Un billet polémique ! Youpi !

J’ai moi aussi décidé d’attirer le chaland ! Et pour ça deux possibilités.

– le Sexe

– la Polémique

Le second est plus pratique, ça évite de se trouver en première page google après une recherche honteuse de photos de Audrey Tautou nue ou de Justin Bieber qui se masturbe (ça c’est exprès pour attirer le chalan !)

Donc, non, pas de photos, pas de pub pour le dernier lapin rose qui vibre, pas de j’ai testé pour toi l’anneau pénien.

Là donc, normallement il ne reste plus que 2% de mon lectorat, les 98% sont partis, déçus, la queue dans la main.

Donc je disais que je voulais faire un truc polémique. Pour échanger, débattre, discuter !

Et pour ça il faut LE sujet qui déchire.

Mais pas trop.

Donc on évite l’allaitement, les couches lavables, le vieux trucs de la mère parfaite/wondermother vs mère indignes/mauvaises mères, le dossier sur prendre un CP ou retourner taffer, être au foyer est ce être feignante ? le célèbre postulat de Suis je plutôt mère, plutôt femme ? Pour ou contre la fessée ?

Donc là dejà il ne reste pas grand chose. Alors j’ai surfé sur les sites de gonzesses, un vrai nid à polémiques. Rien de nouveau pourtant encore une fois, genre DSK est il un vrai socialiste pour rouler en Porche ? Violer une femme de chambre est ce un troussage ? Le droit de cuissage devrait il revenir à la mode ? Doit on ré ouvrir les maisons closes ? Prostituée devrait il être une profession qui ouvre des droits à la sécu ? Doit on filer de la thunes contre des ovocytes ? Pour ou contre légiférer les mères porteuses ?

Et bien, moi je vais vous donner une polémique de OUF.

Doit on connaitre le sexe de son enfant ?

Et je ne parle pas d’échographie, de pendule ou de découverte sous le draps à la naissance ! Je parle de vivre avec le point d’interrogation !

C’est Olympe qui m’a filé l’idée, avec son artikeul

Alors ? Dans une idée de respecter l’égalité homme-femme, est ce nécessaire de connaitre le sexe de son enfant pour l’élever ?

Sur ce, je vous laisse méditer !

Ou pas…

Publicités

23 réponses à “Un billet polémique ! Youpi !

  1. heu…………Mdr, c’est valable comme réponse?
    Oui je sais, je suis un mec! pffffff on peut même plus rigoler….

    plus sérieusement, pour ma part, connaître le sexe de son enfant, ce n’est pas une priorité. La Priorité, c’est sa Santé.
    et c’est tout.
    Tout le reste vient par la suite….et finalement, ce n’est pas si important que cela. Seul à mes yeux compte la santé de mon enfant.
    Lorsque arrive un enfant, c’est LE cadeau de la VIE.
    et là, on est (même les mecs) tout petit…devant justement « cette miniature ».

    Je remercie la VIE (et ma Wife) de m’avoir « donné » 3 filles..en bonne santé.
    là, c’est simple : je les regarde vivre…et je suis un homme HEUREUX.

    • attends tu es marié ? hé mais tu m’avais rien dit ? je croyais que c’etait serieux entre nous ? pfff, je me sens trahie tiens, c’est malin …
      et 3 filles ! trop la classe moi je dis !

  2. Pingback: Tu as vu de la lumière et tu es rentré ? | Mademoiselle Rêve

  3. Très intéressant cet article!
    La seule chose que je craindrais, c’est le choc culturel entre l’éducation choisie par la famille, et la vie en société; mais on retrouve cela dans des choix bien moins polémiques à vrai dire…
    Moi-même je colle beaucoup de « féminin vu par la société » à mes filles, et cela me dérange régulièrement. Je travaille contre 🙂

  4. Ce matin aux aurores, je n’avais bien sûr pas lu l’artikeul d’Olympe 😉
    Et je me disais mais bon sang de bon soir (non, de bon matin !!! :p) comment peut on « nier » le sexe de l’enfant APRES sa naissance…
    Donc je suis pour le droit à la tranquilité du foetus, mais après c’est mieux de savoir hein…pour le prénom déjà LOL

  5. Si cette question t’intéresse, tu peux aller voir la rubrique « Le dossier du mois » sur mon blog. J’y ai consacré quelques articles 😉

    Contente que ma contribution t’ai plu en tout cas^^.

    Bonne soirée!

  6. Hello!

    C’est une sacrée histoire ce truc. J’avais lu l’article d’olympe et ça m’avait bien fait halluciner. Je comprends la démarche des parents, même si je n’adhère pas dans l’absolu. C’est vrai que c’est un principe « intéressant » de vouloir éviter à ses enfants les différenciations culturelles qui sont appliquées aux garçons et aux filles.

    Pour autant, je suis tout à fait d’accord avec un des commentaires au dessus qui demande comment un enfant peut se construire sans identité sexuelle: c’est juste pas possible, scientifiquement parlant. Parce que le fait d’être un homme ou d’être une femme n’entraîne pas la même chose d’un point de vue de la constitution physique et des réflexes comportementaux: l’homme produira de la testostérone, alors que la femme produira de la progestérone et ça influera sur le comportement. On a beau dire ce qu’on veut sur les clichés etc, il y a des choses dans la composition moléculaire et hormonale des hommes et des femmes qui font qu’il subsistera toujours des différences naturelles, dans certaines capacités notamment (force, rapidité, acuité, adresse, mémoire, capacités discussives…qui dépendent pour certaines de la testostérone, pour d’autres de la progéstérone).

    La seule chose contre laquelle on puisse lutter, ce sont les différences de traitement et de considération liées à la culture (droit de vote, droit à disposer de son corps, droit aux salaires égaux, etc etc). Par contre, à moins de créer des êtres bioniques clonés tous sur le même modèle et donc assexués (et donc non reproductibles), on ne pourra pas annuler ou juste réduire les différences naturelles qui nous séparent et l’enfant s’identifiera sexuellement quoiqu’il arrive. Il pourra s’identifier en tant que femme alors qu’il est un homme et inversement, mais il fera son identification dans tous les cas, qu’on révèle son sexe aux autres ou non, que le laisse s’habiller en hello kitty ou pas, qu’on lui mette des tresses ou pas…parce que l’Humain est une espèce sociale dont les membres s’identifient par nature à leurs pairs, par les caractères sexuels visibles certes (secondaires ou pas) mais aussi par des moyens qui vont bien au delà de ce qu’on pense pouvoir contrôler. Ce sont des mécanismes inconscients qu’on ne perçoit pas, mais ils se déroulent bel et bien (réceptivité aux phéromones diffusées par la sueur, notamment et entre autres) .

    Voilà pour ma (trop longue?^^) contribution à cette polémique de OUF. Louliloul.

    PS: ton article m’a fait trop rire, l’entrée en matière est excellente^^

    • non non non ton com’ n’est pas long, il est super bien, puissant et très intéressant ! j’aime beaucoup cette contribution, vraiment ! je pense rebondir dessus pour approfondir l’histoire des différences hormonales influençant qui nous sommes !

    • Approche très très intéressante !
      J’ajouterais (ou reformulerais à ma sauce) que l’identification à des « clichés » sexuels est un repère comme un autre pour grandir et se situer dans la société, et qu’il ne faut pas tout jeter par la fenêtre si on veut que nos petits bouts ne soient complètement perdus et puisse s’inclure un minimum. Je ne pense pas que la différence de traitement homme/femme soit foncièrement une mauvaise chose : effectivement il y a des différences de toute façon inévitables car génétiques et hormonales, et coller un minimum à un modèle homme ou femme garantit une certaine aisance dans la vie sociale.
      Bien évidemment, ça ne m’empêche pas de bondir devant la différence des salaires et toutes ces choses dont tu parles !

  7. mais c’est une magnifique réponse ! bravo ! tu peux maintenant accoucher en paix 🙂

  8. Alors moi je vais rester bassement matérielle. Très pratique à l’heure actuelle de savoir le sexe pour préparer l’armoire de bébé, paske la plupart des fringues sont super marquées fille/garçon, et que j’aime bien tout préparer bien à l’avance 😛

    Mais du coup on peut se demander : et qu’est-ce que ça peut bien faire de mettre une robe à un garçon de 2 mois ou une salopette à camion à une fille du même âge, vu que le zouave s’en fout ?
    Ça pourrait même être amusant de se promener avec un garçon habillé en fille, et inversement, deux jours de suite, et voir si les gens réagissent différemment.
    Je suis sûre que oui, et de plus en plus à mesure que l’enfant grandit.

    Est-ce que cette différenciation dans les vêtements est arrivée après une génération de parents excédés de répondre toujours à la même question « c’est une fille ou un garçon ? »
    Mais ça sert à rien hein, les gens doivent bien poser des questions bateau pour lancer la conversation sans prendre trop de risque ;P

    Voilà trois réflexions en vrac, c’est pas très structuré, mais le sujet est vaste, et l’estomac vide 😛 😛

  9. Excellent article !!!! J’adore ta patte ^^

    Alors, je n’ai pas d’enfant (qui sait, un jour), mais moi je voudrais connaître le sexe. Parce qu’il est hors de question que j’ignore qui squatte mon corps !!!
    Et puis, j’aime pas le suspense…

  10. t’as vraiment cherché  » justin bieber qui se masture » sur google? xD ( je t’attire plus de monde là encore ^^ ).

    Sinon ouais, polémique de ouf en effet. j’y vais de mon petit avis: Non mais c’est un peu débile leur truc? Pourquoi nier le sexe d’un enfant comme ça? je suis une fille, ça m’a jamais empéché de jouer a des jeux de mecs, a aimer les jeux videos etc.
    Comment les gosses peuvent se contruire sans identité sexuelle? Puis les parents conaissent le sexe de leur enfant, ils ont beau ne pas le reveler, ils vont pas me dire que même inconsciement ils differencient pas leurs enfants.
    J’irai même jusqu’à dire que je trouve ça malsain tien.

    • ho oui Justin bieber tout nu (huhuhuhu^^)
      bah en fait, l’article de depart c’etait une famille qui gardait pour eux le sexe de l’enfant 😉 donc pour que les gens n’interferent pas (en offrant des robes à la fille, en offrant des camions au garçon) dans cette famille les garçons peuvent avoir des tresses, des robes et porter des trucs rose à paillettes hello kitty genre ^^
      moi je l’extrapole au sens où je me dis que si on veut que homme et femme est les meme droit il faut un « nonsexe » pour gommer les differences. Il faut donc dans l’idéal de ce postulat (matte comme je cause bien en ce lundi matin) ignorer soi meme le sexe de l’enfant ! Tu vois ce que je veux dire ? je trouve ça à la fois interressant, mais très compliqué (va z y pour changer une couche les yeux fermés toi) :d

  11. Apparemment les « premiers parents de France » ont un avis sur la question…et là c’est bien la première fois que je suis d’accord avec eux !
    Pas savoir avant la naissance !

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s