Noël

Je suis un peu (beaucoup ? qui a dit beaucoup ?) skyzo en période de Noël. Partagée entre l’euphorie et la mélancolie.

Il y a ces moments formidables qui donnent envie de hurler de joie. le déballage de cadeaux des enfants, la déco du sapin, Tino Rossi …

Et des moments vraiment moi bien. Ceux qu’on aime qui font la gueule, les souvenirs d’un père absent, la douleur d’un porte feuille bien maigre …

Pourtant j’arrive de plus en plus à me focaliser sur le « C’EST TROP GENIAL » et à mettre de côté (sous mon lit) le reste. Oui, ok, ma banquière me harcelera, me menacera d’interdit bancaire, me fera la misère … OUI j’ai clairement abusé sur les cadeaux du Dragon, ouais j’aurai dû faire un repas plus simple …

MAIS C’EST NOEL !!!!!!!!!!!

8 ans que je n’avais pas fait Noël avec « ma famille ». Non, ça ne me manquait pas, je sais d’avance qu’il y aura chamailleries, règlements de compte et surement pleurs de plusieurs parties … Mais j’avais envie de ce Noël pour ma maman. Pour qu’elle ait une fois, autour d’elle ses 6 petits enfants et ses 4 filles (bon boulot hein ?)

Noël est magique pour moi, pour mes enfants.

Même si la magie coute chère.

J’ai vu des Noël « petit budget » … non, j’y arrive pas, j’ai l’impression de passer à côté de quelque chose … Comme s’il manquait la magie, les paillettes et l’époustouflant.

Et l’apothéose, ceux qui mettront les pieds sous la table, sans participer, juste en faisant la gueule. Bravo.
Magie de Noël de mon cul,

J’en ai marre des mauvaises humeurs ambiantes. J’ai de plus en plus de mal à supporter les tirages de tronches et autres ronchonnements.
Vraiment je commence à projeter des envies de Noël de bisounours, seule avec mes nains.

J’ai testé pour toi, passer une commande chez CoopBreizh (non sponsorisé)

Cher toi,

Fin novembre ou début décembre j’ai commandé le cadeau de Noël de #MonDragon (oui il a son propre Hashtag sur Twitter maintenant) d’après le catalogue de la CoopBreizh.

Je te mets le lien du site (non je ne touches pas de sous si tu cliques MAIS on me prends 20€ par lecteur qui lit mais ne clique pas – Hooo je déconne ! je ne fais pas – encore – dans le billet sponso et on ne me donnes pas d’argent ni de bon d’achat pour tester des siestes, je le fais de bon coeur avec mon compte personnel)

COOPBREIZH

Bref, j’ai commandé un magnifique Sweat rugby-breizh et un bonnet Gwenn-Ha-du.

http://i59.servimg.com/u/f59/18/30/41/53/ggb10.jpg

Voilà.

Moins d’une semaine après je reçois le bonnet, PARFAIT. Avec un mot, disant que le polo est en rupture, il sera livré plus tard.

Bon, le polo arrive aujourd’hui (18/12) donc avant Noël, ce qui est déjà très bien.

Le polo est de super qualité, je te fais pas la promo du truc hein, je dis du vrai. Tellement vrai que ATTENTION le vêtement taille grand. j’ai pris un 2XL pour mon géant (1m92 – un bon 46/48 en haut) et bah … on peut me mettre moi avec dedans. Ahem …

Bref, super fringue !!!!! Sauf que … bah je vais pas me répéter donc je te copies-colles le mail que je viens à l’instant de leur envoyer via leur site.

 

Bonjour,

J’ai passé commande (par courrier depuis votre catalogue) début décembre d’un bonnet Gwenn-ha-du et d’un sweat de rugby ref (6020608) .

J’ai reçu le bonnet dans un premier temps, parfait, rien à redire, très bonne qualité, emballage soigné, sans autres difficultés.

J’ai reçu aujourd’hui le sweat bleu-blanc-breizh. La qualité du produit est indéniable, vraiment très bien, malheureusement j’attire votre attention sur un autre problème qui reviendra sans doute d’autre client : l’odeur du produit.

En effet, une fois déballée, une odeur très prenante, très chimique survient dans la pièce, il est impossible de respirer le produit tant l’odeur est forte et difficilement supportable.

Le produit en l’état n’est pas du tout offrable en cadeau, il doit être lavé, ce qui gâche un peu l’effet surprise (et je dois donc retirer l’étiquette qui pour moi est un signe de qualité)

Je ne comprends pas d’où proviens l’odeur, un agent chimique ? un emballage trop rapide après la teinture ? En tout cas il est impossible de garder le produit dans la pièce de vie après déballage, il est impératif qu’il soit lavé immédiatement !

Je ne regrette pas mon achat, mon premier chez vous, je souhaite cependant attirer votre attention sur ce « détail » qui à l’avenir pourrait me faire hésiter à passer une commande textile.

Cordialement,

FAIRYDESFOLIES

Donc voilà, heureusement que j’ai un (des) autre(s) cadeau(x) sous le coude sinon c’etait la catastrophe assurée …

Quand je reprends un peu le « bouiboui » je me dis que :

- j’aurais apprécié un numéro de suivi de commande pour mon compte sur le site (qui n’a pas fait le lien entre ma commande catalogue et mon compte en ligne)

- j’aurai aimé qu’on me donne un numéro de commande pour pouvoir me renseigner pour le retard pris par le sweat

- j’aurai voulu qu’il n’y ait pas cette horrible odeur au déballage.

J’attends donc maintenant leur réponse à mon mail, espérant un peu plus d’explications que « c’est pas nous c’est les irlandais » ou « c’est pas de bol vous êtes la seule ».

 

 

Mon bébé fille, le sommeil et l’amour

Elle va avoir 10 mois !!!!

Plus de temps dehors que dedans…

Que le temps passe vite, c’est vertigineux !

J’en ai le tournis.

Je me rappelle avec bienveillance de ce ventre rond que je caressais l’hiver dernier, de ma démarche gracieuse de baleine et de ma sciatique désinvolte.

Il ne me reste que le mal de dos, encore que ma déchirure intercostale y est pour beaucoup.

Je peux me rappeler de la naissance, de la maternité, du placenta (n’hésitez pas à me demander des photos dédicacées surtout) de l’odeur de ce petit bout de moi qui fait maintenant un sacré cinéma …

C’est simple, depuis le déménagement, elle dort en pointillé. Si on a de la chance, de 20h à 22h puis de 3h à 7h … au milieu c’est selon les jours, d’une traite ou un sacré bordel ou des micro siestes. Autant vous dire que j’ai troqué mon smoky black à paillettes contre un anti cerne en 4 couches et demi.

On a tourné le lit et j’avoue que depuis il y a un léger mieux. maintenant on ne sait pas à quoi attribuer tout ça, un vrai traumatisme du déménagement, le fait qu’elle ait maintenant sa propre chambre, le « cap des 9 mois » qui s’éternise un peu, l’acquisition du 4 pattes, une dent, un rhume, un alignement entre vénus et saturne … bref … les enfants ont leur raison que la raison m’interdit de divulguer.

Ce petit bout de moi areutise à fond les ballons. Surtout par cris très aigus. A la maison, on la surnomme le dauphin. Ou l’alarme. C’est dire si nos tympans ne saignent pas quotidiennement.

Cette Mini bouille d’amour dont on est dingue tente de se mettre debout (et se rate complètement) et tripatouille à tout va les divers jouets de son parc.

Les siestes de la journée sont bien rodées, le matin de 9 à 11h n’importe où. Poussette, chaise haute, parc, lit, voiture … La sieste c’est la sieste ! L’après midi avec papa, dans le lit avec papa, contre papa de 13 à 14h30.

Merde.

14h27.

Il me reste 3 minutes pour vous dire que j’en mangerais tout les jours de ce bébé, même si j’en dors moins.

029

Dentisteries (et autres roulettes)

Je n’aime pas le dentiste.

Étant môme je me souviens d’une scène où ma mère me trainait par le bras pour me faire rentrer dans le cabinet d’une femme blonde qui me répétait « ça fait pas mal » et de ma mère qui essayait de m’avoir au chantage « je te donnerais 1 franc » …

Mon histoire avec les dentistes commençait donc plutôt mal.

Après il y a eu le Docteur J. Un super dentiste que j’ai eu entre 12 et 20 ans, adorable, très patient, très réconfortant, qui m’appelait « ma puce » et je n’ai JAMAIS JAMAIS JAMAIS eu mal ! Mais j’ai collectionné les plombages par contre.

Entre 20 et 25 ans j’ai fui les dentistes. J’ai fait genre tout va bien.

J’ai « perdu » deux dents, j’en ai cassé une autre, j’ai eu un déchaussement des dents, j’ai fait une ulcération des gencives … Bref, j’ai fait la con.

Il y a eu mon abcès. Difficile depuis de préparer Noël sereinement. J’y repense dès qu’une guirlande apparait ou qu’une dent me chatouille. L’angoisse dans la molaire.

Aparté, ça pourrait faire un super titre de livre ça !

Bref, j’ai eu un dentiste tout pourri sur la Bretagne qui a joué les apprentis boucher. Deux arrachages de dents, dont un à moitié seulement. Une anesthésie bâclée et un joyeux détartrage qu’il a fallu refaire un mois après.

De dépit, un jour où j’ai (encore) été frappée aux urgences dentaires, j’ai rencontré le Docteur A. Il aurait pu être la réincarnation du Docteur J. En « geek ». Parce que écran géant au dessus de toi pour que tu puisses admirer le travail (formidable) du dentiste, mini caméra sur le palais, fauteuil qui masse et écouteurs qui diffusent une musique apaisante … je n’allais pas au SPA mais chez le dentiste … Mais il était incroyablement doux, à trouver les bons mots, me consoler en crises d’angoisse, il bossait sur un protocole anti douleur par l’hypnose etc … je n’y suis jamais allée à reculons.

Ce dentiste m’a fait un détartrage (sous anesthésie locale en 4 séances de 20 min), m’a soigné deux dents et on avait commencé un protocole d’implant. J’ai enchainé grossesse et allaitement, on a espacé les séances, j’ai déménagé, j’ai perdu mon (merveilleux) dentiste.

La première chose à faire une fois installée dans notre nouvelle maison, après l’inscription à l’école, c’etait de trouver un dentiste. Noël approche, j’ai toujours ma molaire qui fait sa rebelle régulièrement (3 fois sous antibiotique en 2014, mais aucun soins durables) …

Le dentiste du village ne travaille que le samedi (okay) et il n’a pas de place avant juin (okay). Le dentiste du village à coté me proposait un rendez vous en 48h.

Docteur T.

Sur le moment, quand il me fait entrer, qu’il me donne ses 4 pages de formulaires à remplir, je suis rassurée. Il ressemble au Docteur A. Je respire un peu mieux. Ses formulaires contiennent des questions qui me rassurent d’autant plus. « avez vous peur ? quel est votre ressenti ? avez vous eu des abcès ? » etc …

Par contre il ne regarde pas ma dentition. pas en live. Il me fait une radio panoramique. ma dit que vraiment c’est TRÈS mal de rester comme ça (comprendre deux caries, deux molaires infectées et deux trous) me demande 50 euros et me donne rendez vous sous 4 jours en me promettant une grosse anesthésie et une dévitalisation de cette conasse de molaire qui m’enquiquine depuis bientôt 4 ans.

Le jour J, j’arrive (presque) la bouche en cœur. Il m’installe sur le fauteuil et regarde en live ma bouche pour la première fois. Premier commentaire « c’est sale » … je ne dis rien (pas évident de parler avec je ne sais pas combien de doigts qui fouillent là dedans) mais serre le fauteuil. Et là il me dit « allez, on détartre ».

No way.

Je m’assois, lui dit (calmement) que je ne suis pas là pour ça, je suis venue pour une dévitalisation de ma molaire. Il commence alors à me faire un discours de merde, genre c’est pas un resto à la carte, c’est lui le medecin, il sait mieux que moi (à ce moment là, j’éclate en sanglots et lui dit que je ne peux pas subir un détartrage maintenant, je ne suis pas préparée pour ça, j’ai des souvenirs douloureux de cet acte, que je voudrais une anesthésie etc …) et il renchérit que vraiment c’est n’importe quoi (il jette ses gants et son masque à la poubelle avec une force violente) et si je ne suis qu’une grosse angoissée je peux m’en aller car il n’a pas de temps à perdre avec des gens comme moi.

J’ai pris mon sac et je suis sortie.

J’ai demandé à la secrétaire de régler ma consultation, le dentiste est alors intervenu et il a refusé que je paie quoi que ce soit (c’est pas plus mal) m’a re-dit que vraiment dans la vie y avait plus grave qu’un détartrage, que je devais me calmer avant de rappeler et je suis partie m’effondrer en larmes dans ma voiture.

Je vous assure que j’en menais pas large en rentrant chez moi, de dire à mon Dragon que j’étais partie en pleurant, que je n’avais pas laisser le medecin intervenir … Heureusement que j’ai un chouette mari qui me connait très bien et qui a (encore) su trouver les bons mots…

Punaise.

Je me suis revue à 4 ans, hurlant dans le cabinet de la dentiste blonde.

Non, je n’arrive pas à me forcer, et pourtant je sais précisément ce qui m’attend si je ne soigne pas. Je sais, je le sens, je connais l’atroce douleur inqualifiable qui te donne envie d’accoucher 20 fois à la suite sans péridurale sanglée sur le dos.

Mais je ne peux pas le rappeler.

Pas lui.

Je le sais, j’ai besoin d’un dentiste-ami. J’ai besoin d’être en confiance. De savoir que mon angoisse, ma peur et ma douleur sont écoutées, sont comprises et sont prises en main par quelqu’un qui a envie de soigner, non seulement la dent, mais l’âme.

Bref.

J’ai 30 ans, et avant de perdre une dent ou de m’arracher la molaire avec une pince à métaux, je voudrais un BON dentiste.

Dentiste

Noël.

Ça revient chaque année,  mais contrairement à la gastro,  je ne m’en lasse pas !

30 novembre,  le sapin !

Les cadeaux,  eux, ont déjà commencé à envahir l’atelier bricolage.

Les listes de plats sont légions.

Cette année,  je reçois !

C’est le premier Noël de ma Mini.
C’est le premier Noël dans cette maison.
C’est le premier Noël avec mes soeurs et ma mère depuis Noël 2007.

image

Gisèle n’est pas en vacances

Quand elle ne tweet pas …

elle coud !

 

Elsa, ponchos et tenues de noël ;)

 

Et en bonus, la robe cupcakes !

image

De l’incompétence d’un opérateur téléphonique

Le Dragon est chez Machin depuis les années 90.
J’ai pris mon premier abonnement en 2001.
Toujours contents.

On a eu plusieurs offres sympa, toujours en adéquation avec nos besoins.
On a eu de chouettes téléphones aussi.

On n’avait RIEN eu à redire côté web.
Nos multiples déménagements n’avaient pas eu raison de notre contentement.

Sauf là.

Lundi 17 novembre,  notre box meurt.
Le service technique,  après moultes vérifications,  dont notre NOUVELLE ADRESSE, procéde à l’expédition de la soit disante super nouvelle box.

On est plutôt patient.
Vendredi 21 toujours rien au courrier.

Le Dragon appelle le service technique qui verifie l’adresse. Soit disant. SOIT DISANT. Tout va bien. Box en acheminement.
Livraison estimée lundi.

On est plutôt très patient.
Lundi 24. Rien.

J’appelle moi même le service technique.
Reverification de l’adresse. SOIT DISANT.
Tout va bien.
Plateforme de l’Ain. Livraison le lendemain.

ON EST DES WARRIORS DE LA PATIENCE.

Mercredi 26. Nada. Peanuts.
J’appelle le service technique un peu énervée.
Richard (appelons le comme ça) verifie la procédure en cours.
Dont l’adresse d’expédition.

Bretagne.

Bingo. On a un gagnant.
Donc, extrêmement polie (au début) j’explique à Richard qu’on a déménagé mi octobre,  qu’ils ont fait le transfert de ligne, que les textos de prise en compte de nouvelle adresse nous ont été envoyés et que leur courrier DE MERDE, lui, nous arrive bien dans le 01.

Richard veut trouver une solution.
(Bientôt Martine en plate forme SFR)

Richard me propose de mettre une box à l’expédition pour l’avoir en 48h en relai.
Richard me propose un relai PROCHE DE CHEZ MOI.
22600.

Je ré explique à Richard que je suis à 800 bornes de son relai colis puisque J’AI DEMENAGÉ !!!
Richard me demande si je refuse le relai colis.
Richard est un gros con.
Richard ne comprend pas du tout.

Richard et moi (surtout moi) on s’échauffent un peu.
Richard me met en attente.
Richard raccroche.

Le Dragon rappelle le service technique.
Martin essaie de comprendre.
Martin propose aussi un relai en Bretagne.

Le Dragon demande un autre service COMPÉTENT si possible.
Le service commercial prend le relai.
Vérifie les adresses.
Change l’adresse. SOIT DISANT.
S’excuse un millions de fois.
Procéde à une nouvelle expédition.

Espoir.

Jeudi 27. 21h. Texto de Machin.
« Votre box est bien expédiée à l’adresse suivante,  blabla, 22600″

Meurtre.
Sodomie verre pilé.

Vendredi 28.
J’appelle cette SALE PUTE de plate forme.
Alexandra me propose daller à la poste.
Du 22.
Je voudrais la gifler.
Je passe 30 min à expliquer le souci d’adresse.
Elle passe 30 min à me dire qu’elle ne peut rien faire que je dois aller chercher mon colis en BRETAGNE.

Je demande le service commercial (avant de l’insulter)
Paulette essaie de changer l’adresse,  n’y arrive pas.
Paulette me tient en attente 20 min.
Paulette clot la conversation par « je remonte l’information,  on vous donnera des nouvelles sous 8 jours »

Je pourrais faire rentrer une box par le cul de Paulette.

12eme jour sans internet.
Taux de survie estimée à moins de 20%

J’ai alors fait ce que je dis toujours que je devrais faire.
J’ai écrit.
Au service client à Paris pour une réclamation.
Au service consommateurs à Metz pour au cas où Paris s’en fou.
Samedi 29, deux recommandés avec AR sont partis

Bien sûr on a le web sur nos portables (qui ne sont pas des smartphones par choix) mais le réseau est tellement POURRI qu’on a du mal à avoir la 2G ailleurs que sur le balcon de la chambre de mon fils.

Peu pratique pour twitter,  facebooker, foroumer …
J’ai pris mon courage à deux mains pour finir mes achats de cadeaux de Noël sur le ouébe.
40min pour ouvrir Amazon.
40 minutes pour mettre en panier.

Mardi 2 décembre.
8h45.
Facteur.
Colis.
Box.

Sauvés.

image

Épilogue : box arrivée après ré acheminement depuis la Bretagne. Nouvelle adresse toujours inconnue pour SFR