La méchanceté, les autres et moi.

Demain j’ai rendez vous chez ma voisine.
Pour signer le contrat de garde de mon fils de 5 mois.
Parce qu’il était prévu que je bosse à la rentrée.
On a réservé d’un tacite accord la place depuis sa naissance.

Sauf que je ne reprends pas le boulot.

Je vais passer pour la méchante profiteuse, peut être la mettre dans une situation inconfortable. Mais je n’avais rien signé, légalement j’ai le droit de changer d’avis. Mais ça, elle ne le comprendra peut etre pas.

J’aime pas être méchante, je sais pas pourquoi, des fois ça m’arrive.

Annuler un rdv le matin pour l’après midi, des fois l’heure avant en fait : je déteste faire ça mais ça m’arrive malheureusement assez souvent. On peut le dire, je suis pas sympa, pas très pro, pas très maline. Surtout pour les rdv parce qu’après j’attends 6 mois une nouvelle date et je gueule !

Quand je suis en colère, je suis méchante. Très méchante. Quand je pleure, souvent je suis grossière et très méchante ! Et le summum c’est quand on me blesse, une insulte, un mot qui fait mal, et là je suis juste la grande sœur de Hulk. Si, le truc vert. C’est moi. Ouais je sais, c’est effrayant !

Je peux être gentille, sympa. Je peux. mais souvent je suis assez flemmarde, alors bon, la gentillesse ça demande des efforts au quotidien. Plus que de se contenter de gueuler quand on en a envie. Quand la cafetière est vide, quand y a plus de pain, quand le lave vaisselle a raté un seul truc, ton bol ! Quand la factrice te fait participer à un jeu de pistes dans les autres boites aux lettres du quartier pour retrouver ta facture EDF ! Quand la dite facture est un montant affolant qui pique les yeux. Etc …

Etre gentille ça veut dire être souriante. Mais ça tire de sourire ! ça fait mal au long terme. la méchanceté, ça défoule, déstresse, permet de crier, de bien ouvrir les poumons etc … Le sourire, ça paie pas, et ça fais mal. Être polie, saluer, dire bonjour, faire semblant de s’intéresser aux gens, au temps. C’est juste hypocrite en soi. Cela ne change rien à la vie quotidienne de faire croire que l’autre et son bien être son important à nos yeux.

Je dis ça, brut de pommes ! Mais en fait, je suis quand même sympa. Avec ceux qui comptent pour moi. Mais je ne peux pas être sympa pour que des gens comptent pour moi. Vous saisissez la nuance ? Je donne rien au mérite. mes ami(e)s c’est des coup de coeur. Du moelleux avec des vrais morceaux d’amour dedans. Des coups de foudre mais sans le bisou avec la langue !

TQP, Isangrin, (prénoms codés) premier regard en maternelle. Ils se sont moqués de mon nœud dans les cheveux mais m’ont défendus quand on m’a embétés à la récré. On ne s’est jamais quitté. Primaire, collège, lycée. Puis la fac, colloc avec la miss. Weekend en boîte avec le gamin. 23 ans plus tard, ils sont là, toujours. Au téléphone, en visu aux vacances, les mails, les textos. ces deux là ce sont mes artères, mes deux veines caves. J’ai jamais décidé ,d’être sympa avec eux. mais je l’ai toujours été. Jamais je ne leur ai fait mal. C’etait pas compatible avec leur fonction. Jamais je n’ai pu supporter qu’ils soient tristes. Leurs blessures, leurs guerres, leurs douleurs sont miennes.

J’ai des amis plus récent, mais toujours aussi coup de cœur. Des gens que quand tu les rencontre, quand tu leur parle, quand tu les entends, quand tu les écoute, même si les différences sont là, il se passe quelque chose. Un vrai partage de connaissance, de morceau de vie. Une amitié enrichissante, qui se fait une place chaque jour plus grande.

Et il y a ceux que j’ai perdu. Et je ne me souviens que de quelques prénoms.

Des toxiques.
Si, si, ça existe.

Je me rappelle comment j’ai raté mes années fac pour faire comme une copine et rester chez moi sur le pc. Pas que du negatif c’est ce qui a fait que j’ai recontré El Dragon. Mais quand même. 3 ans de fac pour quedalle. je me rappelle comment une copine m’a dit qu’il fallait que je fume pour être cool. Pour toutes mes conneries, j’ai une copine toxique qui m’a poussé. Malgré les amis qui me retenaient, feignante de Gwen, j’ai toujours choisi la facilité. ne pas lutter, boire, fumer, danser, jouer.
J’ai coupé les ponts depuis un bout de temps. le jour où je leur ai fait du mal. Inconsciemment je pense que c’etait pour provoquer la rupture, consciemment j’avais pas vraiment conscience de ce que je faisais. Je ne suis pas allé à un mariage où j’étais témoin. Je ne décroche plus au téléphone. J’ai menti en sachant que ça se saurait. Etc.

Maintenant ma vie est plus légère. plus sereine. Je ne me force plus. Je vis. Avec mon homme et mes deux enfants. Mes amis sont là, les portes sont ouvertes, ils sont les bienvenus. Les autres n’ont pas mon adresse et quand ils veulent des news je donne ma page Facebook.Je ne veux pas m’alourdir de gens. Même si la plus part des gens ne veulent sans doute que mon bien, je n’ai ni le temps, ni l’envie de partager avec autant de monde. Je préfère donner des grosses part à peu de gens. Parce que les repas où t’as plein de monde y a que deux carottes dans ton assiette. Et ça c’est nul !

Je vis bien ma non vie sociale. J’aime mon cocon, mon confort. Les soirées dans les bras de mon Dragon, même si je me lève 3 fois pour recoucher la Princesse et qu’il n’y a rien à la télé, ça vaut des milliards de fois les soirées vodka-bédot sur un canapé qui sentait la pisse de chat. Non aujourd’hui les nuits blanches (sauf pour sexer) ça ne m’excite plus. A 22h je baille, à 23h je pique du nez et à minuit je tombe. (Penser à se droguer pour le mariage et tenir le coup!) Et il est où l’interet de ces nuits à bavasser du monde qui nous plait pas, de la place qu’on n’a pas, de nos reunions de rebelles révolutionnaires ? Aujourd’hui même si je suis toujours rebelle, toujours révolutionnaire, toujours philosophe à refaire le monde, je le refait avec mes enfants. En leur explicant, en leur parlant, en les éduquant pour qu’ils fassent leur monde qu’ils ont envie de faire. Et en plus ça ne sent pas la pisse de chat.

Bon, c’était un post hautement philosophique. Du moi, avec des vrais morceaux de moi dedans !

Publicités

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s