Du gâtal, du gâtal, du gâtal !

Ceci est un billet *sourire* rien à voir avec le billet d’hier. J’espère d’ailleurs qu’il ne vous a pas trop dérangé, et vous remercie de vos commentaires chaleureux.

Aujourd’hui, billet cuisine donc. On va causer gâtal.

Un gâtal, des gâteaux ? non ?

Bref, gros craquage sur le gâteau à damier de Rose & Cook.

Alors pour la fête des papas, j’ai mis à l’honneur le Dragon, le damier et Dark Vador.

Sauf que je n’avais pas prévu de rater mon gatal.

Comment rater un gâtal à damier ? Rien de plus simple !!!

Voici une petite sélection maison, oui j’ai TOUT testé !

– Déjà pour rater de la pâtisserie, propose aux enfants de t’aider. « mets le lait dedans siteuplé » … ha non .. ça c’etait la bouteille d’huile d’olive. Ok … On se la refait.

– Si toute fois tu réussit sans le vouloir à faire une belle préparation, lâche toi niveau cuisson !!! Il suffit qu’un des gâtal sorte lamentable du four. Un cramé par exemple. Comme t’es motivée, t’en refais un. Un peu vénère quand même. Le second il ne sera pas cramé ! Tu peux faire la variante « pas assez cuit » tu sais, celui qui coule de pâte quand tu le coupes alors que la lame était ressortie propre du plat …

– Bon, un de cramé si tu y arrive, c’est déjà bien, si tu veux foirer le second, il suffit qu’au moment de le démouler, genre, comme par hasard, il se pète la gueule. Le mien, dans toute sa splendeur était en 5 parties. Et rien de symétrique, je suis une artiste moi madame !

– Au moment de monter le gatal en damier, il suffit que les deux gâteaux ne soient pas de même hauteur. Genre mon gatal chocolat faisait la moitié du gatal nature (et pourtant j’avais mis de la levure dans celui là !)

– Si le montage te semble cohérent après bidouillage et émiétage, oublies donc tes ingrédients !!! Il  suffit que tu tombes sur la fin du pot de nutella. C’est ballot. Tu coupes alors le nutella (sacrilège, je sais) au chocolat pâtissier. Et tu étales, tu étales. Et ton gâtal par encore plus en sucette. Tu as plus de gatal sur la cuillère que de nutella sur le gatal. Ho Rage, Ho Désespoir.

– Si tu sens que tu peux récupérer la catastrophe, parce que ça te fais mal au cul de jeter deux gâteaux à la benne, il suffit que tu fasses une tentative désespérée de montage pour t’apercevoir que c’est moche moche moche moche moche moche moche !!! Et là tu y va sur le summum du nappage chocolat pour tout planquer. Fin des tablettes pâtissières +  sauce chocolat + pépites que tu fais fondre avec du lait parce que tu es en dech totale et que le gatal est une surprise donc tu ne peux pas en parler à ton homme qui est détenteur du multipass « FAYLAYCOURSES » …

Là si ça ressemble à quelque chose, je ne peux plus rien faire pour toi.

Normalement je t’ai réuni les techniques imparables du ratage de gâtal.

Après, peut être tu es comme moi, tu ne t’avoues jamais jamais JAMAIS vaincue. Et tu veux donc présenter un gâtal qui ressemblera à quelque chose. Tu vas donc faire un joli window color.

Sauf que si c’etait un bon jour, tu le saurai !!!! Et NON ça ne l’est absolument pas! Donc evidemment ton window color est superbe. Sauf que là, présentement, tu regrettes de ne pas l’avoir pris en photo quand il séchait. Parce que, manque de bol, évidemment, quand tu l’a placé sur le gatal c’est parti en vrille. Chocolat qui s’étire parce que pour une obscure raison, ce jour là, alors que c’est ton centième window et que tu maitrises grave le séchage, ce jour là NO WAY, il n’a pas pris du tout !!!! L’image réalisée ne ressemblant plus du tout à l’original, chocolat fondu par endroit, qui coule sur les côtés du gatal. Et y a rien à faire. Tu as envie de retirer le window color mais quand tu essaie, le gatal vient avec alors tu laisses… Tu soupires, evidemment, que c’est une journée de merde pour la pâtisserie, que la prochaine fois ce sera sans toi… T’as même pas envie de chialer tellement tu trouves ça déplorable ! Mais en fait, tu pourrai en rire !

Tu te rend compte ? Tu as réussit !!! Tu l’as fait !! Tu as TOUT foiré. Tu peux être fière de ta détermination…

Mais tu culpabilises, t’as un peu honte, alors tu t’accroches, parce que BORDEL DE MERDE t’es une meuf qu’en veut ! Alors avec un peu de bidouillages en pâte d’amande tu feras quelque chose de chouette. Et toute l’assemblée s’extasiera. Et toi, tu iras te planquer au moment de couper le gâteau alors que bizarrement, vu de l’intérieur, ça ressemble presque à quelque chose.

Bon, j’avoue, il était pas si dégueu que ça !

Publicités

50 réponses à “Du gâtal, du gâtal, du gâtal !

  1. bonsoir
    merci pour ce billet jai bien ris
    je viens de chez Roseandcook
    Avez vous réitérez l’expérience depuis juin 2011 ??? lol
    bonne soirée

  2. Maintenant je sais ce que ça fait que de mourir de rire… Je reviens de l’au-delà pour dire que ce billet est un pur régal pour l’esprit tout comme devait l’être ce gâteau pour le ventre…Ceci dit, je suis bien tentée d’essayer d’en faire un pour la fête des Pères…Je suis sûre que personne ne m’en voudra si je le loupe (du moins j’espère… :/ ). Et ainsi je serai entraînée pour l’anninouch de mon loulou… 😉 En tout cas, bravo d’avoir été aussi déterminée et persévérante…Ce sont de belles qualités…Surtout dans une cuisine… :))

  3. Purée que j’ai pu rire ! Bravo à toi car je trouve qu’après toutes ces galères il était plutôt réussi ton gâtal !!!

  4. Oh mon dieu, j’ai cru que j’allais m’étouffer de rire!! Uh comme je comprends ces journées malheureuse où tout s’enchaine mal, rien à faire, même pas un mini coup de chance!! Mais bon, tu en as fait un billet très drôle (et un gâteau qui était bon après tout)…bravo!

  5. C’est courageux d’afficher un ratage et pas donné à tout l’monde
    En tous les cas , il semble bon et il est fait avec amour ce gatal , c’est le principal
    Merci pour le plaisir de te lire
    Passe un bon week-end

  6. J’en ai pleuré de rire dans mon train, véridique, merci de ce très bon moment passé dans votre cuisine 🙂
    Stephanie

  7. Ben je pense que si j’ai bien ris c’est que je m’y croyais …..avec les loupiots qui font n’imp avec tout mais qui mange quand même (eh faut pas pousser y a de la came dedant quand même) merci pour ce partage je vais surement faire un gâteau à damier demain, tu m’as motivé….. je vois que je ne suis pas la seule, je recommence et encore même si c’est louper ben je recommence et c’est encore loupé….. et après ben y a plus assez d’ingrédiens alors on essaie avec d’autres…..et la terre continue de tourner pendant ce temps là…… dernier souvenir la chantilly au thermom. j’ai eu pas mal de beurre d’avance en même temps, …..

  8. Bon là je pleure tellement j’ai ri !!! Ma fille de 3 ans me demande pourquoi je rigole alors je lui montre la photo du gatal (elle sait pas encore lire forcément) et là elle me réponds. Tu pourras faire le même demain ?

  9. Mazette, quelle détermination, je suis admirative !!
    Pis j’aurais bien pris un petite part…. ;o))

  10. Merci pour ce billet excellent, j’ai rigolé du début à la fin ! Je m’excuse, ça n’est drôle que de l’extérieur mais ce genre de boulette m’arrive tellement souvent que je n’ai pas pu m’empêcher de rire ici :).

    En tous cas, bravo pour avoir terminé le gâteau malgré tous ces ennuis ! Personnellement, surprise ou pas, j’aurais laissé tomber ><.

  11. MDR !!!J’arrive de chez Val et franchement je ne suis pas déçue:on dirait un résumé de ma vie pâtissière!!bisssssss

  12. en lisant ce texte, je me sens beaucoup moins seule pour le ratage de gâteau lol ; merci beaucoup, ce fut un vrai moment de détente pour moi.

  13. rhooooooooooo, ben j’ai bien fait de me promener par ici…quelle prose délassante, ma chère. Merci pour cette bonne humeur. Et je retiens « le gatal », j’adore.

  14. trop ptdr à te lire en tout cas ! bon là le mien est au frigo histoire que la ganache durcisse bien, on nettoiera les bords tataleure avant de servir 😉
    pis moi j’ai zappé l’étape emmerdements de préparation, ça fait belle lurette que pour des gâteaux de mômes qui les bouffent en 2 secondes j’habite chez Herta ;)))
    donc à suivre…
    bizzz

  15. Pétée de rire !!!! Je suis arrivée ici en suivant les photos de ce superbe gateau de blog en blog et paf ! Je tombe sur ton gatal… Du coup, je ne sais pas trop si je me lance pour les collègues en gateau de départ en vacances… En tout cas, ça ne retire certainement rien au gout et j’ai bien rit !

    • je suis contente de t’avoir fait rire en tout cas 🙂 le gâteau est facile hein, mais utilise les prépa toutes prêtes alsa et faits bien gaffe à la cuisson et ça le fait 🙂 en tout cas maintenant tu sais ce qu’il ne faut pas faire !

  16. C’est excellent et tout le monde pourra s’y retrouver, le genre de journée typique où absolument rien ne marche, et on a beau s’acharner, on fait pire…
    En tout cas ça m’a bien fait rire, tout cela pour un résultat pas mal du tout au final !!!

  17. ton article ma bien fait rire et je te confirme ya des journées quand sa veut pas, ba sa veut pas, les gateaux super simple que jamais tu rate ba la tu le foire de A à Z! et forcément ce n’est pas LE bon jour car tes copines viennent voir tes talents culinaire a la maison ou la fammille qui est un sérieux critique sans pitiés.

    sinon poru en revenir au damier je le trouve pas si mal a la découpe

    • merci beaucoup ! effectivement j’ai remarqué que les gateaux « comme ça » c’etait 10/10 alors que dès qu’il y a quelqu’un qui debarque, anniv ou fête, ça part en sucette 🙂 monde cruel hein ?

  18. Ton damier est en ligne avec les autres réalisations, en fin de post 🙂 Bises
    http://roseandcook.canalblog.com/archives/2011/06/16/21413924.html

  19. Rho ptaaaaaaaaaaain j’ai pleuré de rire !!! Bon, on va dire qu’il est arty ton damier au final 😀 Mes 1ers je les ai faits avec des pâtes toutes pretes, j’avais prévenu ! 😀

  20. C’est l’intention qui compte 😉
    Et si en plus il était bon alors t’as tout gagné !!!

  21. Parfois TOUT se ligue… c’est fou ça!
    M’enfin même si c’est moche, c’est bon! (et t’as du y passer un temps fou!!!)

    • bah ouais, disons le temps de faire deux gateaux (20 min x3 vu que j’ai dû en refaire un et que j’avais les morbacs dans les pattes) + les faire cuire (50 min chacun) + l’assemblage 25 min à galerer… je compte pas le reste ça m’a soulé ^^ mais OUI le gout y etait, c’est dejà ça !

  22. Haha j’ai une bonne technique de ratage si tu veux : notre four, il n’a plus de thermostat, c’est 240 degrés ou rien 😛
    (Et nan, aucun problème avec le billet d’hier, si on ne peut pas s’exprimer ouvertement sur son blog, où le faire ??)

  23. Alors là, MORTE DE RIRE !!!!!
    Quelle battante mais ça en vaut le coup, car il a l’air bon !
    Bizs !

  24. Hey sans dec, il est grave apétissant ton gatal hein!!! J’en aurait bien pris 4 ou 5 parts moi 😀

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s