Première fois à Moto

Il fût un temps où la moto ne faisait pas partie de ma vie. pas du tout oserais je dire.

A l’époque j’étais déjà folle amoureuse et il me fallait séduire Monsieur Dragon.Et cela passait forcement par l’étape MOTO. Ce qui m’effrayais.

J’ai donc demandé à un ami du net de m’aider. Voici ce qu’il m’avait répondu. Et donc ce qui a surement contribué à ce que Monsieur D et moi vivions la superbe histoire qui est la notre.

INTRODUCTION
Déjà il faudrait que tu saches, ce qu’est un SDS dans le langage raffiné des motards. Ben c’est toi !
Et que cache ce délicat acronyme ? J’ose même pas te le dire !… SDS, ça veut dire « Sac De Sable » et dès maintenant il faut que tu t’habitues à ce terme dont tu risques d’être affublée plus vite que ti’nicolas-le-jardinier fait fleurir les radars automatiques. Ca n’a rien à voir avec ta morphologie ou ta silhouette non ! Je me permettrais pas de dire ça, vu que ton statut d’invisible te rend canon a priori. Je sais que le terme n’est pas très beau, voire même franchement moche. Mais si tu as trop honte, tu pourras toujours inventer d’autres significations et raconter à tes copines que ton pilote t’appelle comme ça, parce que ça veut dire « Stagiaire De Samouraï » (ça fait du bien à son ego) ou « Sûre De Souffrir » (c’est plus juste). Mais pour pas nuire à ton image de fille tout-bien-comme-il-faut, je te conseille d’éviter « Saillie du Samedi ».

PRELIMINAIRES
(Oui ! Bizarre hein ? C’est comme en amour ! Y’a des préliminaires !)
Avant de faire de la moto il faut mettre une tenue adéquate, presque un déguisement. Pas question de monter sur une moto sans casque et sans pompes enveloppantes et solides. A ça, tu ajouteras un bon blouson un peu épais voire coqué s’il en a un. Et puis faudra pas oublier les gants. Ca peut faire parano mais en fait non. Se protéger sur une moto c’est comme attacher sa ceinture en bagnole. On n’a pas l’intention d’avoir un accident ça non ! Mais au cas où, on préférerait pas ressembler après à une pizza. Oui, parce que les motards en tee-shirt et en tongs (riez pas, j’en ai vus tout l’été) ben quand ils tombent, après tu les confonds un peu avec des Napolitaines (mais sans les anchois). D’ailleurs, vous pourriez en parler avec mon pote Champo, le motard toubib urgentiste, il vous expliquerait pourquoi quand il rentre du boulot, il a parfois du mal à manger des pâtes bolos.

PREMIER CONSEIL
D’abord tu commences par lui dire : »T’es le plus beau, le plus grand et surtout le meilleur pilote du monde et T’AS PAS BESOIN DE ME LE PROUVER, parce que je le sais déjà ! » (Genre, ta réputation t’a précédé).
Alors pourquoi ça ?
Ben parce que y’a des garçons (suivez mon regard, par exemple quand je le tourne vers une moto orange), dès que tu montes derrière eux ils ont envie de te montrer que leur moto…, que… leur engin… euh… comment dire ? … Enfin bref, que c’est eux qui ont la plus grosse ! Voire même pour ceux qui n’ont jamais rien compris à l’amour et aux femmes, que c’est eux les plus rapides.

– Alors ? C’était comment avec Mister X ?
– Ben ça !… Plutôt expéditif…Je risquais pas de m’ennuyer hein !

Donc, si tu veux pas tester le goût que peut avoir le bitume, tu lui dis que tu préfères y aller cool et profiter du paysage que regretter toutes les deux secondes d’être montée derrière lui.

Dernière recommandation en rapport avec la tenue: si tu es une fille aux cheveux longs, je te conseille de les attacher ou de te faire une natte, parce que sinon avec le vent, l’équation est simple :
X heure de moto = 2X heures de douloureux démêlage.

DEUXIEME CONSEIL
Quand tu montes sur sa moto, tu attends un peu qu’il soit en place et qu’il ait les deux pieds posés par terre.  ET SURTOUT, tu ne montes pas dessus en commençant par mettre ton pied sur le repose-pied. Parce que s’il s’y attend pas, c’est la gamelle assurée. Et puis bon ! Vu qu’il t’emmène sur sa moto certainement pour te dragouiller un peu, ben faut éviter de l’humilier dès les 30 premières secondes le tidoudou. Et puis même pour toi, ça risque de pas faire très glam’ devant les copines.

TROISIEME CONSEIL
Une moto dans les virages ça penche. Ca peut même pencher beaucoup avant de zouipper sur la route, pourvu que le goudron soit pas trop pourri ou humide. Donc quand ça commence à gîter, pas de crainte, on va pas chavirer de suite. Et toi derrière qu’est-ce que tu dois faire ? Ben rien ! Faut te laisser aller et pencher avec lui sans résister. Le mieux c’est que tu mettes tes bras autour de lui et que tu serres un peu. Comme ça, tu seras sûre de pas t’incliner du mauvais côté. (Mais faut pas trop serrer non plus. Parce que même pour conduire une moto, il a besoin de respirer un peu de temps en temps).

QUATRIEME CONSEIL
Essaye d’anticiper les accélérations et les freinages en regardant par dessus son épaule. Bref, tu t’intéresses à ce qui se passe devant, un peu comme si c’est toi qui conduisais. Quand tu vois que la route est dégagée, réflexe de PAVLOV de sa part, normalement il va baver accélérer. Donc tu te prépares à te serrer contre lui pour pas partir en arrière. T’inquiète pas, même si t’y penses pas, tu vas pas tomber puisque tu te tiens au moins un peu à lui. Tu risques juste de t’éloigner de son corps.
Toujours en regardant devant, quand tu te dis : »P ‘tain Maman ça craint du boudin (qui pue du Q) », c’est qu’il va freiner (à moins qu’il soit carrément suicidaire), et là tu te prépares à résister à la force irrésistible qui va te rapprocher de lui (non, je parle pas de ta libido !) et tu te tiens soit à la barre ou au porte-bagages qu’il y a derrière, soit sur une sportive en posant une main sur le réservoir. Parce que sinon, tu vas lui donner un coup de casque et au bout d’un moment ça saoule un peu. Surtout qu’en plus, les coups dans la tête, ça finit par rendre idiot. Z’avez qu’à voir moi !
Petite précision : sur la Bulle par exemple, y’a absolument rien pour se tenir et comme la selle passager est hypra-courte, ben t’es obligée de te serrer fort contre le pilote. Et c’est ça qui est bon, sentir des seins s’écraser dans son dos. (C’est qu’il est malin le Yoj’ hein !)

Passag_re_02
Et voilà ! Encore un qui fait le malin !

CINQUIEME CONSEIL
Faut que tu gardes en tête qu’une moto, ça accélère BEAUCOUP plus fort qu’une voiture, voire même si le pilote à tendance à essorer l’accélérateur, la roue avant peut se lever. Pareil, les freinages sont plus impressionnants parce que la moto a tendance à plonger sur l’avant davantage qu’une voiture. Donc faut t’y attendre sans stresser. Tant que t’es pas en train de glisser à plat ventre sur la route, tout va bien. D’ailleurs au bout d’un moment tu vas vite comprendre qu’une moto un peu puissante, ça bouge dans tous les sens et finalement c’est ça qui est bon. Un peu comme les manèges de quand t’étais petite, sauf que pour avoir un tour gratuit, t’as pas besoin d’attraper la queue du Mickey. (Cela dit, parfois ça aide. Voir « dernier conseil »)

SIXIEME CONSEIL
Si tu veux lui parler, tu n’hésites pas à ouvrir ta visière et surtout à gueuler bien fort, parce que dès que ça roule on s’entend plus beaucoup.

– Eh Yoj’ ! T’as vu le …
– Hein Rocket ? Tu dis quoi ?
– Ah ben trop tard, on l’a passé !

Et puis, si tu comptes l’ouvrir cette visière t’aura mis aussi des lunettes parce qu’un insecte que tu reçois à 150 dans l’œil, ça pique un peu. Moi une fois je me suis chopé visière fermée un merle à plus de 200 (évidemment, cette expérience a été réalisé sur circuit parce que je suis pas un délinquant); ben ça m’a fait un peu comme si Tyson m’avait filé une taloche. Pis surtout après, j’avais le casque couvert de plumes. (J’étais content, ça me faisait comme des cheveux)

SEPTIEME CONSEIL
Au bout d’un moment, tu peux commencer à fatiguer. Ouais parce que la moto c’est quand même du sport, surtout si on commence à rouler vite, à freiner fort et à accélérer au point que les bras s’allongent. Alors si tu veux t’arrêter, tu peux jouer sur ses vices, genre « Je t’offre un verre ? », « T’as pas envie d’une clope » ou encore mieux « Tu nous trouves un chemin creux pour qu’on s’allonge un peu ? »
Sinon tu peux utiliser des excuses de filles, comme « J’ai envie de faire pipi », « Je voudrais me recoiffer, j’ai plein de nœuds dans les cheveux », ou pire, « Le sac est trop lourd, je voudrais rentrer en train »
(Mais là, le coup du sac, c’est carrément la honte).

– Yoj’ ? On peut s’arrêter ?
– Ouioui, OK !

– Yoj’ ? On peut s’arrêter ? J’en peux plus…
– Ouioui, pas de problème !

– YOJ’ BORDEL ! ON S’ARRETE OUI OU MERDE ?
– Roh ça va hein !

DERNIER CONSEIL
Avoir un peu peur c’est cool ! Mais si ça va trop vite et que tu commences à avoir TROP peur, ben tu lui demandes d’y aller plus tranquille. Et s’il veut vraiment pas comprendre, je te rappelle que t’as les bras serrés autour de lui et que juste sous tes mains, pas loin sous SA ceinture, si c’est bien un garçon, y’a dans son pantalon deux trucs assez fragiles que tu peux serrer en cas d’urgence. Normalement, là ça devrait bien le calmer !

Sinon, ultime conseil, profite du paysage que tu vas voir comme en cinémascope, des odeurs que t’aurais jamais senti en voiture, du bruit du moteur et des mouvements de la moto qui vont te faire penser que tu es assise sur un animal vivant. Et puis dès maintenant, sache que soit tu vas pas aimer du tout, soit tu vas adorer au point de te demander comment t’as fait pour t’en passer jusqu’à aujourd’hui.
Evidemment je vous souhaite à toutes (tous) la deuxième option.

Publicités

2 réponses à “Première fois à Moto

  1. Moi j’en rajouterai un : aie confiance !
    Si t’as pas confiance en ton pilote, c’est mort. Et vu tout ce que j’ai pu faire sur une selle de moto (et je te parle pas de cul là !), je peux t’assurer que mes pilotes je les ai toujours choisis et j’en ai refusés un paquet (j’étais un peu folle, certes – du genre à faire des wheelings à plus de 200km/h, de nuit sur l’autoroute, ou allongée à plat ventre sur la selle – entre autres – mais pas suicidaire non plus – mon ex pouvait faire ce qu’il voulait, moi j’y allais les yeux fermés… et sans me tenir en plus – ça, ça a toujours scié tout le monde, mais bon…)

    PS : t’as oublié de préciser pourquoi on nous appelle des sds 😉

    • SDS dans l’intro « sac de sable » c’etait precisé :p

      et oui la confiance, evidemment ! Mon homme par exemple, il fait n’imp’ et c’est pas ghrave, du genre piloter sans les mains, sans les pieds et … sans les clés (oui un DR600 sans les clés c’est faisable^^) et je le vis bien. Et y a aussi un autre bon pilote qui pouvait faire des conneries, je bronchais pas. tu pense, je dors à l’arrière alors bon ^^

N'hésitez pas à donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s