Mylène Farmer (Concert Paris U Arena le 15 juin)

J’aurai jamais pensé un jour pouvoir assister à un show de la plus célèbre rouquine !

L’occasion s’est présenté en novembre. J’ai reçu le mail de mon CE qui proposait un prix spécial pour les salariés pour les 9 concerts 2019 à l’Arena. J’ai suivi le lien, j’ai vu que dejà la moitié des places étaient parties. Il en restait quelques unes à la date du 15 juin. Cela tombait bien, c’était notre anniversaire de couple (14 ans de baisers langoureux)

Mon CE proposait donc des places à prix attractifs mais en plus, il me restait une subvention loisirs à utiliser. J’ai donc eu des places en fosses (mais pas Or) pour un prix défiant toute concurrence. Et j’ai envoyé dans la foulée un texto au mari pour lui annoncer.

Oui parce que, dans notre couple, on a des goûts atypiques et non genrés. A savoir que je suis une fan de la M8 en mode cascade et lui de Mylène Farmer. Il fait la cuisine comme personne, nettoie les vitres de façon irréprochables et je lui claque les fesses dès qu’elles sont à portée de main.

Bref. Tout ça pour dire, qu’il aime beaucoup Mylène Farmer.

Moi aussi, mais je n’aurai ni eu l’idée d’acheter un CD, ni des places de concert. Du coup, obligée de me mettre à la page. Déjà, on a acheté le dernier album Désobéissance. Et puis dès que le premier concert a eu lieu, j’ai récupéré la playlist du concert avec les vieux clips pour réviser un peu.

J’ai ainsi découvert des pépites comme Interstellaires, Stollen Car, Rêver et M’effondre. Les autres, je maîtrisais à peu près !

Le concert était annoncé pour 20h mais on savait que c’était 21h en reel. J’ai suivi le #mylènefarmer sur twitter les jours précédents en évitant les vidéos. Je voulais juste être sure de voir quelque chose. On avait des places en fosses.

On est arrivé en fin de matinée à la Défense. On a déjeuné au Sancerre et puis vers 15h on a commencé à faire la queue, de façon assise pendant 2h30. Puis debout pendant 1h jusqu’à ouverture des portes.

La salle ? U ARENA NANTERRE LA DEFENSE 

Le Show a commencé à 21h. Par le ciel étoilé de la U Arena.

J’ai quelques vidéos, quelques photos, mais elles ne sont pas à la hauteur du spectacle que j’ai vu le 15 juin 2019 et que je n’oublierai jamais.

J’ai hâte d’avoir le DVD du concert. Si vous ne pouvez pas attendre jusque là, il y a ce montage de 2h sur plusieurs concerts qui tourne sur youtube, la qualité est pas mal même si c’est encore loin de ce qu’on a pu vivre en live !

35 !

Bon déjà, je tiens à dire que CETTE ANNÉE ENCORE tout va bien !

 

 

Côté pro, BORDEL DE MERDE, je peux réduire mon activité salariée pour développer mon activité entrepreneuriale ET C’EST TROP GÉNIAL ! FairyDesFolies continue sa petite vie et franchement c’est vraiment du bonheur en coton ! J’ai trois milles projets, et j’ai hâte d’avancer encore !

Côté perso, je suis la maman d’une ado, d’un moyen presque grand et d’une moyenne. Plus de petit. Plus d’enfant en maternelle. Oui, ça pique un peu. Je n’ai jamais été aussi sereine dans mon rôle de mère, et l’annonce un peu houleuse de la douance de mon fils ne m’a pas perturbée outre mesure. J’ai confiance.

Mon homme et moi c’est le pied. Je crois toujours que ça ne peut pas être mieux et pourtant ça l’est. Je n’imagine pas de plus belle osmose et pourtant chaque jour c’est plus intense. L’Amour. Merci.

Nous avons notre Maison, même si on n’a rien fait depuis l’emménagement, je vous assure qu’on l’adore et qu’on a plein de projet.

Je pourrai vous dire que je suis sereine, que j’avance en mode TRANQUILLE EMILE dans la vie et que je me pose 10x moins de questions qu’il y a 10 ans ! Oui, c’est clair.

Mais je suis assez honnête pour partager mes doutes, et j’en ai quelque uns, qui, sans parasiter mon bonheur, efface parfois mon sourire.

  • la mort

Mon père est mort à 40 ans. Ma mère était veuve à 37. Je ne peux pas oublier que beaucoup de mes amies ont traversé des deuils et des épreuves terribles. Le cancer est presque intégré à mon quotidien. Et j’ai peur, peur de perdre ceux que j’aime, peur qu’ils me perdent moi…

  • mon poids

Toujours obèse, toujours grosse. Est ce que j’assume aussi bien ? Je crois. Est ce que ça me travaille ? Oui, souvent. Je ne sais pas pourquoi je me sens parfois tiraillée entre un nouveau mode de conso pour atteindre un poids « acceptable socialement » et la bouffe. Parce que oui, j’aime manger (trop gras, trop sucré. Probablement trop)

  • la liste

J’ai eu des listes de choses à faire, j’ai eu des grands projets. J’en ai qui deviennent de plus en plus pressens, presque impérieux. Par exemple la Russie. je brûle d’envie d’y aller. En famille. je pense que ce sera un gros projets dans les années à venir. On s’offrira le luxe d’un voyages organisé, sur le temps scolaire pour éviter des prix prohibitifs… Depuis le temps que j’en parle hein.

Carpe Diem. Que les 36 soient aussi bien accueillis !

 

****************************

Recap’

les 34 : et bordel c’est le pied !

les 33 : La sérénité

les 32 : et je le vis bien

les 30 : la claque, la crise, les larmes, l’angoisse

(cherchez pas les 31, apparemment rien d’extraordinaire, je n’ai rien écrit^^)

Le nouveau tableau des Dragon-Fée merci @Mili.d

Encore une belle et incroyable démonstration de tout le talent de mon artiste made in Bretagne préférée !

Un tableau qui vient célébrer 14 ans de vie de couple, 14 ans de baisers échangés, 14 ans de doigts entrelacés et 14 ans d’une passion dévorante …

Il me fallait au moins un week-end en amoureux pour fêter ça, mais aussi, un nouveau tableau. Comme vous le savez, j’adore MiliD. Je suis fan de ces coups de crayons et notre maison pourrait être l’anti-chambre d’un musée à son nom.

Je n’ai pas eu besoin de la convaincre quand j’ai passé la commande. j’ai juste eu besoin de lui rappeler qu’elle est géniale et que j’ai parfaitement confiance en elle. Il n’y a pas eu de croquis à valider. J’ai fait confiance, aveuglément !

Et je suis fière et heureuse de le montrer aujourd’hui, ce nouveau tableau, ce nouveau symbole de notre vie, de notre couple, de notre Amour et de toute notre passion.

Pour contacter notre talentueuse peintre : https://www.facebook.com/milibzh/

Le tournant ! [annonce officielle]

Quand j’ai créé FAIRY, je n’étais pas sûre de durer. J’ai voulu essayer quelque chose, et saisir la balle au bond.

Le premier juillet 2018, FAIRY a été officialisée auprès de l’état. C’est une étape tellement importante dans ma vie. Je suis très fière d’avoir fait cette démarche.

Tout ça n’aurai pas été possible sans l’investissement de ma famille et surtout, surtout, de mon Mari. Ceux qui nous connaissent savent à quelques points il aurait été inconcevable de me lancer sans son soutien.

Il est là à chaque instant de ma vie, il s’occupe de tout ce qui est chronophage, il s’occupe de tout pour que je puisse passer autant de temps que possible dans mon atelier. Et il m’aide à organiser mon atelier.

Il est compréhensif quand je dois mettre mon réveil à 6h le week end. Il est là pour gérer les expéditions de mes commandes. Il est là pour réceptionner les colis de tissus. Il me répète chaque jour qu’il est fier de moi, de FAIRY. Il ne m’a jamais culpabilisé pour avoir raté un tournoi de rugby des enfants ou pour m’être endormi à 20h devant un film. Parfois j’avais envie de laisser tomber, et il était là pour me donner le temps de réfléchir et me rassurer sur l’avenir.

Le 7 mai, j’ai fait une demande de réduction du temps de travail. Je souhaite ainsi passer à 80% pour mon emploi salarié et avoir plus de temps avec FAIRY (concrètement un jour par semaine)

Je n’aurai jamais fait cette demande sans les encouragements de mon mari. Je n’ai pas pris la décision seule. Nous avons pris le temps de réfléchir à deux, à l’impact financier d’une part et puis à l’organisation familiale et à tout ce que nous portons chacun déjà sur nos épaules.

Mon mari est un homme dévoué. Il s’occupe de presque toutes les tâches ménagères, il accompagne les enfants aux activités scolaires, il supervise les devoirs également. Il fait le dîner. Il déclare nos impôts. Et il nettoie les vitres. Le tout avec le sourire et toute la bienveillance qu’il faut pour que je puisse mettre mon énergie dans Fairy.

Je lui ai donc demandé à lui d’abord, si cette vie là lui convenait, si il était prêt à me suivre encore, si le fait que je passe une journée par semaine à travailler à la maison lui convenait. L’impact financier n’a pas été décisif, car FAIRYDESFOLIES compense déjà la perte de salaire possible.

Il me soutient. Il veut mon bonheur. Il veut mon épanouissement. Je suis heureuse et apaisée avec lui. Savoir qu’il est là, mon Roc, mon Dragon, mon Amour. Il n’a jamais lâché ma main, il ne m’a jamais laissé tomber.

Mon Dragon, ce parfait bricoleur !

Alors oui, après avoir pesé le pour et le contre avec mon Chéri, après avoir demandé l’avis aux plus proches ami(e)s, un soir, ça m’a démangé, j’étais arrivée au point de non-retour, au point où il fallait que je me libère de mon emploi salarié pour donner du temps à FAIRY. Ce soir là, j’ai envoyé un texto à ma chef (en vacances) pour la prévenir de mes intentions et le lendemain, j’ai officiellement envoyé la lettre de demande de réduction du temps de travail. Le 7 mai. Un mardi.

Bien sur que j’ai stressé, bien sur que j’ai eu mal au ventre et les larmes aux yeux. Mais pas un seul instant j’ai eu peur de prendre une mauvaise décision. J’avais surtout peur qu’on me refuse mon temps partiel, ou qu’on me le reporte.

Dans les textes officiels (liens en bas de page) l’employeur a trente jours pour donner sa réponse.

Ma chef m’a donné un accord verbal le 15 mai. J’ai ressenti cette excitation et cette joie intense qu’à l’annonce de mes grossesses, j’avais envie de le crier à la terre entière. Discrétion oblige, j’ai dû me contenter d’un texto à mon homme et à mes plus proches amies, et même par mail j’ai pu distiller l’info à ces gens qui comptent, et sur qui je peux compter. L’annonce officielle a été faite auprès de mes collègues le 17 mai. Il a fallu ensuite attendre la confirmation écrite (le 20 mai), puis la signature de l’avenant (le 27 juin)

Autant vous dire que tout cela me réjouit vraiment et me rend très très heureuse. Mon Dragon s’est lancé dans la refonte de l’atelier, il y a des étagères partout, à moi de ranger maintenant !

(vous pouvez voir la spontanéité de cette photo avec la bombe de Febrèze qui n’a absolument rien à foutre là soyons claires)

BREF. A partir de mi juillet, je passe mes jeudis à travailler dans mon Atelier pour le compte de FAIRYDESFOLIES ! 

Sources (pour vos démarches ou renseignements sur les modalités de ce congé)

Le Dragon nettoie les vitres avec #Kärcher

J’ai un Dragon-Presque-Parfait. Je ne peux pas dire parfait, il me lit ^^

Bref, quand je rentre du bureau, l’autre jour, il m’annonce tout fier qu’il a fait toutes les vitres et les miroirs de la maison. Je suis un peu sonnée, inquiète aussi (HO MON DIEU MAIS QU’EST CE QUI LUI PREND?!)

Bon et du coup j’ai demandé QUOI / COMMENT / MAIS ENFIN WTF ?

J’ai donc eu une magnifique démonstration du Kärcher Logo !

ça fonctionne ? OUI

ça laisse des traces ? NON

Mon Chéri a poussé l’expérience jusqu’à faire le nettoyage de nos pare-brises !

Vous pourrez trouver sur le site les modèles disponibles 

Voici le modèle choisi par Mon Dragon – Celui qui nettoie les vitres

A retrouver ici : WV + JAUNE

Candy Mail : chéri, j’ai une surprise pour toi !

Je suis une femme amoureuse. Très amoureuse. Et j’aime faire plaisir. Et j’aime d’autant faire plaisir que je suis amoureuse.

J’aime surprendre, j’aime gâter, j’aime faire des trucs qui font que.

Mon cher et tendre est un gourmand, il adore les bonbons. J’avais dejà fait livrer une fois un bouquet de bonbons à son travail quand nous étions en Bretagne. J’ai remis ça, avec un joli bouquet de chez Candy Mail.

Je leur fait pleinement confiance, leurs bouquets de bonbons naissance est une idée super pour livrer à la maternité, ça change des fleurs !!!

Il y a des bouquets qui disent je t’aime, et d’autres qui s’offrent bien à une maîtresse d’école !

Et moi j’ai choisi ce modèle coloré pour mon Amoureux : le printemps !

Candy Mail c’est non seulement des bouquets de bonbons à livrer partout (maison, travail, point relai) mais aussi des gâteaux de bonbons pour toutes occasions !

J’ai passé ma commande un vendredi après 10h. Je me suis rendue compte comme une couillonne que le lundi était férie et donc cela mettait une livraison après notre départ à Paris. J’ai envoyé un mail de suite en demandant si je pouvais annuler ma commande. On m’a contacté par téléphone, on m’a ensuite confirmé que ma commande prenait la route le jour même et arriverait donc mardi au point relais choisi. Je pourrais ainsi offrir le bouquet avant notre départ.

Et mardi, le point relais était fermé (pfffffffffffffffff sans prévenir) et la livraison a été reportée au lendemain, et mon mari a adoré la surprise !

Les bonbons sont bons, le design est joli, le prix est correct pour la prestation !

Je recommande !!!!

Le dernier Grimaldi : Quand nos souvenirs viendront danser

Ce n’est pas la première fois que l’auteure s’intéresse au 3ème âge, et ce n’est pas la première fois qu’elle nous donne lecture de son talent dans la narration de la rétrospective.

C’est toujours frais, toujours drôle et toujours facile à lire.

J’ai commencé le livre dimanche après midi, je l’ai terminé lundi soir. Je suis de celles qui n’aiment pas abandonner les personnages en cours de lecture. Il me faut la fin, vite.

J’ai aimé le fil, j’ai aimé les sentiments dépeints, délicats comme une peinture à l’aquarelle.

J’ai aimé l’agressivité, j’ai aimé la hargne, j’ai aimé la colère parfois glaçante et saisissante comme une chute dans un lac gelé.

J’ai aimé les personnages, toujours aussi attachants et emprunts de vie. Il y a ceux dont on veut savoir le secret, ceux qui nous surprennent, ceux que nous avons deviné…

J’ai lu un peu de ma mère, je crois. Et de moi, je crois aussi. J’ai lu des douleurs que je connais. J’ai lu des larmes que j’ai versé et des chagrins que j’ai consolé.

Encore un joli roman que nous donne à lire Virginie Grimaldi !

Autres romans :