma fille – née en début d’année – est comptée dans les MS) : 8 + 12 (directrice + 1 instit + 1 aide)

CP : 19 (1 instit)

CE1 CE2 CM1 CM2 ça intéressait pas, désolée j’ai pas écouté …

Sachant que les GS vont avec les CP l’après midi. Les MS évoluent plutôt bien. Chaque classe à sa salle. Même en maternelle. actuellement, l’autre école c’etait 45 gosses répartis sur 4 niveaux, deux instits et 1 atsem, une seule pièce et un paravent pour que les grands bossent …

C’est une classe « à l’ancienne » on privilégie l’écriture. Déjà ça me fait plaisir. Il y a tout de même de la manipulation multimédia, 1h par semaine jusqu’en CE puis 2h  je trouve ça très largement suffisant. C’est une génération internet et informatique, c’est inné pour eux, ils vont vivre avec un ordi par personne. Mais apprendre à écrire, c’est pas inné… L’autre école ne faisait plus d’écriture, à partir du CM1 tout était tapé à l’ordi, fin des cahiers pour les gosses … Mon cœur d’écriveuse (si, si, je dis comme ça, je suis sur MON blog, je dis comme je veux) était malheureux.

C’est un établissement de transmission des savoirs. De janvier à mars, chaque année, chaque classe à partir du CE1, un jour par semaine, part apprendre un métier. Un vieux métier disparu. C’est un véritable bonheur d’avoir rencontré les personnes âgées qui s’en chargent. Il y a les métiers du cuir (réalisation d’un sac, porte feuille, couture du cuir) les métiers de la vannerie (panier) de la menuiserie, du point de croix, les tailleurs etc etc … Ce sont des gens planqués dans le village qui font ça. Deux ans que je suis là et j’en avais jamais entendu parler. Je trouve que c’est un concept juste géniallissime. Un véritable apprentissage du temps jadis, dans le respect de la personne âgée et de l’enfant.

Côté religion, nous sommes athées. Même si nous répondons aux questions de notre fille, nous ne souhaitons pas une éducation religieuse (je me charge de faire une éducation des religions). Qu’à cela ne tienne, il suffit d’arriver à 9h le matin. De 8h45 à 9h c’est pour l’éducation religieuse. Dans la journée, dans les classe, il n’y a aucun signe de religion, aucun symbole, aucune croix, et rien dans l’éducation des enfants à part ce quart d’heure ne parle de religion. Confidence pour confidence, il y a moins de 8% des familles qui sont entrées dans le privé pour le principe de religion…

Les frais de scolarités sont moindres. Enfin non, je la refais, ils sont moins élevés que ce que je pensais. 20euros le trimestre. 60 euros l’année. Pas de listing des affaires scolaires, tout est fourni du cahier à la blouse de peinture, seul besoin pour les familles de fournir une trousse une fois en CP.

La cour est rassurante. Pas de jeux de hauteur, ni toboggan, ni muret pour escalade. Là où je vois du calme, une amie qui m’accompagne voit une cour triste et fade. Je lui explique qu’en récré, de notre temps (hiiiiiiiiiiiiiiii) nous n’avions pas de toboggan, cage d’écureuil et que nous avions tout de même largement de quoi jouer à la maitresse. Sans nous péter un genoux du haut du toboggan. La cour est visible de partout. Les portes des toilettes sont directement accessibles et visibles. Il n’y a aucun endroit à l’abri des regards. J’aime ça, c’est très très rassurant pour moi. L’amie qui m’accompagne trouve ça glauque que les enfants n’aient rien pour se planquer. Moi c’est ce que je cherche, justement, un endroit d’éducation, un endroit de confiance où personne ne fera rien à ma fille, un endroit où je sais qu’elle sera en sécurité.

L’aspect discipline est important pour moi. Je ne veux plus revoir ma fille rentrer de l’école avec un bleu de plus par jour. Ni en disant que X l’a tapé ou que Y l’a mordu. Et surtout pas en disant que la maitresse a dit de se débrouiller. Et qu’on arête de la punir elle, parce qu’elle se défend ! J’ai posé la question qui pouvait fâcher « et en terme de discipline, vous vous situez comment par rapport à l’école publique ? » La réponse fût juste un profond soulagement, exactement ce que j’attendais « nous n’avons jamais eu d’élève qui a quitté l’école pendant sa scolarité, une fois ici, ils vont jusqu’au bout de la primaire, nous n’avons jamais eu aucun incident, jamais, à déplorer, je respecte les enfants, je les aime, nous leur donnons un cadre, qu’ils apprennent à respecter »

Je continue ma route de la réflexion. Un futur rendez vous avec la directrice de l’école publique étant nécessaire.

Et toi, comment t’as fait ton choix ? public, privé ? pourquoi ?

Publicités

12 réponses à “Le jour où j’ai visité l’école privée

  1. Moi, jeune femme sans enfants, je dis souvent que je ne vois pas l’interêt de mettre les enfants dans le privé. Mais alors, en lisant ton article, j’inscris direct ta petite dans cette écolé privée ! Y’a pas photo ! Et je pensais que ça coutait les yeux de la tête, alors que pour ce prix…et la qualité que tu décris !

  2. je sais que je suis plus école privée…mais M.Pasd’Bol refuse ce principe et pour lui c’est école publique ou rien…

    • c’etait ça aussi chez nous, école de la republique qu’on disait … maintenant on se dit que l’important c’est la gamine et là c’est plus possible de continuer comme actuellement 😦

  3. Pour le collège public, vu ce que je vois lors des remplacements que j’y effectue, oui, l’option collège privé paraît effectivement s’imposer pour la discipline – pas pour la qualité d’enseignement par contre, gloupssssss – à moins d’un grand changement dans le bon sens dans le public d’ici 2016…

  4. Je comprends ton choix 🙂
    Au niveau relationnel, surveillance et classes surchargées, on est comme toi dans le public ici !
    27 en MS-GS, dont des enfants très difficiles à gérer dans des locaux mal conçus où les enfants passent une partie de la journée à jouer dans le…vestiaire…qui fait aussi salle de jeu, hors de la vue directe de la maitresse… :-S
    Ici la récré est régulièrement supprimée pour des motifs qui n’en sont pas, et quand elle a lieu, c’est à 11h, pas à 10h, histoire d’éviter les manipulations de blousons et de chaussures inutiles…
    Honnêtement, si ma fille n’avait pas déjà déménagé autant et changé d’école une fois, je pense que j’aurais cherché à la mettre ailleurs !!!
    Malgré tout ils bossent bien, l’écriture en attaché n’a quasiment plus de secret pour elle…même s’ils ne savent pas encore lire, ce qui me paraît toujours être une aberration pédagogique d’écrire avant de lire !!!
    Elle va rentrer au CP, toute l’équipe change, ce qui est une bonne chose, car en effet le précédent directeur était pour le « tout PC »…les gamins ont bien le temps de s’y mettre plus tard, on n’en avait pas, nous, et on y arrive LOL

    • je suis tout à fait d’accord avec ton aberration pédagogique, d’ailleurs ma gamine me demande de lui apprendre à lire donc je pense que cet été, on va s’y collé 🙂 merci en tout cas de ce témoignage !

  5. Dans la théorie je serai plus public que privé mais dans ton cas cette nouvelle école a l’air 10 fois mieux! et des effectifs comme ça ne peuvent être que bénéfiques…
    Dans notre quartier nous avons une école publique à 200m donc ça m’arrangerait qu’elle soit correcte mais sinon il y a d’autres possibilités, c’est ça l’avantage d’habiter en ville.

    • il y a 200m entre l’école privée et l’école publique. Ce qui me gène c’est comment ma fille va t elle vivre le fait de lacher ses copains qui ont été avec elle 2 ans ?

  6. Elle a l air très bien cette école ! Je ne saisines ce que je choisirai pour la Crapule, il y a une école au village mais la nouvelle directrice n est pas une personne en qui lbai confiance et les aides sont choisies par amitié politique …
    Nous avons encore 3 ans pour observer et faire notre choix, heureusement …
    Tu nous dira ce que tu as choisi ^^

    • je ne pense pas avoir rellement de choix, pour mon bien etre, celui de ma fille, ce n’est plus possible dans son ecole actuelle … chaque jour je flippe qu’elle rentre en larmes etc …
      carpe diem mais ça va se debloquer cette semaine 😉

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s