La première fois où je t’ai vu …

Je concours chez Arthurandco.

Il me faut donc raconter la première rencontre avec mon enfant. J’aurai pu parler de la rencontre avec Loulou, mais j’avoue que c’est celle d’avec Croupi qui reste la plus « étonnante » parce que vraiment vraiment inattendue.


Il est 14h30.
ELLE est là.
Posée sur mon ventre.

J’ai attendu ce grand jour de la naissance, avide de ressentir que cette petite Princesse était ma Fille, j’ai attendu ce moment magique de ressentir l’intense frisson dont tout le monde parle, cet instinct maternel qui fait vibrer les ventres et les tripes de milliers de femmes dans le monde, mais après l’accouchement, rien n’est venu…

Ma fille, je t’ai tenu contre moi, toi la petite chose fragile, je t’ai chanté du Piaf, je t’ai embrassé, je t’ai touché … mais je n’ai rien ressenti de grand, de fort ou d’émouvant.

Je me sentais vidée et anéantie, mon ventre a disparu dès le lendemain avec les ptits coups et les mouvements internes qui rythmait ma petite vie depuis quelques mois. Je n’était plus enceinte et je me sentais extrêmement malheureuse…

Je ne savais pas comment gerer cette petite bouille aux yeux bien ouverts qui plongeait son regard dans le mien. C’était toi mais je ne te connaissais pas. Toi qui mettais déjà toute sa confiance en moi et moi, effondrée, je ne pouvais rien garantir de mes capacités à m’occuper de toi. Parce que je ne te connaissais pas…

Et puis ma fille, tu m’a été enlevée, pour quelque heure sous une lampe violette.
Mon enfant, mon amour, mon soleil, mes tripes …
On m’arrachait ma Fille pour quelques soins non graves et j’étais anéantie, effondrée, j’ai cru mourir d’être séparée de toi !!!!

C’est là, ce jour là, quatre jours après ta naissance ma Princesse, que j’ai senti en moi cette chose intense qu’est l’Amour maternel. Cette puissance d’amour qui vous ennivre, qui brûle toute raison et dévore le cœur. Quand enfin, nous nous sommes retrouvées, reconnues, rencontrées. Nous nous sommes aimées. Ma fille, mon ptit Amour, ma jolie Princesse que j’aime de toutes mes tripes, jamais je ne te laisserai.

Publicités

2 réponses à “La première fois où je t’ai vu …

  1. Rhaaa ‘faut pas nous faire pleurer comme ça de bon matin :’)

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s