La non-St Valentin et les anniversaires des filles

Le Dragon est un anti St Valentin, bon, entre nous ça me gonfle terriblement, mais c’est presque son seul défaut (non je déconne, il en a plein d’autres) alors je vis avec (et surtout sans fleurs ni cadeaux ce jour là)

La seule fois où j’ai eu des fleurs le 14 février, il était 10h du matin et c’était en 2014. Je venais d’accoucher. Franchement j’en ai été bouleversé. Bon, les hormones hein, mais quand même. C’est tellement un geste que je n’avais pas vu venir qu’il m’a collé des frissons pendant des heures et des paillettes dans les yeux pendant des jours. Ou alors c’étaient les hormones.

Bref, si mon Dragon est un réfractaire à la célébration de l’Amour en ce jour précis, rassurez vous, il me montre tout son attachement, toute son affection et tout son Amour toute l’année, c’est déjà ça !

Moi, éternelle romantique, je ne cracherai pas sur un jour de plus pour fêter l’amour ! Alors forcément, depuis la naissance de ma petite dernière, le 14 février est pris, mais ça ne m’empêche pas de marquer le coup… le 13 février !

Je lui souhaite donc, inlassablement, chaque année, la Non-St Valentin, et j’adore ça !

J’ai confié le soin à ma douce Mili.D de faire un nouveau tableau comme elle sait si bien le faire.

Pour les filles, avec des anniversaires rapprochés, une du 14 et une du 17, nous avions choisi de faire réaliser à Mili.D des puzzles (à l’image du dino pour mon fils à Noël) et elle a donc eu quartier libre pour les dessins ! Sans regrets puisqu’elle connait parfaitement les goûts de mes princesses à force de commandes !

Ma petite (7 ans) a fait son puzzle seule en 2 jours. Ma grande l’a bouclé en quelques heures. Ils seront bientôt mis sous verre et accroché dans leur chambre respective

Mili.D réalise aussi des cartes. j’en ai donc commandé 2, une pour mon ainée (le chat) et une pour chéri sur laquelle j’ai écrit des mots à faire rougir le Marquis de Sade 😉

Pour découvrir les créations d’Emilie, lui demandé des illustrations personnalisées et rentrer dans l’univers de la Bretagne, je vous invite à vous abonner à sa page Facebook

Concarneau, la ville, la bouffe et les souvenirs

Haaaaaaaaaa, comment peut on faire un road trip breton sans s’arrêter arpenter les rues de la ville close ? Dernière semaine d’aout 2020, la ville est deserte, le Covid aura fait fuire les derniers visiteurs. Tant pis pour eux, nous n’en profiterons que mieux !

Nous n’avons même pas eu à attendre ni réserver pour un resto, et ça, ça ne nous était jamais arrivé à Concarneau ! M^me pour y manger une crèpe il faut parfois attendre une bonne heure !

Nous avons choisir La Porte Au vin nous voulions que chacun puisse trouver ce qu’il voulait et ça a été parfait !

Les menus enfants sont adaptés et on peut avoir la même chose que les adultes mais en portion plus petites (mon fils a pu avoir des moules frites!)

C’est copieux, délicats et terriblement bons ! Je vous conseille le barbecue de ma mer, c’est absolument DIVAIN !
Nous nous sommes régalés.

Le service a été fait dans les règles (plan covid) et le restaurant a su s’adapter à la situation. Bravo !

Nous avons vraiment pu profiter comme JAMAIS de la ville, jusqu’à faire le musée de la pêche, complètement déserté ! Et la joie de mettre les pieds sur un authentique chalutier !

Nous sommes tombés sous le charme (à nouveau) de cette superbe ville, j’ai même demandé à Mili.D une aquarelle qui maintenant orne mon salon !

On prend les mêmes et on recommence !

Haaaa les élans de motivation qui nous font prendre des décisions à la con… Bienvenue dans mon Monde !

Janvier, c’est le Dry January, en français c’est un mois pour regarder à la loupe notre consommation d’alcool et en tirer peut être quelques conclusions. Me concernant, après un échec du Dry November (j’ai tenu 10 jours!) j’ai décidé de m’y remettre dès le 2 janvier. J’ai donc téléchargé cette application : https://dryjanuary.fr/lapplication-try-dry/

L’appli est facile, ludique, intuitive et en français (ouf!). Si vous rentrez vos habitudes bituresques, vous constaterez vite les gains financiers de votre abstinence.

Comme je souhaite éviter au maximum l’alcool et les situations qui pourraient me tenter, j’ai décider de compenser. Bah oui, je suis une personne que l’on peut considérer comme facilement addicte alors quand j’arrête l’une, je me jette rapidement sur l’autre.

J’ai décidé de télécharger une autre application, celle-ci pour faire quelques minutes de « sport » le matin avant le réveil des enfants. Pas de prise de tête avec cette application idéale pour débutant : Perte de Poids pour Femme j’ai choisi le programme simple « perdez du poids – restez en forme »

Et comme j’arrête l’alcool, que je re-re-re-recommence le sport, et qu’on a décidé en famille de mieux manger (batch cooking nous voilà !) je me suis dit que j’allais re-re-re-reperdre du poids (et j’ai pas dit « essayé » hein…)

3/01 : 125 kilos

10/01 : 123 kilos

17/01 : 121 kilos

J’ai craqué 2 fois le dryjanuary (après 19 jours, quand même) j’ai désinstallé l’application. Elle me mettait beaucoup de pression pour ce qui ne devait être qu’un défi personnel. Je compense mes envies de chocolat par l’absence de chocolat ! Le batch cooking aide beaucoup à luter contre la commande de hotdog du vendredi soir et quand je ne couds pas, j’écris. Les mains occupées : y a que ça de vrai !

24/01 : 119 kilos

Je peux vous dire que j’ai eu un vrai moment de « whouhwouuuuu » même si, franchement, ça reste complètement enorme et pas du tout ce que je vis au quotidien. Je n’ai jamais eu l’impression de faire 2x le poids « standard féminin ». Franchement, je ne me suis jamais vu grosse ou obèse. Je vais bien, merci.

Le rythme intense de la perte de poids est normal, c’est le début. Il suffit de changer les habitudes pour que les derniers kilos installés s’en aillent rapidement. C’est toujours comme ça chez moi. Les 3 premiers mois, c’est « facile » et ça fait du bien, ça réconforte et ça motive. Après ça stagne et ça complique tout. Mais on n’y est pas encore !

31/01 : 119 kg

Total JANVIER : – 6 kg

Je suis très contente, évidemment. Bien entendu ça ne se voit pas. Essayer d’enlever un cheveu à Cousin Machin et dites moi si ça se voit ? J’ai perdu 4.5 % de mon poids de départ. Bienvenue dans le second mois.

Je suis allée au bout du programme de sport, je suis prête à attaquer le nouveau programme « perdre le gras du ventre »

Pour infos en Janvier, le Dragon avec le batchcooking mais sans le sport est passé de 95 à 92 kg

Morgat, Camaret, Crozon : au bout du bout du monde

Je poursuivis le journal estival, et puis comme ça, voir les photos me réchauffera !

On a commencé par la pointe des Espagnols, avant de poursuivre par toute cette divine Presqu’île. Nous sommes mêmes passés près de la maison d’enfant de mon Dragon et avons fait, là encore, le tour des bars et resto du coin !

Chéri a même pu croiser quelques amis d’enfance. Un vrai retour au pays !

Je vous invite vraiment à découvrir le Relai des Pêcheurs si vous êtes du coin et pour la glace, chez Landié, évidemment !

Bien sur on a vu le Cap de la Chèvre et pris un bon coup de brushing naturel iodé !

Mili.d : la Bretagne en couleurs

Il a vite trouvé sa place ce nouveau tableau !

C’est encore Emilie, la peintre-illustratice Mili.D qui a réalisé notre nouvelle merveille.

C’était une commande pour Noël, j’avais demandé une toile avec 4 paysages présentés aux enfants l’été précédent : le cap de la chèvre, la pointe des Espagnols, La Torche et Morgat. Je n’ai eu aucune esquisse de cette toile, cette fois Emilie a gardé la totale surprise de sa création.

Nous adorons bien sur ce qu’elle a fait, c’est encore une fabuleuse réalisation !

Pour Noël, les enfants ont reçu de nouvelles créations de sa part. Et la commande 2021 est dejà en cours ! Nous sommes addicts, c’est sur !