JOYEUX ANNIVERSAIRE !

Déjà une semaine, dejà une jolie semaine avec toi. C’est tout neuf, c’est tout récent, c’est que du bonheur même si, comme dans toutes les relations qui démarrent on ne sait parfois pas trop comment s’y prendre !

wp-1486188046461.jpg

Piercing arcade J4

Tu essaies de donner la meilleure image de toi même, et j’essaie de prendre soin de toi. J’essaie de te convaincre de rester longtemps, que je me sens bien avec toi.

Tu ne me fais pas souffrir, tu ne me rends que plus belle.

On est dans les debuts cahotiques d’une relation charnelle. J’ai encore quelques gestes maladroits mais j’essaie d’être douce avec toi. Nous prenons nos douches ensemble, j’aime beaucoup te savonner et sentir tes boules.

HEHO ! JE PARLE DE MON PIERCONG HEIN, on se calme !

wp-1486188061864.jpg

Piercing arcade J5

Donc, oui, une semaine, une semaine c’est court et c’est long.

wp-1486188066803.jpg

Piercing arcade J6

Je fais toujours les soins, matin et soir, je commence par me laver les mains avec un savon normal, ensuite je m’occupe du piercing avec son propre savon (j’ai choisis Saugella par rapport à son PH neutre et à son utilisation avec les muqueuses, il est doux et il est pratique à utiliser sous cette forme) je rince à l’eau tiède et je nettoie ensuite les pourtour du piercing avec une compresse imbibée d’antiseptique (biseptine, pratique par ce conditionnement) J’ai choisis des compresses spéciales pour ne pas qu’elles se prennent dans le piercing (je ne voulais pas utiliser de coton tige qui sont non steriles)

wp-1486189172184.jpg

Pour l’instant je n’ai pas eu de rougeur, d’écoulement ou je ne sais quoi. Mais ça gratte beaucoup. Je surveille. Je veux vraiment le garder très longtemps, j’espère donc que lui et moi on fera un joli bout de route ensemble ! J’ai hate d’être à la semaine prochaine. Pour nos 15 jours ensemble je l’emmène en visite au shop TRANSDERM’INK, juste pour verifier qu’on est bien fait l’un pour l’autre !

wp-1486189176046.jpg

Piercing arcade J7 (avec option panda au reveil)

Evolution des 3 premiers jours du piercing à l’arcade

T’as de beaux yeux tu sais !

Il est probable que ce ne soit qu’une excuse pour ne pas dire « tu as un gros nez, tu as des boutons, tes dents sont jaunes… » mais quand même, mes yeux, je les aime !

Piercing arcade J1

Haaaa le bleu… 

Un des héritages de mon papa. J’en suis très fière. A la fois de mes avoir attrapé et surtout de les avoir transmis. Un enfant sur 3. C’est pas mal niveau score surtout qu’on avait calculé les probabilités autour de 1/5… 

Piercing arcade J2

Ce qu’il fait que vous sachiez c’est que je connais presque par coeur Les yeux D’Elsa de Monsieur Aragon et que je ne peux pas m’empêcher de croire que les yeux son plus que le miroir de l’âme, ils sont le portail vers le coeur. 

Piercing arcade J3

C’est drôle parvenir que je n’aurai jamais imaginé épouser quelqu’un. Encore moins un homme. Et de plus au regard presque noir. Je n’aurai d’ailleurs pas imaginé avec deux enfants qui auraient ses yeux (quoi que ma mini à un regard plutôt noisette en fait) 

Je suis contente d’avoir fait ce piercing  (au cas où vous n’aviez pas remarqué) car il met l’accent sur la partie de mon corps  (à égalité avec mes boobs) dont je suis très fière. J’ai l’impression d’être moi. Enfin. 

Côté évolution : impeccable. 

Piercing samedi après midi (pas de sang ni d’hematome ni gonflements) dimanche idem. Lundi (J2) un peu de lymphe  (processus de cicatrisation normal) et aujourd’hui  (J3) ça gratouille (processus de cicatrisation normal bis) 

Je suis vraiment fière d’avoir sauté le pas. Et j’ai déjà hâte d’être au prochain. 

Le manteau, Transderm’ink et le Rooibos

J’ai actuellement un manteau noir, acheté pendant la grossesse de mon fils. Manteau trench, déchiré et abimé à qui j’ai recousu les boutons au moins 25 fois mais que j’aimais bien.

Mais ça caille grave quand même. Et ce manteau ne me suffit plus. J’ai passé des heures en magasin et des heures sur internet. J’ai cherché longtemps. Et j’ai eu un gros coup de cœur pour un manteau rouge chez Castaluna pour La Redoute. (Je ne mets pas de lien, je suis fachée)

J’ai mis plus de 15 jours avant de valider le panier. J’avais des très mauvais souvenirs de mes dernières commandes la redoute, dans les années 2009/2010. Toujours une merde et un SAV lamentable… 

Les soldes + une reduc perso = un manteau qui passe de 150 à 75 euros.  Le Dragon me l’offre. Banco !

J’avais hâte d’enfin le recevoir !  J’étais très impatiente !  Alors aujourd’hui samedi, je suis allée chercher mon colis (25min de route) avec mon fils sous le bras. A peine le colis sous le bras je décide de l’ouvrir. Pas besoin de beau insister. C’est rose. Rose layette. Rose pâle. Rose poudré. Certainement pas rouge !!! Évidemment les boules. Et en plus un 38 au lieu d’une très grande taille et pas le même modèle du tout. NAWAK !

Je m’installe en voiture et je téléphone au Sav. On m’explique qu’on ne fait pas d’échange, que je dois renvoyer le manteau pour être remboursée dans 7 à 14 jours et parallèlement je dois repasser commande du manteau rouge. 

Bon. Ça me gave. 2×75 euros. Pas de manteau. Ça me soûle !  Je déteste avoir accès payer deux fois ! J’aurai pu attendre de recevoir le remboursement mais à ce train là l’hiver sera fini ! Bref. Je valide au téléphone là commande du manteau rouge. La teleconseillere m’informe que je ne peux pas bénéficier de la même réduction. Je gueule  (bordel je n’allais pas payer un manteau plus cher par e qu’il ne m’a pas été envoyé) et la miss met dit qu’elle va faire une réduction manuelle. Bref. Je paie au téléphone  (c’est la première fois et c’est très déroutant) et je raccroche.

Il est 13h30 j’emmène mon fils en ballade dans la ville et on rentre dans le shop de Transderm’ink. Un tatoueur (Dylan) et un pierceur (Pierre). Je les connais un peu pour avoir passé quelques longues minutes avec eux pour mon ancien job. Bref. Je viens pour un rendez vous pour un piercing. Mais au moment où je le dis je sais que je n’irai pas, je me suis toujours dégonflée … On ressort. On va se boire un coca/perrier.

Mon fils me demande pourquoi j’ai pris rdv. Je lui montre la photo de ce que je veux. Il trouve ça joli. Je lui explique qu’on va y retourner. Quand il aura fini son verre. Que je vais le faire. Aujourd’hui. Parce que c’est important pour moi. Alors on y retourne.

L’accueil est chaleureux. Le temps de préparation est très long mais c’est rassurant. Mon fils est avec moi et il est très curieux. Finalement ça va vite. Et je peux ENFIN admirer le bijou que j’ai désiré plus de 10 ans. J’adore. C’est comme si il avait toujours été là. Comme s’il faisait parti de moi. D’ailleurs c’est drôle ça n’a choqué personne et je n’ai eu que des compliments. 

Piercing arcade 15 minutes après la sortie du shop

J’ai 32 ans et j’ai enfin fait quelque chose dont j’avais envie depuis des années sans avoir demandé l’avis de qui que ce soit. Et BORDEL que ça fait du bien ! 

Bordel ça fait vraiment du bien ! Je suis  vraiment très heureuse d’avoir sauté le pas. Et ça m’a aussi aidé à avaler la pilule pour la manteau.

Arrivée à la maison d’ailleurs je n’ai toujours pas de confirmation de commande. Et pire, sur le suivi des commandes sur le site je vois donc mes deux commandes. Sauf que y en a une plus chère que l’autre. Rebelotte on reprend le téléphone.

Blablabla tout serait normal

Blablabla ne pas m’inquiéter

Blablabla réduction manuelle non visible

Blablabla site qui bug

Humph. Je raccroche bien sûr sans aucune réponse et encore très amer. Évidemment. Et puis j’en parle sur twitter et les copines interpellent le CM de la redoute. Bref. Rien de nouveau mais j’ai gagné un bon d’achat de 10 euros.

Franchement y a que moi qui trouve ça dingue de ne pas faire d’échange et de demander au client d’avancer les frais d’un second mandat ?!

Bref.

Alors avec autant d’émotions dans la journée  (et encore je n’ai rien dit sur la réunion parent prof de ce matin) j’ai décidé que j’accompagnerai mon film préféré du monde entier (Armageddon) avec un Rooibos. Ayant fini le Chai Massala de la Compagnie Anglaise des Thés, j’ai acheté un nature chez AlterEco. Ma foi, pas degueu. Mais vivement les indemnités journalières un rectorat (toujours pas payé de décembre un 28 janvier -Vive l’état) pour refaire le plein !

Sur ce, hein, bonne nuit. 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le manchon d’allaitement en détails

Le brassard d'allaitement

J’ai eu la joie et le bonheur tous relatifs de me lever dix mille fois la nuit pour donner le sein. J’ai eu des engourdissements dans le bras quand mon fils faisait des tétées « grappes » (tétée-sieste-tétée-tétouille-tétée-sieste-tétée …) de 17 à 21h tout les soirs pendant plusieurs mois. J’avais mal partout dans les bras.

Bien sur je me calais avec des coussins etc, mais c’était pas très pratique quand ils glissaient et que je devais tout réajuster sans réveiller le bébé qui venait ENFIN de s’endormir.

J’ai survécu à 18 mois avec mon fils, et à 29 mois avec mon bébé fille.

Aujourd’hui, je suis contente d’avoir une nouvelle page à écrire avec mes enfants qui ont grandit, mais j’ai adoré réaliser ce manchon d’allaitement (ou brassard d’allaitement) pour Audrey (et encore plus ravie de savoir que je vais remettre ça très bientôt avec une cliente-amie)

L’avantage de mon modèle c’est qu’il est entièrement déhoussable, lavable en machine (40 degrés pour le manchon seul, jusqu’à 90 pour la housse) et que pour en faire un produit durable et eco responsable, je me suis attachée à lui donner une jolie forme pour qu’il puisse servir de coussin par la suite. Un joli premier oreiller pour votre enfant quand il aura son grand lit, ou un souvenir qui traînera sur le canapé pour le bonheur de votre famille …

Une seule adresse possible pour commander votre coussin d’allaitement, c’est directement par mail fairydesfolies@gmail.com ou par l’intermédiaire de mes boutiques en ligne

FairyDesFolies sur A Little Market

FairyDesFolies sur Amazon Handmade

N’hésitez pas à me donner vos goûts en terme de tissus, je pourrais vous proposer de jolis modèles 100% coton, 100% européen (et dans 90%des cas FRANÇAIS) toujours des textiles ECO RESPONSABLES (qui préservent l’humain et la nature)

Le brassard d’allaitement, la primaire et tartiflette. 

C’est Dredi, c’est DREDI ! 

Et le Dredi : c’est rugby ^^

4eme semaine de régime. La semaine 2 et la moitié de la 3 ont été marquées par mon immobilisation dun petit orteil. Et pour résultat un +5 kilos sur cette gourdasse de balance après 3 écarts  (une part de galette maison, un repas festif avec du foie très gras à volonté, une tarte au fromage). 

Depuis dimanche c’est donc serrage de vis au maximum. Zéro écart. Zéro féculents. Je mise tout sur Viande/poisson/légumes. 0 fromage.0 dessert. 0 gâteaux tartes galettes chocolat … Pitié que la balance soit clémente! 

Ma recherche d’emploi est au point mort. Je ne suis toujours pas indemnisée  (haaaa la joie des paies découpées de l’éducation nationale) et même pas d’entretien en vue. Mon dernier coup de coeur était une arnaque. Formidable pour mon ego. Imaginez… 

Mais l’avantage c’est que j’ai encore un peu de temps devant moi pour vos commandes. Le mois de janvier à été très productif et grâce à une super cliente (coucou Audrey) j’ai pu réaliser LA nouveauté 2017 de FAIRYDESFOLIES !  Le manchon (ou brassard) d’allaitement. 

Dimanche, hormis ma pesée hebdomadaire, je vais voter. 
Faut que vous sachiez que je ne pensais pas m’impliquer dans la primaire jusqu’à hier. J’ai juste cherché pour ma curiosité un comparatif des points de leur programme qui m’intéressaient comme l’euthanasie, la GPA, la PMA, le cannabis… et je me suis sentie vraiment mal au premier abord de voir qu’un seul candidat allait dans mon sens. Merde c’est la GAUCHE et ils hésitent tous à prendre position ?  

J’ai donc approfondi la lecture et je ne me suis pas trouvée autant d’affinités avec un candidat depuis le petit facteur pendant mes années fac. 

Je n’avais pas forcément envie de voter à la primaire. Je n’ai jamais eu de sensibilité avec le PS. Mais j’ai quand même envie de dire « voilà le meilleur candidat que vous pouvez proposer. Et si c’est le cas alors vous pourrez comptez sur moi ». Je voterai pour François De Rugy  (en plus ça ressemble à rugby et il est breton) dimanche. Ça fait longtemps que je ne m’étais pas sentie fière de mon vote au point d’en parler publiquement. 

Et sinon, rien à voir 1. Ce soir aux environs de 21h vous pourrez suivre un Live Tweet du film #Anaconda sur mon compte et celui de @Aevole ! Trouillard s’abstenir ^^ 

Et sinon, rien à voir 2. J’ai trèès envie de m’offrir des bottes cloutées à talons compensées, un corset noir et une jupe à froufrous noire. Et donc de virer gothique. Ça me rajeunira non ? Non ? Même pas un ou deux ans ? Merde. Abusé… 



Le pied en l’air ! 

C’est l’histoire d’une chaise. Une grosse connasse de chaise. 

En 2010, alors que mon fils avait quelques mois, on a reçu ma soeur en vacances pour quelques jours. 

Elle n’avait pas encore défait ses valises que nous célébrions son arrivée autour d’un apero.

J’étais sagement assise, je ne demandais rien à personne quand, TOUT À COUP, mon fils a fait tomber son doudou. Telle une mère courageuse et souple je me suis penchée sur le côté pour ramasser l’objet tant demandé. 

Cette gourdasse de chaise s’est dérobée sous mes fesses. Je me suis cassée la gueule. Et cette salope s’est jetée sur moi, écrasant mon majeur au passage. 

Hurlements 

Pleurs

Cris

Pleurs

Douleur

15 min plus tard on abandonnait les gamins à leur tata pour squatter les urgences locales. Je m’en tirais alors avec un hématome sous l’ongle  (qu’ils ont dû percer!!!) Et une double fracture de la première phalange. Fracture verticale ET horizontale.

Un bébé de 5 mois. Un enfant de 3 ans. Les vacances d’été. Une atèle. 

Imaginez !!!!

Bref. Si vous voulez relire les aventures de l’ongle percé c’est quelque part sur le blog  (oui mon blog est vieux et oui y a des photos si tu veux voir comment on percé un ongle avec un trombone)

Aujourd’hui lundi, je suis à la maison. Je viens de faire déjeuner mon bébé fille. On va donc, fidèle à notre rituel, regarder un épisode des octonautes via Netflix  (les requins marteau si vous voulez tout savoir) avant d’aller à la sieste.

C’était sans compter sur cette SALE MORUE de chaise en travers de mon chemin. 

Elle. Mon petit orteil. 

Mon petit orteil. La chaise.

Cris

Pleurs

Hurlements 

Pleurs

La douleur du choc n’a pas faibli 3h après. C’est gonflé et violet. Je ne peux pas poser le pied ni toucher mon orteil. Rien que le passage du sang me donne envie de pleurer.

Alors je suis là, le pied en l’air à attendre le réveil de mon homme pour prendre une décision. Toubib ? Urgences ? On fait quoi des enfants ?  

😧😢😦
Qu’est ce que j’ai fait à cette PUTAIN de chaise ?

Le mugcake, l’école privée et Jessy Katsopolis 

Ça y est. La rentrée a eu lieu. Pour mes enfants elle a eu lieu à l’école privée.

Je ne l’ai jamais caché mais j’ai toujours cru au service public et à l’école de la République.

Et puis il y a eu cette école dans laquelle nous avons inscrit les enfants à notre arrivée dans la région.

Nous avons été de désillusions en incidents. Dont un en particulier qui aurait pu être grave et mal finir.

Les enseignements pratiqués ici n’ont pas cessé de nous décevoir. Nous avons été jusqu’à compléter certains cours pour que nos enfants puissent progresser.

Je ne jette pas la pierres aux enseignantes. Elles ont fait ce qu’elles ont pu avec les moyens qu’elles n’avaient pas. Mais ça ne suffit plus pour nous.

Mon bébé fille était inscrite pour septembre mais sa rentrée avait été repoussé en janvier. J’ai profité du rdv de pré rentrée pour exposer à la directrice de l’école privée mon souhait pour les aînés. Cela a été compliqué mais le vendredi des vacances à 15h mes enfants étaient inscrits et moi profondément soulagée !

Bien sur nos enfants connaissaient nos projets mais l’annonce a été douloureuse. Il a fallu attendre le mardi de la rentrée à 16h 30 quand je les ai retrouvés,  encore euphoriques et heureux de leur première journée !

Le Dragon à repris l’entraînement de rugby, et j’ai mangé un mugcake devant les vieux épisodes de la fête à la maison.

Il est 22h 15 et mes paupières sont lourdes. La faute aux nuits gâchées des vacances  (merci la voisine et ses soirées musicales).