Avril, Pâques et chocolat, je mange donc je suis ?

C’est pas si facile que ça d’avoir perdu 10kilos. D’abord parce que personne ne le remarque. C’est un cheveux au milieu d’une perruque : invisible. Ensuite parce que ça ne change rien donc je me questionne sur pourquoi faire plus. Et enfin parce que je ne suis pas convaincue d’arriver à faire mieux et ça me mine.

Voilà mon état d’esprit pour commencer le mois et ce n’est pas brillant. Cela coïncide avec l’arrivée de mes règles et de mes pulsions de nourriture.

Je décide de me peser le 3/04 avec un jour d’avance, parce que dimanche et lundi c’est l’anniversaire de mon fils et nous allons manger beaucoup de gâteaux et boire beaucoup de vin.

Verdict de la balance : 113 kg

Est-ce que je le vis bien ? BAH OUI CARREMENT même ! je ne suis « que » à 3 kilos d’une nouvelle dizaine, ça fait super plaisir !

Malheureusement, c’était trop beau pour durer. Un souci médical est venu s’en mêler. Sport interdit quel qu’il soit (de toutes façons, même marcher est devenu compliqué) et j’ai dû subit une intervention chirurgicale en urgence. Les soins devraient durer 4 à 6 semaines et je subis beaucoup de contraintes. Pour l’instant je suis plus en mesure de faire quoi que ce soit avec l’application de fitness.

Je ne me suis pas pesée le 11 avril, j’étais hospitalisée.

18/04 : toujours 113kg

Je sais que c’est pour asseoir ce poids que je le garde plusieurs semaines. Je reste optimiste, il va bientôt descendre sous les 110 ! allez !

Bon, évidemment, deux jours plus tard je me suis jetée sur tout ce qui passait près de moi (chocolat par exemple) ce qui n’est pas du tout raisonnable (surtout après mon interventions) et complètement débile car je n’avais pas faim. J’avais juste envie de chocolat. Et d’alcool. Mais ça, j’évite beaucoup.

25/04 : toujours 113kg

Allez, round suivant !

Perte depuis le 3/01 : -12kg

Marvel [partie 1] – les enfants regardent

Je baigne dans les Marvel finalement depuis peu, parce que je ne connaissais pas vraiment les personnages avant les films. Et puis un jour, je suis tombée dedans (sur Tony Chéri soyons précis) et j’y suis restée. Très régulièrement – une fois par mois minimum – je me refais l’apothéose finale (Avengers IW et EG) et il était temps qu’on fasse découvrir ce monde à nos enfants. C’est tout naturellement donc que je vous fais ce petit billet « familial »

Rappel : ado 14 ans, fiston 11 ans, bébé 7 ans (qui n’est plus un bébé – je sais)

CAPTAIN AMERICAL – first avenger

Le côté seconde guerre mondiale, nazisme et Crâne Rouge n’ont pas trop plu aux deux plus jeunes mais l’humour a permis de faire passer le film assez rapidement.

CAPTAIN MARVEL

Découverte totale pour eux, mais pour chéri et moi aussi. En effet, le film est sorti en 2019, nous n’avions pas pris le temps de le regarder en amont. Beaucoup d’humour avec l’histoire du « chat ». Et ça met en place quelques personnages récurrents (Coulson)

IRON MAN I

Chouchou ! Chouchou ! Chouchou ! Bon, j’avoue côté guerre & explosifs on est servi. Ma petite princesse a complètement décroché à la moitié du film. Mais au moins, il y a de la bonne musique !

IRON MAN II

Chouchou ! Chouchou ! Chouchou ! Il a fallu expliquer que OUAIS C’EST NUL ils ont changé l’acteur de James Rhodes mais sinon à part (encore une fois) la plus jeune qui a déserté, tout le monde a bien aimé (évidemment sinon je les rayais du testament). L’arrivée dans le film de Natasha Romanoff a été acclamée par ma fille ainée

THOR

Je ne me souvenais plus que ce film était aussi lent. Il ne se passe finalement pas grand chose, c’est un peu plat. Finalement, Loki est le personnage qui tire son épingle du jeu, c’est intéressant pour la suite

L’INCROYABLE HULK

Franchement, j’ai hésité à le montrer aux enfants. Déjà parce que soyons honnête on s’en passe très bien, et ensuite parce qu’il faudra ENCORE expliquer un changement d’acteur (vraiment, c’est relou !) Du coup, j’ai demandé à mon mari, et il a été d’accord avec moi, on a expliqué l’histoire (le Docteur Banner essaie de refaire le serum de Captain America et se merde. Quand il est énervé il devient un monstre vert très méchant)

AVENGERS

Haaaaaaaaaaaaa ! voilà, ça c’est chouette ! J’avais trop hâte de leur montrer celui là, j’avoue ! Les enfants ont adoré ! Et c’est vrai le film est drôle, les joutes verbales sont agréables et on apprécie de voir les héros réunis !

IRON MAN III

Dur pour moi de leur montrer ce dernier opus, mais nécessaire car il permet aussi de comprendre plein de choses pour après ! J’avais les larmes aux yeux quand il fait exploser ses armures. Les enfants se sont inquiété pour Pepper et finalement tout est bien qui fini bien !

THOR – le monde des ténèbres

Plus sympa que le premier et je trouve qu’il est plus rythmé ! Il passe plus vite et le passage du sacrifice de Loki m’a tiré les larmes. Les enfants ont adoré la fin du film et son retour si prévisible.

CAPTAIN AMERICA – le soldat de l’hiver

Je l’ai vu une fois il y a plusieurs années, et j’avais dormi devant. Je ne me souvenais que de la scène des ordinateurs avec la voix de Zola et de la scène ou Bucky sort Captain de l’eau. Donc j’ai passé un bon moment devant un film que je n’avais jamais vu pour ainsi dire. Je comprends maintenant mieux le « sur ta gauche » entre Sam et Captain. Et la scène inter-générique avec les Maximof a attisé la curiosité de nos enfants ! Bien sur, standing ovation pour Natasha, again !

LES GARDIENS DE LA GALAXIE

Ho mais gros LOL, je crois que j’avais du m’endormir au début de ce film la première (et seule fois) où je l’avais regardé, je ne me souvenais plus du tout qu’il y avait la pierre du pouvoir et je comprends maintenant d’où vient l’œil que Rocket refile à Thor dans IW ! Incroyable ! Très drôle en tout cas, les enfants ont adoré Groot et ils ont bien pleuré à sa « mort ».

AVENGERS – l’ère d’Ultron

Les grands ont apprécié, évidemment Wanda a galvanisé la foule et la mort de son frère a bouleversé mon ainée. Ma petite (7 ans) n’a pas accroché à l’histoire des robots et compagnie, je crois qu’elle n’a pas vu la fin du fim d’ailleurs.

ANT MAN

Très drôle, j’adore ce film, les enfants ont beaucoup aimé aussi ! C’est vraiment un film FAMILIAL, pas de gros méchants flippants, pas d’allusion coquine. Vraiment c’est chouette ! Et l’acteur est génial !

Ma première fois : séance de reiki

Dans la même dynamique que la réflexologie plantaire, j’ai eu l’occasion grâce à mon Amie Camille de tester une séance de Reiki. Je n’avais jusque là, pas du tout connaissance de cette pratique. Mais elle m’intéressait beaucoup.

Je suis arrivée dans son appartement, très parfumé. C’était de la sauge. Je suis tombée amoureuse de cette odeur. Elle m’a frappé tout de suite. Je me suis sentie au bon endroit, au bon moment.

Camille me connaît bien, nous n’avons pas eu besoin de grosses explications. Je lui ai fait confiance, elle m’a expliqué les étapes de la séance : sur une chaine pour appeler nos guides, sur la table avec contact pour le soin avec pierres de lithothérapie & bol tibétain puis elle sera éloignée pour la phase finale.

Il y a une musique de méditation en fond sonore.

Je m’installe donc sur la chaise, Camille est derrière moi, ces mains sont sur mes épaules. Je dois appeler mes guides. je suis un peu déstabilisée, mais je suis bien accompagnée. Je pense très fort à mon Papa, décédé, en essayant de le « convaincre » que ça peut être un moment de « rencontre », je pense à Marie qui est peut être « connectée » et je pense à Camille derrière moi.

Je m’allonge ensuite sur la table de massage.

Je sens le contact des mains de Camille sous forme de pressions. Je sens aussi les pierres qu’elle pose sur moi. Certaines sont très chaudes, presque brûlantes. Certaines sont très froides. Certaines m’oppressent même. Mes pensées sont en pointillés. J’ai l’impression d’être presque dans un demi-sommeil mais avec un état de conscience qui me rappelle sans arrêt à la réalité « tiens, tu as pensé à faire ça ? » c’est un peu agaçant de se répéter « Gwen, bordel, détend toi ! ». Petit à petit des images me viennent, des lumières, des parfums. J’ai une douleur vive à l’arrière de la tête, qui cessera dès la fin du soin comme si elle était juste « dans mon rêve ».

Quand je me redresse, je me sens incroyablement bien et détendue. Je regarde Camille, j’ai envie d’éclater de rire tellement je suis bien. Et d’un coup, je suis envahie d’une tristesse profonde. Et je pleure. Et je pleure beaucoup. Sans autres explications que « c’était tellement bien, c’était tellement bien ».

Nous avons pris quelques instants pour parler des ressentis éventuels qui étaient pourtant tellement là, tellement vivants ce jour là. 48h après j’ai déjà effacé la plus part des souvenirs. Je suis contente d’avoir verbaliser ce que je ressentais seule en vidéo, ça me permet de me rendre compte aussi de la sélection naturelle de mon cerveau.

J’ai beaucoup aimé cette séance découverte, j’aurai peut être voulu que ça dure plus longtemps. Je me rend bien compte que ça prend de l’énergie mais c’est tellement grisant d’être dans cet état. J’ai eu l’impression de revivre l’hypnose ericksonienne et ça m’a vraiment donné envie de remettre ça dans un avenir plus ou moins proche.

Mention coup de cœur au bol tibétain qui a résonné dans des parties de mon corps que je ne soupçonnais pas.

Depuis la séance, j’ai acheté de la sauge blanche sous forme de bâton à bruler, cela aurait des vertus purificatrices. L’odeur me séduit immanquablement !

Ma première fois: séance de réflexologie plantaire

Haaaaaaa, ça me titillait depuis des années, sans pour autant sauter le pas. J’avais un certain nombre d’appréhensions (mes pieds borde, déjà, la base!) et comme il faut savoir se livrer, il fallait le bon interlocuteur et le bon moment.

La bonne personne, c’est mon Amie Marie. Elle a besoin de se faire la main le temps d’achever sa formation, et c’est quand même plus facile de se confier à quelqu’un qui sait déjà tout ou presque. Il restait le barrage « physique » mais on a quand même décidé de fixer un premier rendez-vous.

J’arrive donc à l’heure convenue, Marie m’accueille comme une véritable patiente, avec la blouse, des bougies, une odeur absolument délicieuse dans l’air. Je suis confortablement installée dans un fauteuil moelleux le temps de présenter la séance et de répondre à toutes les questions. C’est un passage important pour elle : me connaître médicalement et émotionnellement. On fait le tour de tout ce qui est important (digestion, sommeil, stress, organes sensibles, difficultés éventuelles) et elle répond ensuite à mes questions.

« Est-ce que tu peux me rendre malade en manipulant une zone avec maladresse ? »

« Est-ce qu’on peut agir sur le poids ? »

« Je suis chatouilleuse, est-ce que c’est un problème ? »

Non – oui mais ça a plus d’impact couplé à de la naturopathie – non

Je m’installe sur la table de massage. J’ai autant de coussins que je veux sous les pieds, sous les genoux, sous la tête. Et une superbe couverture bien chaude sur le corps. Marie me remet un flacon d’huile essentielle de lavande, à sentir quand j’en ai envie ou besoin. On part du principe qu’on va beaucoup communiquer pendant la séance, je ne suis pas allongée mais semi-assise.

Elle retire mes chaussettes, elle nettoie mes pieds avec une lingette puis applique une huile d’abricot sur ces mains avant de masser mes pieds. Quand elle s’occupe de l’un, l’autre sera emmitouflé dans un lange pour le garder au chaud.

Marie m’explique qu’entre chaque étape, il y a un massage lymphatique qui revient, toujours le même mouvement, cela permet aussi de distinguer les zones de massages.

Marie me sollicite pour « régler la pression », pour savoir si elle doit appuyer plus ou moins.

Je lui confierai après la séance que même si j’ai aimé ces moments d’échanges où elle me présentait toutes les zones « là je suis sur ton estomac, là c’est tes cervicales, là c’est ton plexus solaire… » j’aurai bien eu la curiosité de me mettre en auto-hypnose pour essayer de deviner quelle zone. Croyez-le ou non, j’ai parfois senti une sorte de chaleur, une sorte de courant magnétique sur des zones qu’elles travaillaient à distance.

J’ai appris des points « bon à savoir » comme l’endroit à stimuler pour soulager des douleurs dentaires (je pense qu’on devrait même le montrer dans les maternités !) et j’ai découvert que j’avais des zones très sensibles au toucher. Marie n’a pas pu manipuler beaucoup la zone de mon estomac, ni mes surrénales (extra sensibles, vraiment douloureux) et clairement, sans surprises, la zone « sacro-illiaque » est vraiment désagréable sous la pression.

La séance s’est terminée avec un nouvel échange. Marie a poser ses conclusions sur ce qu’elle a senti et moi j’ai donné mes attentes et posé mes questions sur la suite.

« Que dois-je faire jusqu’à la prochaine séance ? »

« Y a t’il des effets indésirables ? »

Rien – Oui c’est possible

La séance, cette première, et dans le cadre de sa formation, a duré plus de 2h. Je me suis sentie bien accueillie et parfaitement en sécurité avec Marie.

Etant à l’écoute de mon corps, de part le fait d’être à la maison, de part le fait de faire du sport depuis deux mois, de part mon envie de maigrir et mes tendances sophro-litho-méditation, je me suis dit que j’allais noter, tout ce qui sortait de mes habitudes.

Jour J après midi : regain d’énergie après une période de fatigue

Jour J soir et nuit : endormissement compliqué et nuit agitée (mais finalement comme d’habitude)

J+1 Séance de Reiki (bientôt l’article)

J+2 et J+3 J’avais beaucoup d’énergie à revendre, j’ai eu des sommeils sans coupure et très réparateurs (7h)

J+4 : bien être émotionnel après une semaine agitée d’un point de vue psychique

Au niveau physique, je n’ai pas noté de changement, peut être mon dos me fait-il moins souffrir, c’est vrai.

J+5 : BIM, le retour du zona. C’était à prévoir. Le corps va libérer des choses, il utilise les formes qu’il connaît. Je n’avais pas fait de crise depuis plus de 15 ans, et celle-ci est costaud

J’ai pu revoir Marie en dehors du protocole, et nous avons convenu d’une nouvelle séance, 15 jours après la première. Vivement !

Yves Rocher, la gamme Elixir

La vieillerie les gars, la vieillerie !

J’avais décidé d’aller m’acheter un peu de fard à paupières, et puis la vendeuse m’a offert un échantillon de crème. Anti-rides Bingo, le gros lot, finis les échantillons de parfum, maintenant je teste les anti-rides.

La crème est de la gamme Elixir, c’est un soin de jour

Quand j’ai terminé l’échantillon je suis retournée acheter la crème en magasin, je ne sais pas si elle aura vraiment un effet anti-âge mais elle est fraîche et ma peau semble plus nette depuis que je l’utilise

J’ai testé la gelée démaquillante, de la même gamme et j’adore ! Mais en magasin, je lui est préféré un grand format, le flacon pompe de la gamme SEBO VETEGAL

Retour plus de 6 mois après : crème adoptée ! J’ai eu l’impression d’un vrai mieux niveau douceur et éclat.

Et je suis retournée au magasin pour prendre la gelée 😉