En trois temps

Je souffre d’une curalgie.
Si tu ne sais pas ce que c’est, tu as de la chance, saute pieds joins et trémousse tes fesses.
Si tu sais ce que c’est, prête moi ton épaule pour essuyer mes larmes.
Je souffre. Assise, debout, couchée, vautrée, à genoux, rampante …

Mes journées sont longues, les nuits pénibles.
Mettre mes chaussures prend des heures, je ne peux rien faire d’un coup.

Cette tunique par exemple, me prendrai normallement 2h maxi.
Coupe du tissus incluse.

J’ai mis plusieurs jours.

Jour 1 le matin j’ai coupé le tissus parme. Le rose l’après midi. Le à pois le soir.
Jour 2 matin assemblage parme avant et dos, après midi col carré et croquet
Jour 3 matin pose du biais et des volants, assemblage des manches après midi

Et quand je dis « matin » ne croyez pas que je restais assise 2h hein. J’etais tantot assise, tantot debout, et je faisais des pauses même en pleine couture.

Le patron vient de Citronille, j’ai fait quelques modifs pour egayer la tenue.
Si vous me connaissez, ça vous rappellera les premières tuniques de Croupi.

Remember.

Bref, la nouvelle est plus fluide, se porte mieux, à la taille adaptée.
Et moins de fils qui depassent, de trucs à defaire-refaire.

Je suis à l’aise au biais, donc j’en mets partout. Evidemment.

Et je commence à kiffer les fronces, alors j’en profite aussi.

Et ma curalgie va donc bientôt j’espère – priez pour moi – être soignée.
verdict dans la semaine.

Publicités

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s