Gné ?

Elle raconte son concours ici. Spécial Caudalie.

Alors je participe en racontant ma première beuverie.

Gwen, 17 ans**. Lycéenne dans une ville thermale. Élève interne.
Un mercredi après midi.
Virée au supermarché du coin.
C’est A. qui paie, elle est majeure.
Whisky ***
4 litres pour 4 copines.
Chips, pour aider. 500g.
Les arcades, derrière l’ancien monastère, dans un escalier dérobé.
Et on boit on rigole on discute et tout va bien.

Sauf qu’à un moment on se lève.
Et là c’est comme si l’alcool absorbé arrivait en masse au cerveau.
D’un coup.

500m à escalier pour remonter au lycée. 1h
Traverser les couloirs en donnant l’illusion que tout baigne.
Moi, c’étaient surtout mes dents qui baignaient****.

Grimper les 5 étages de l’internat pour rejoindre la chambre. 1h
En tombant, relavant, tombant, roulant.
Faire un malaise, se prendre une gifle.
Se faire démaquiller, déshabiller et coucher par sa pote.

Entendre des éclats de rire. Être ailleurs.
Les yeux qui répondent pas.
Avoir l’impression de tomber.
Nausées.

Courir aux toilettes, vomir. Vomir encore.
Rejoindre la chambre d’A ou L et V comate.
Apprendre que L a lécher l’oreille de A.
En rire.
Nausées.

Courir aux toilettes, vomir. Vomir encore.
Rejoindre ma chambre. Dormir.

Le lendemain à 7h j’étais toute apprêtée pour mes cours.
Jamais personne n’aurait pu se douter que la veille j’avais pris ma première cuite.
Depuis j’ai arrêté de consommer du whisky.
Mais j’ai remis ça avec de la vodka*****.
Même effets, même déduction. Plus jamais.

Et depuis la grossesse de Loulou, zéro alcool.
Et ça ne me manque pas.
Pour le moment. ******

* vocabulaire réduit proportionnellement à la quantité d’alcool ingéré. questionnement à voix haute signifiant « que se passe t il ? »
** wais c’est tard mais j’ai toujours été à la bourre pour tout !
*** quand j’y repense j’ai un doute, whisky ou crème de whisky ?! C’est pas graf’, c’etait pas bon quand même !
**** expression connue (ou pas) pour décrire des nausées
***** avec D. une ancienne amie de la catégorie « toxique » pendant mes années fac.
****** peut être que si Loulou espace bien ces tétées en octobre j’ai une chance de gouter les vins du mariage

Publicités

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s